4 conseils pour mieux comprendre votre enfant de deux ans

2 novembre 2017

Tous les parents parlent des 2 ans comme d’une étape difficile et redoutée de l’éducation d’un enfant. C’est vrai qu’il parait impossible de comprendre un enfant de deux ans.

Les parents qui n’ont pas encore été confrontés à cette épreuve trouveront peut-être cela exagéré. Mais ceux qui ont déjà traversé ce passage sauront très bien de quoi on parle.

On se trompe souvent sur les mots. « C’est juste une question de comportement. » affirment les parents. Mais on ne peut pas comprendre le monde très particulier d’un enfant de deux ans à travers le regard d’un adulte. C’est pourtant à nous, en tant qu’adultes, de faire preuve de souplesse.

En effet, à cet âge-là, les enfants n’ont pas la capacité de se mettre à la place des autres. Ils savent encore moins mesurer les conséquences de leurs actes. Et n’oublions pas que ce sont nos choix de parents qui déterminent l’avenir de nos bouts de chou.

Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils qui vous permettront de mieux comprendre votre enfant de deux ans. C’est la seule manière de traverser dans la sérénité cette période qui peut vite devenir un cauchemar.

Il doit y avoir une distance entre ce que fait votre enfant et votre réaction.

Anonyme

4 clés pour comprendre votre enfant de deux ans

Une petite fille de deux ans

1) Un enfant de deux ans n’a pas la notion des limites

À cet âge, les enfants passent leur temps à transgresser les règles. Ils testent leurs parents et mesurent leur résistance. Ils se demandent ce qu’il va se passer s’ils dépassent les bornes.

Jouer avec la nourriture, laisser des jouets traîner partout et refuser de les ranger, jeter des choses par terre, se déchausser ou même se déshabiller… Ils peuvent innocemment promettre de ne pas le refaire, mais un enfant de deux ans est un récidiviste notoire. Ils cherchent les limites et c’est une manière pour eux de se sentir valorisé.

La meilleure solution dans cette situation est d’ignorer leur mauvais comportement. Au contraire, montrez de l’attention à votre enfant uniquement quand il obéit.

2) Il ne sait pas ce qu’est une punition

Vous avez peut-être souvent l’impression qu’il est impossible de comprendre votre enfant de deux ans. Votre patience a des limites, il vous fatigue et vous ne savez plus quoi faire. Les menaces ne l’affectent pas.

Mais quand vous passez à l’acte, c’est une fontaine de larmes. Si vous pensez que votre enfant ne fait pas la différence entre les réponses affirmatives et négatives, vous vous trompez. En fait, il ne mesure pas encore les conséquences de ses actes.

Il ne comprend pas non plus le principe de la punition. Ne faites pas de promesses en l’air : punissez-le tout de suite pour qu’il fasse le lien entre la cause et l’effet.

3) Un enfant de deux ans est encore incapable de montrer de la gratitude

À cet âge, les enfants ne savent pas partager. Vous avez donc l’idée d’offrir à votre petit les jouets qu’il se dispute avec ses cousins ou ses amis. La réaction de votre enfant de deux ans vous étonne ? Pas de panique : le petit n’est pas fâché. Il est juste un peu perdu.

Votre enfant découvre des sentiments nouveaux, encore inconnus : la reconnaissance et la joie. Il ne reste plus qu’à attendre qu’il grandisse et qu’il apprenne à apprécier ces sentiments.

4) Il a du mal à répondre aux questions qu’on lui pose

Même s’il est bavard, votre enfant de deux ans ne répond qu’à des questions précises et concrètes. Cela arrive souvent à cet âge. Le petit a du mal à synthétiser les questions ouvertes. Son développement ne le lui permet pas encore. C’est pour ça qu’il choisit le silence.

Sinon, il ne saurait pas par où commencer. La solution est évidente : posez-lui uniquement des questions spécifiques auxquelles il est facile de répondre.

L’enfant peut aussi se contenter de répondre « quoi ? ». Cela signifie qu’il a besoin d’un peu de temps pour réfléchir. Un enfant de deux ans est facilement distrait. Attirez son attention et parlez lentement.

Comprendre votre enfant de deux ans : difficile, mais pas impossible

Un petit garçon de deux ans joue avec des cubes de bois

Comme vous le constatez, le comportement de votre enfant de deux ans a une explication. Tâchez de garder votre calme. Cela vous aidera à comprendre votre petit. Ce comportement qui désespère les parents est plus facile à corriger que vous ne le pensiez.

On peut parler de crise des deux ans, un âge compliqué et redouté. Mais avec un peu de patience, de volonté et de dévouement, rien n’est impossible. Et vous, en tant que mère, avez-vous reconnu votre enfant dans notre description ? Quelle était votre solution à tous ces problèmes ?

 

A découvrir aussi