Comment faire face à l'addiction à YouTube de votre ado

28 mai, 2020
YouTube peut être une plateforme trop addictive pour les adolescents. Voici tout ce que les parents doivent savoir.

Vous en avez assez de demander à votre enfant ce qu’il fait et d’entendre constamment « YouTube » dans sa réponse ? Il est important que les parents comprennent pourquoi les adolescents développent une addiction à YouTube. Que peut-on faire pour freiner ce phénomène qui peut aussi se transformer en problème grave ?

Si votre ado passe beaucoup de temps sur son téléphone, il y a de fortes chances qu’il/elle soit en train de regarder YouTube. En tant que source de divertissement et d’information, YouTube offre de bonnes raisons pour qu’on passe du temps dans ce lieu virtuel. Si vous avez un enfant qui a un téléphone ou un accès à Internet, voici ce que vous devez savoir sur YouTube.

Qu’est-ce que YouTube ?

YouTube est un service pour partager des vidéos. Vous pouvez télécharger vos propres vidéos, regarder celles d’autres personnes et interagir avec elles. Par ailleurs, sur cette plateforme, vous pouvez cliquer sur « J’aime », partager et commenter le contenu que vous voyez.

YouTube existe depuis 2005. Il est donc fermement ancré dans la vie de la majorité des personnes qui passent du temps sur Internet. En outre, cette plateforme propose YouTubeTV, un service de télévision similaire à Hulu ou Netflix.

Deux ados qui regardent YouTube

Addiction à YouTube : comment peut-il influencer les adolescents de façon négative ?

YouTube offre des options pour créer et consommer. Lorsqu’une emphase est faite sur la consommation et lorsque les adolescents passent trop de temps sur YouTube, il peut y avoir des conséquences négatives. Ce peut être une option divertissante pour les adolescents mais il existe quelques dangers inhérents qu’il faut absolument connaître.

Il n’y a que peu ou pas de surveillance du contenu et le programme fait perdre la notion du temps aux utilisateurs. Il offre continuellement du contenu qui est à moitié lié au contenu initialement vu.

Les adolescents et adultes peuvent vite voir que ce qui a commencé par une vidéo d’une minute s’est transformé en 30 minutes continues. Le contenu qu’ils voient est d’ailleurs de moins en moins lié au contenu original.

Le danger pour les utilisateurs adolescents est qu’ils seront exposés à des vidéos inappropriées sans avoir demandé l’accès à ce contenu. Ce qui peut commencer de façon tout à fait innocente peut facilement terminer de façon inappropriée.

YouTube est un “voleur” de temps

YouTube est, sans aucun doute, un “voleur” de temps en raison de la nature de son format. Il est presque impossible de s’asseoir et ne regarder qu’une vidéo. En effet, il est difficile de cesser de regarder au moment où une vidéo liée commence automatiquement, après celle que l’on vient de voir.

Il y a aussi des vidéos suggérées dans la barre latérale lorsque l’on regarde un contenu. Avec toutes ces options et avec la tentation de continuer à regarder, il serait difficile d’attendre des adolescents qu’ils établissent leurs propres limitesIl est compliqué d’auto-réguler les besoins émotionnels que YouTube satisfait à un moment déterminé.

YouTube offre aussi du contenu que les parents peuvent juger inapproprié pour leurs enfants. La violence, le langage explicite et le contenu sexuel peuvent faire partie de certaines vidéos. Par ailleurs, même sans ces facteurs, les parents pourraient ne pas être contents des vloggers que leurs ados choisissent d’idolâtrer et de suivre.

Une adolescente qui enregistre une vidéo sur youtube

Il existe aussi une préoccupation vis-à-vis de l’empreinte que les adolescents peuvent laisser derrière eux. Si les jeunes téléchargent leur propre contenu sur YouTube, il peut être difficile d’effacer les ramifications du mauvais jugement.

La pression pour avoir plus de spectateurs, de « j’aime », de partages et de commentaires peut aussi créer un niveau inquiétant de stress et d’anxiété pour les adolescents qui créent du contenu.

L’addiction à YouTube : diminuez les expériences négatives de cette plateforme dans la vie de vos enfants

Même si les parents, bien évidemment, ne peuvent pas faire, à chaque instant, un suivi exhaustif de l’usage de YouTube de la part des adolescents, ils ont besoin de sentir de la confiance et de l’indépendance. En ce sens, les parents peuvent suivre quelques étapes pour contribuer à une expérience de YouTube plus positive pour leurs enfants :

  • Établissez des contrôles parentaux.
  • Parlez de YouTube à votre enfant.
  • Demandez à vos enfants ce qu’ils voient ou ce qu’ils postent sur la plateforme.
  • Établissez des limites au niveau du temps d’utilisation de la technologie.

Pour les adolescents, il peut être utile de limiter ou d’éliminer la technologie de leur chambre au moment des devoirs et du coucher. Si la technologie est nécessaire, les parents peuvent demander à leurs ados d’utiliser les appareils électroniques dans l’espace familial.

Les limites aident à diminuer la dépression et la solitude associées à ce temps passé dans le monde de la technologie et des réseaux sociaux. Il faut que les parents gardent tout cela à l’esprit pour éviter l’addiction à YouTube de leurs ados.