Comment différencier les contractions?

Les contractions utérines pendant la grossesse sont très caractéristiques, mais il est parfois important de faire la différence entre les "vraies" et les "fausses alertes". Nous vous en disons plus.
Comment différencier les contractions?

Dernière mise à jour : 06 juillet, 2021

Presque toutes les nouvelles mamans sont préoccupées par le moment de l’accouchement. Savoir si elles sauront différencier entre les contractions du travail, si elles seront douloureuses, si elles sauront les supporter… La réalité est que les “contractions” ont une connotation négative à cause de tout ce qu’on dit à leur sujet, la douleur qu’elles produisent, etc.

Pour combattre cette peur, cette incertitude et cette inquiétude, il est préférable d’être bien informée sur l’ensemble du processus. Si vous voulez savoir ce que sont les contractions, à quoi elles ressemblent et comment agir lorsqu’elles se produisent, cet article est pour vous.

Qu’est-ce que les contractions ?

Les contractions sont nécessaires pour que la grossesse, l’accouchement et le post-partum se déroulent normalement. C’est la façon dont l’organisme vous prépare à ces moments. L’utérus est un muscle, et comme tous les muscles, il a une phase de contraction et une phase de relaxation.

Pendant la grossesse, les contractions vous aident à étirer la couche musculaire afin que le fœtus ait de l’espace pour se développer. Au cours du travail, le muscle se contracte pour pousser le bébé vers l’extérieur. Ensuite, après l’accouchement, le muscle doit revenir à son état d’avant la grossesse.

Lorsqu’une contraction est ressentie, l’abdomen se contracte. Et si ce sont les contractions qui annoncent l’accouchement, vous ressentirez également une douleur. N’oubliez pas que vers la 6e semaine de grossesse, vous pouvez ressentir les contractions utérines dites de Braxton Hicks, également appelées “contractions d’entraînement”.

Comment différencier les vraies contractions de celles du travail d’accouchement?

Parfois, il est difficile de différencier les contractions du travail des contractions d’entraînement. En effet, celles-ci sont parfois douloureuses vers la fin de la grossesse. Certains signes peuvent vous aider à les identifier.

Les contractions de Braxton Hicks

Elles ne se produisent pas à intervalles réguliers et ne suivent pas un modèle cohérent. De plus, elles n’augmentent ni en durée ni en intensité. Parfois, elles peuvent disparaître au repos, en changeant de posture, etc. La douleur se produit dans le bas-ventre et non dans le dos, comme dans les vraies contractions.

Le ventre d'une femme enceinte.

Différencier les vraies contractions

Celles-ci sont très éloignées au début, toutes les 15 à 20 minutes, puis elles deviennent plus fréquentes. Pendant la phase active du travail, elles surviennent toutes les cinq minutes et durent entre 40 et 60 secondes chacune. La douleur augmente également en intensité régulièrement. Si la douleur ne disparaît pas lorsque vous vous reposez ou changez de posture, il est temps d’aller à l’hôpital.

S’il s’agit du deuxième accouchement, il faut attendre que les contractions surviennent toutes les 10 minutes avant d’aller à l’hôpital. Une fois sur place, la sage-femme effectuera un examen vaginal pour observer votre dilatation.

Que remarquez-vous pendant la contraction ?

Les avis sont partagés à ce sujet. Il y a des femmes qui disent ressentir des douleurs similaires à celles des menstruations.

Sont-elles toujours douloureuses?

La douleur dépend de chaque femme. La perception des contractions est différente d’une femme à l’autre. De même que le seuil de douleur est différent d’une personne à l’autre. Pour une même contraction, une femme peut ne pas la percevoir alors qu’une autre la ressent très douloureuse.

Peut-on provoquer les contractions?

Lorsque la femme arrive à terme, elle peut mettre en œuvre certaines stratégies utiles pour stimuler la fonction utérine. C’est le cas de l’exercice physique modéré (natation, marche pendant une heure, voire rapports sexuels).

Que peut-on faire pour soulager la douleur?

Marcher, bouger son bassin, se laisser distraire par d’autres activités, techniques de respiration, mouvement sur le ballon pilates, se doucher avec de l’eau chaude, etc. La méthode la plus largement utilisée pour soulager la douleur est l’anesthésie péridurale, qui parvient à éliminer complètement la douleur.

La péridurale fonctionne pendant toute la dilatation, l’accouchement et les deux premières heures après l’accouchement. Malgré le soulagement de la douleur, le travail est un peu plus retardé par rapport aux accouchements sans péridurale. De plus, la dilatation est plus lente.

Différencier les contractions après l’accouchement

Une femme enceinte qui accouche.

Après la naissance du bébé, il y a des contractions pour que le placenta sorte. De plus, dans les jours qui suivent l’accouchement, des contractions sont administrées pour que l’utérus retrouve son état d’origine et qu’il n’y ait pas de saignement. Celles-ci sont plus douloureuses lorsque vous avez déjà eu des accouchements.

Vous disposez déjà d’informations pour pouvoir différencier les contractions et savoir si vous êtes en travail ou s’il s’agit simplement d’une fausse alerte. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à attendre d’avoir votre bébé dans vos bras.

Cela pourrait vous intéresser ...
Accoucher par césarienne ? Seulement si c’est nécessaire
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Accoucher par césarienne ? Seulement si c’est nécessaire

Pourquoi ne pas accoucher par césarienne ? L'une des réponses est que cette pratique vous empêche de vivre l'accouchement. S'il n'est pas nécessair...