Comment expliquer la mort d'un animal à un enfant?

Dans de nombreux foyers, les animaux de compagnie font partie de la famille. Pour cette raison, leur perte cause généralement de la souffrance et doit être vécue comme un deuil authentique.
Comment expliquer la mort d'un animal à un enfant?

Dernière mise à jour : 13 septembre, 2022

Dans de nombreux foyers, les animaux de compagnie font partie de la famille. Les enfants grandissent avec des chiens, des chats ou d’autres animaux. De cette façon, ils apprennent à socialiser avec eux et même à partager de la nourriture ! Qui n’a pas vu un garçon donner un morceau de son biscuit à son chiot affamé et impatient ? Ils sont comme les premiers amis des enfants. C’est pourquoi, face à leur perte, il est très difficile d’expliquer la mort d’un animal de compagnie. Voyons comment le faire de la meilleure façon possible.

Enfants et animaux de compagnie

Pour les familles ou les enfants qui ont des animaux de compagnie, ils sont comme un plus dans la vie de famille. Les animaux de compagnie nous divertissent par leurs jeux et leurs performances. Ils nous apprennent des choses sur nous-mêmes et nous accompagnent dans nos activités quotidiennes. Les enfants apprennent également à être responsables en s’engageant dans leurs soins, que ce soit par l’alimentation, l’hygiène ou la promenade de l’animal.

Les avantages de réduire le stress et l’anxiété grâce aux animaux de compagnie sont également connus. Divertissants, joyeux et connectés à l’ici et maintenant, les enfants apprécient leur compagnie. Par conséquent, il est logique et attendu qu’ils soient tristes quand ils disparaissent. Cependant, il est important de parler du sujet et de ne pas le nier. De cette façon, les plus petits pourront se connecter avec leurs émotions et donner à cette tristesse la place et le temps qu’elle mérite pour se sentir mieux plus tard.

Une jeune fille qui caresse un chat.

Comment expliquer la mort d’un animal à un enfant?

Quelques clés à garder en tête pour expliquer à un enfant la mort d’un animal de compagnie sont les suivantes :

Expliquer la mort de l’animal en fonction de l’âge de l’enfant

Il n’est pas conseillé de cacher l’information, mais de faire un filtre sur ce que l’on dit. Dans certains cas, les enfants ne sont pas préparés à comprendre ce qui se passe. Il convient donc d’éviter certains détails inutiles. Quand ils sont petits, il suffit parfois de leur dire qu’il est allé au ciel ou dans un endroit où les petits animaux se reposent.

Par exemple, les petits sont encore très littéraux, alors parfois on se trompe en disant que “l’animal va dormir longtemps”. Cela peut conduire à la peur au moment d’aller au lit ou peut créer une fausse attente qu’il reviendra à un moment donné. Ensuite, pour les plus grands et au fur et à mesure de leur croissance, il faut préciser un autre type d’information, peut-être plus réaliste.

Les rituels sont importants

Les rituels servent à faire une transition, à se préparer et à dire au revoir. Dans le cas des enfants, cette pratique peut être d’écrire une lettre, de dessiner une image, de raconter des histoires ou des souvenirs, ou tout ce qui convient le mieux à l’enfant.

Laisser de l’espace pour gérer la perte

Dans certains cas, en essayant d’éviter la douleur des plus petits, les adultes suggèrent ou commencent à chercher un autre animal de compagnie pour la famille. Cependant, il faut comprendre que ce chien ou animal était unique et spécial. Il faut donc aussi laisser de la place pour le deuil. Au lieu de cela, comme moyen de remonter le moral des enfants, il est possible de penser à un plan supplémentaire. Par exemple, vous pouvez avoir une soirée pyjama ou un après-midi de cinéma. Cet espace permet non seulement de partager et de vivre ensemble ce moment amer, mais facilite également l’expression des émotions et le dialogue.

Dans les cas où l’animal a une maladie ou est déjà âgé, nous pouvons anticiper et préparer les enfants pour le moment venu. Nous ne pourrons pas éviter la tristesse, mais la nouvelle de la perte de l’animal sera moins choquante.

Un enfant avec un chien.

Mort d’un animal: Partager ses émotions et ses expériences

Partager vos émotions et vos expériences avec les enfants est aussi une manière de leur ouvrir la possibilité de raconter comment ils vivent ce moment. De cette façon, ils sauront comment vous vous êtes senti dans une situation similaire et que vous pouvez les comprendre. Echanger est toujours un bon moyen de surmonter le deuil.

Que la mort ne devienne pas un tabou…

Comme indiqué ci-dessus, notre explication de la mort de l’animal comprendra plus ou moins d’informations. Ce qu’il faut éviter, c’est de mentir aux plus petits sur la mort et de faire de cet événement naturel et universel quelque chose de redoutable dont on ne peut pas parler.

Pour cela, les adultes doivent aussi se préparer. Puisqu’ils doivent annoncer la nouvelle calmement, avec empathie et être capables de faire face à la douleur que ressentent les enfants. Parfois, leur souffrance nous submerge et nous finissons par être contenus au lieu de conteneurs. Pour cette raison, il est également positif d’identifier qui est la meilleure personne de la famille avec qui partager la nouvelle.

Enfin, une façon d’éviter de tomber dans le secret sur la mort est de parler de l’animal avec l’enfant quand il en a envie. Partager un souvenir, comme rire d’une aventure, c’est aussi accepter que cet animal de compagnie adoré ne soit plus physiquement présent, mais qu’il fasse partie de nos vies et de nos souvenirs.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment les animaux de thérapie peuvent-ils aider les enfants ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment les animaux de thérapie peuvent-ils aider les enfants ?

En plus d’être une compagnie inestimable, les animaux de thérapie peuvent aider les gens à surmonter différents problèmes de santé.



  • Comité Nacional de Prevención de Lesiones. Consenso: niños y mascotas. Arch Argent Pediatr 2020;118(3):S69-S10
  • Videla, M. D., & Ceberio, M. R. (2019). Las mascotas en el sistema familiar. Legitimidad, formación y dinámicas de la familia humano-animal. Revista de Psicología18(2), 44-63.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.