La communication avec les adolescents : une mission difficile ?

24 octobre, 2019
La communication avec les adolescents, bien que complexe, peut parfois être une source de grande satisfaction. Ne ratez pas l'occasion de partager ce moment de leur vie.

Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, les adolescents (âgés de 10 à 19 ans) représentent environ un sixième de la population mondiale (1,2 milliard de personnes).

La plupart des jeunes sont en bonne santé, mais la mortalité prématurée et les blessures chez les adolescents restent importantes. L’élaboration de stratégies novatrices en matière de communication avec les adolescents est un maillon essentiel.

La communication avec les adolescents

La communication avec les adolescents, si elle semble a priori difficile, ne l’est pas toujours et comporte d’énormes défis. Pour prévenir les problèmes de santé à l’âge adulte, il est essentiel de favoriser des comportements sains pendant l’adolescence et de prendre des mesures pour mieux protéger les jeunes contre les risques sanitaires.

Elle est également essentielle à la santé future des pays et à leur capacité de se développer et de prospérer. L’adolescence est l’une des phases les plus rapides du développement humain, selon les recherches de l’Organisation mondiale de la santé.

“La maturité biologique précède la maturité psychosociale. Cela a des implications pour les réponses politiques en matière de santé pendant l’adolescence.”

-Organisation mondiale de la Santé-

père essayant de parler à son fils

Les adolescents plus jeunes peuvent être particulièrement vulnérables lorsque leurs capacités sont encore en développement et qu’ils commencent à dépasser les limites de leur famille. Les changements à l’adolescence ont des conséquences sur la santé non seulement à ce stade, mais aussi tout au long de la vie.

Quelques avancées et nouveaux défis

Malgré les progrès réalisés dans le domaine de la santé des adolescents, il reste de nombreux défis à relever qui exigent la mise en œuvre d’une série de propositions novatrices pour obtenir des résultats satisfaisants. La communication avec les adolescents est un outil important qu’il ne faut pas négliger.

Que sait-on ?

D’une part, cette communication ne naît pas dans un chou avec des histoires et des trajectoires, il est important de revoir certains modèles. D’autre part, la communication avec les adolescents ne fait allusion à aucun type de relation, mais à une relation qui se fait par l’affection.

Quelques caractéristiques des adolescents

Lorsqu’il s’agit de mieux communiquer, il est très important de ne pas perdre de vue le fait que les adolescents sont nos enfants, nos neveux, nos petits-enfants, nos filleuls et qu’il s’agit donc d’une relation très sensible.

Il s’agit, en même temps, d’une étape où l’on se préoccupe du présent et du futur, dans un avenir proche et à plus long terme. En même temps, il est nécessaire d’avoir une saine confrontation, ainsi que la continuité dans la mise en place de limites qui à ce stade de la vie présentent certaines particularités. D’autre part, le désir d’explorer se combine avec le désir d’expérimenter, de désirer, de chercher et de décider entre autres.

mère et fille discutant avec le sourire

Les facteurs qui favorisent une bonne communication avec les adolescents

  • Utiliser des mots et des gestes appropriés.
  • Défendre ses propres points de vue sans colère ni mécontentement.
  • Tenir compte des arguments et des intérêts de l’autre, surtout lorsqu’il s’agit de nos enfants.
  • Trouver des compromis raisonnables et prendre soin des deux parties.

Il est essentiel non seulement de connaître l’art de l’écoute, mais aussi de le mettre en pratique.

Des conseils pour que vos adolescents sachent que vous les écoutez

  • Portez toute votre attention sur la personne qui parle et donnez-lui des signes clairs : regardez-la fréquemment dans les yeux, hochez la tête par des gestes et des expressions verbales.
  • Répétez les points clés de ce qu’il vous dit qui lui semblent importants, pour lui faire savoir que vous le comprenez.
  • Ne l’interrompez pas, sauf pour montrer que vous êtes présent et pour demander des éclaircissements si vous ne comprenez pas.

Si vous remplissez certaines de ces conditions, il se peut que vous écoutiez bien et que vous soyez attentif à ce que vos adolescents disent, deux points de départ essentiels pour une bonne communication, et encore plus face à un adolescent.

  • Organización Mundial de la Salud. (2014).
  • Luis Feduchi Benlliure. (2011). « El adolescente ante su futuro » Temas de Psicoanálisis, 2011.