Comment faire ses devoirs et révisions de façon efficace

8 novembre 2019
Développer de bonnes habitudes d'apprentissage est essentiel pour que nos enfants connaissent la réussite dans leur parcours éducatif. Voyons comment les aider à optimiser leur gestion des devoirs scolaires afin de les rendre plus autonomes et efficaces.

De nos jours, il est essentiel d’apprendre aux enfants à être autonome et efficace dans la gestion de leurs devoirs scolaires et de leurs révisions. En effet, les méthodes d’enseignement actuelles favorisent davantage un enseignement dirigé. C’est à dire un système dans lequel l’enseignant fait figure de guide dans le processus d’apprentissage des élèves. Ces nouvelles techniques se démarquent des méthodes d’enseignement plus traditionnelles où le professeur donnait des « classes magistrales ».

Aujourd’hui, les professionnels de l’éducation préfèrent opter pour certaines méthodologies d’apprentissage innovatrices. On parle de méthodologies active, constructiviste, ou réflexive… Elles sont souvent en phase avec la théorie des intelligences multiples de Gardner. Cette théorie considère qu’il n’y a pas une méthode unique et correcte d’enseignement. Ni même une méthode d’apprentissage unique. Il nous faut donc les adapter à nos capacités et à nos conditions.

« Chaque être humain possède une combinaison unique d’intelligence. C’est le défi pédagogique fondamental. »

-H. Gardner-

De la même façon qu’il est nécessaire de commencer la construction d’une maison par ses fondations et non par le toit, il est souhaitable de déterminer quelle est la méthodologie qui convient le mieux à chacun. Ainsi, il est bon d’évaluer honnêtement la manière de travailler de l’enfant à la maison si nous voulons qu’il obtienne les meilleurs résultats possibles avec un minimum d’effort… Pour cela, il suffit de faire un petit travail de réflexion et d’autocritique. Finalement, y aurait-t-il du temps pour jouer et pour étudier ?

La planification pour faire les devoirs de manière efficace

La réponse à la question précédente est oui. En effet, il s’agit simplement de s’organiser. Nous recommandons à vos enfants de commencer par établir un emploi du temps de leurs activités de l’après-midi. Cependant, il ne faut pas seulement y inclure les devoirs et révisions. Il faut également dresser une liste des activités parascolaires qu’ils aimeraient faire. Et ce, même s’ils pensent ne pas avoir le temps de faire ces activités.

planning pour une organisation efficace des devoirs

Pour les enfants du primaire, l’emploi du temps doit commencer dès que les enfants rentrent de l’école jusqu’à l’heure du dîner. Et, pour les élèves du secondaire, il peut s’étendre après le dîner. Cependant, vous verrez qu’avec une bonne organisation, ce temps de travail post-dîner dédié aux devoirs est rarement nécessaire.

Ce programme hebdomadaire doit inclure le temps que l’enfant va consacrer à étudier. Il faut y allouer plus d’heures pour les devoirs et révisions des matières qui sont les plus difficiles. Inversement, on consacrera moins de temps pour les matières plus simples. Cette planification va l’aider à prendre de bonnes habitudes d’étude et à savoir comment doser son effort.

Quelques conseils

  • Tout d’abord, les matières les plus difficiles pour l’enfant devraient se voir attribuer un plus grand nombre de séances hebdomadaires mais plus courtes.
  • D’autre part, il est judicieux de faire des séances plus longues mais moins fréquentes pour les matières les plus simples.
  • Les experts recommandent de consacrer en moyenne entre 30 minutes et 2 heures par jour aux révisions et aux devoirs pour les élèves du primaire. Ce temps peut aller d’une heure et demi à 3 heures pour les élèves du secondaire. Cela devra évidemment être adapter s’il s’agit d’une période d’examen ou non.
  • Enfin, après avoir mangé, il est préférable de ne pas s’asseoir et d’étudier. En effet, cela augmente la sensation de sommeil. Il est préférable de profiter de ce temps pour se reposer un peu et être plus frais avant de commencer à étudier.

Que faire quand il est temps de se mettre à son bureau pour étudier ?

L’élève est comme un athlète de haut niveau. Il a donc besoin d’un endroit approprié pour s’entraîner, s’échauffer afin d’être performant pendant les heures à suivre. On estime que les enfants sont capables de se concentrer entre 40 minutes et 1 heure. Et ce avec des pauses de 5 à 10 minutes entre deux sessions. Il est aussi conseillé de commencer par une tâche simple qui ne prend pas plus de 15 minutes. On peut considérer ça comme un échauffement. De la même façon, il est bon de terminer par une lecture facile pour « étirer l’esprit ».

Le lieu de travail doit être rangé pour éviter les distractions. Aujourd’hui, l’information nous parvient via de nombreux médias : télévision, internet, groupes de travail sur notre téléphone portable, réseaux sociaux… Ils sont omniprésents. Bien que tous ces médias peuvent servir d’outils afin de travailler, nous devons apprendre à nos enfants à être sélectifs avec les informations qu’ils reçoivent. A défaut, ces outils ne seront plus que des distractions improductives.

Le bureau pour les devoirs et les révisions

Le lieu d’étude doit encourager à commencer à étudier et doit faciliter la concentration des enfants :

  • Tout d’abord, il doit être bien éclairé. Bien sûr, il n’y a rien de mieux que la lumière naturelle, mais nous pouvons la remplacer par une lumière bleue.
  • Il est nécessaire d’éviter les reflets sur le papier, c’est pourquoi la position du foyer de lumière doit être central. A défaut, le foyer pourra être du côté opposé de la main avec laquelle l’enfant écrit.
bureau pour les devoirs

  • Pensez à ventiler la pièce pendant la pause. Oxygéner la pièce permet de reprendre des forces et de créer un environnement plus sain.
  • Il n’est pas bon d’étudier en écoutant de la musique ou la radio. En effet, cela peut distraire l’enfant. Cependant, s’il s’agit d’exercices pratiques, il est possible d’essayer d’étudier avec de la musique instrumentale en fond sonore.
  • Tout ce dont l’enfant peut avoir besoin doit être à portée de main sur le bureau ou la table d’étude. Qu’il s’agisse des crayons, des stylos de couleur, des surligneurs… De cette façon, il évitera de se lever trop souvent pour aller chercher le matériel et d’altérer sa concentration.
  • L’enfant doit être à l’aise. Cependant, il ne doit pas être trop à l’aise sinon il pourrait avoir envie de faire une « sieste ». La chaise doit être ergonomique et la pièce doit être à une température d’environ 22º.

Motivation et performance académique lors des devoirs et révisions

Ces deux facteurs sont, sans aucun doute, les plus importants pour faire ses devoirs ou pour réviser dans les meilleures conditions. En effet, Murillo (2013) décrit la performance comme « la somme de facteurs différents et complexes qui agissent sur l’apprenant« . Il s’agit d’une valeur attribuée à la réussite de l’élève dans ses tâches scolaires.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue la motivation et les paroles inspirantes de l’éducateur Paulo Freire. Il dit en effet « l’étude ne se mesure pas au nombre de pages lues en une nuit, ni au nombre de livres lus en un semestre. Etudier n’est pas un acte de consommation d’idées, mais de création et de recréation. »

  •  Mora Quintero, C. (26 de junio 2014). Entrevista a Paulo Freire; Pedagogía liberadora. Recuperado de: revista pedagógica UNIMINUTO Sur
  •  Barreno Freire, S.N. (2018). La motivación y el rendimiento académico de los estudiantes en la Universidad de Quito. [trabajo tesis doctoral]. Recuperado de. www.dialnet.unirioja.es
  •  Mata Domínguez, A. (2018). Técnicas de estudio para niveles no universitarios. Curso de la Universidad de Comillas.