Comment faire en sorte que votre bébé ait une bonne relation avec la nourriture ?

31 mai 2018
Le fait que votre enfant ait une bonne relation avec la nourriture est lié à la façon dont vous vous comportez avec lui au moment des repas. Il est fondamental que vous pensiez que votre enfant apprend de vous et qu'il assimile que le moment de manger est un instant agréable si vous le vivez ainsi. En revanche, si vous vous fâchez chaque fois que votre enfant ne mange pas, vous engendrerez une relation toxique avec les aliments.

Au cours des deux premières années de la vie de votre enfant, il apprendra à se mettre debout, à marcher, à courir, à parler et à manger. Manger va au-delà d’attraper les aliments avec les doigts ou la cuillère. Apprendre à manger implique également de développer le goût pour les nouvelles saveurs et textures avec l’apprentissage des aptitudes nécessaires afin de devenir un bon mangeur.

Inculquer quelques habitudes alimentaires saines avant 2 ans est comme une ‘médecine préventive’ contre les caprices alimentaires. Les bébés qui vivent de bonnes expériences quand ils commencent à manger les solides ont un grand impact sur les aliments qu’ils vont ensuite apprécier ou détester. Les habitudes alimentaires (saines ou non) établies pendant l’enfance auront une influence tout au long de sa vie d’enfant, et même d’adulte.

Il est nécessaire de travailler ces habitudes dès le plus jeune âge car il est plus facile d’inculquer une bonne relation avec la nourriture quand l’enfant a moins de deux ans, plutôt qu’avec un enfant qui a, par exemple, 8 ans. A mesure qu’ils grandissent, il devient plus compliqué de leur insuffler de bonnes habitudes alimentaires, et l’exemple sera toujours le meilleur maître.

« la nourriture que vous mangez peut être la forme de médicament la plus puissante ou la forme de poison la plus lente »

-Ann Wigmore-

Comment favoriser une bonne relation avec la nourriture ?

La relation avec la nourriture se met en place dès le plus jeune âge

Changez votre façon de penser

Vous vous attendez peut-être à ce que votre enfant apprenne à manger parfaitement sans efforts et qu’il accepte tous les aliments. En réalité, vous rencontrerez des obstacles normaux que vous devrez affronter avec fermeté.

Manger doit être enseigné et vous devez montrer à votre enfant comment découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs sans besoin de le forcer à manger ce qu’il ne veut pas. Il faut de la patience, de la persévérance et beaucoup d’amour.

Présentez l’aliment plusieurs fois sur différents jours

Les bébés qui mangent plus d’un fruit ou d’un légume en particulier, c’est parce qu’on leur a présenté l’aliment au moins une quinzaine de fois auparavant et qu’ils l’ont rejeté.

Mais après l’avoir rejeté, il n’y a eu aucun sentiment négatif, on leur a simplement retiré l’aliment et ils ont mangé normalement. Pas de tensions, pas de nerfs, pas de pression ni d’obligations.

Cela favorise leur curiosité et leur permet par la suite de goûter les aliments et de découvrir ceux qu’ils aiment. Ils ont juste besoin de temps.

Offrez un assortiment d’aliments

Proposer de nombreux aliments différents avec des saveurs et des textures différentes durant les deux premières années de la vie de votre petit lui permettra de commencer à les goûter et de réaliser qu’ils sont bons. Les bébés peuvent rejeter les aliments mais ils les acceptent par la suite. Ils auront leurs propres goûts et certains aliments leur plairont plus que d’autres, exactement comme n’importe quel adulte.

Favorisez un environnement tranquille

Il est important que l'enfant développe une bonne relation avec la nourriture afin que les habitudes alimentaires durent tout au long de sa vie

Quand le moment de manger approche, vous devriez laisser vos nerfs ou vos tensions derrière la porte. Parfois, les enfants refusent de manger juste parce qu’ils se trouvent dans une situation tendue. L’anxiété et le stress leur enlèveront la faim. Les repas en famille consistent à être ensemble, en discutant et en se connectant les uns aux autres, peu importe ce que votre enfant de deux ans mange ou laisse de côté.

Donnez l’exemple que vous appréciez la nourriture dans une ambiance sûre, où manger est synonyme de bonheur et de tranquillité. Vous serez surpris de voir comment votre enfant acceptera les repas plus rapidement et pourra manger avec la famille sans que vous vous inquiétiez de savoir la quantité qu’il a ingéré. Manger en famille sera un plaisir pour tout le monde!

Avec ces conseils, ainsi que beaucoup de patience et d’amour, vous réaliserez que les repas en famille ne sont un supplice pour personne et vous profiterez tous d’un repas familial où votre petit apprendra de bonnes habitudes.

Il est primordial que les enfants apprennent à avoir une bonne relation avec la nourriture dès le plus jeune âge, afin qu’ils développent de bonnes habitudes alimentaires à l’avenir.

 

A découvrir aussi