Comment détecter les troubles du langage chez l’enfant ?

· 18 avril 2018
La communication est un processus qui se développe très tôt dans la vie des gens. Cependant, pour différentes raisons, il peut être affecté. La détection précoce de ces problèmes est très importante pour éviter les conséquences futures.

Les troubles du langage chez l’enfant peuvent survenir dans le retard du langage ou du développement de la parole.

Si l’enfant manifeste l’un de ces problèmes, il peut avoir des problèmes à communiquer avec les autres ou à se faire comprendre. Et cela est directement associé au trouble du langage expressif. Ou alors, il aura des problèmes de compréhension des autres, liés au trouble du langage réceptif.

Chez les bébés et les enfants, le langage se développe naturellement. En effet,  c’est un processus qui commence à la naissance. Pour que l’enfant développe correctement le langage, il doit être capable d’entendre, de comprendre et de se souvenir. Il doit aussi avoir la capacité de faire un discours.

Le causes des troubles du langage chez l’enfant

Selon les statistiques, 1 enfant sur 20 a des symptômes de trouble du langage. Lorsque la cause est inconnue, on l’appelle un trouble du développement du langage.

Ces inconvénients commencent généralement avant l’âge de 4 ans. De plus, certains troubles du langage mixte peuvent être causés par une lésion cérébrale.

Des troubles du langage chez l’enfant peuvent également survenir en raison de problèmes de développement ou de dommages au système nerveux central. On appelle cela l’aphasie.

Dans ce type de troubles, la parole et le langage ne se développent pas normalement. L’enfant peut avoir des compétences linguistiques, mais n’auront pas les autres.

Les symptômes du trouble du langage

Un enfant qui a des troubles du langage peut avoir un ou deux symptômes de la liste que nous allons mentionner ci-dessous. Ces signaux peuvent varier de légers à graves.

D’une part, il y a les enfants ayant des problèmes de langage réceptif. Ces derniers peuvent donc avoir des difficultés à comprendre les messages. Ils peuvent aussi présenter les signes suivants :

  • Une difficulté à comprendre ce que les autres disent.
  • Des difficultés à suivre les instructions.
  • Des problèmes pour organiser leurs pensées et leurs actions.
Les troubles du langage peuvent être détectés dès le plus jeune âge.

D’un autre côté, nous avons les enfants ayant des problèmes de langage expressif. C’est à dire qu’ils présenteront des obstacles pour exprimer ce qu’ils pensent ou ce dont ils ont besoin. En voici les signes :

  • Ils ont du mal à organiser les mots dans une phrase. Ou alors, leurs phrases peuvent être simples.
  • L’ordre des mots dans les phrases peut ne pas être correct.
  • Ils ont du mal à trouver les bons mots lorsqu’ils parlent. Par conséquent, ils utilisent souvent des tics de langage.
  • Ces enfants ont un vocabulaire qui est inférieur au niveau de leur âge.
  • Ils utilisent certaines phrases de façon répétitive. Aussi, ils en répètent des parties, comme les questions.
  • Ils utilisent les temps de verbes de façon inappropriée.

Les types de troubles de la parole

Il existe plusieurs types de troubles du langage chez l’enfant. Dans tous les cas, nous pouvons rapidement remarquer certains des signes :

  • Le bégaiement des enfants. Le bégaiement infantile est un problème qui peut être diagnostiqué et traité dans les premiers stades de développement de l’enfant. Le traitement consiste à modifier le rythme et la fluidité verbale. Il se caractérise par la répétition de syllabes, de mots ou de phrases.
  • Le retard du langage. Le diagnostic d’un éventuel retard du langage doit être déterminé par un spécialiste dès que possible. En effet, une intervention précoce peut prévenir l’apparition de séquelles.
  • Un retard dans le discours. On peut l’observer à la fois au niveau de l’expression et de la compréhension.
  • La dyslalie infantile. Elle est diagnostiquée lorsque l’enfant est incapable de prononcer les sons de la parole correctement.
  • Un défaut de prononciation chez les enfants. C’est la difficulté que certains enfants ont pour prononcer la lettre « J ».
  • L’aphonie chez les enfants. C’est un trouble très fréquent chez les enfants et les jeunes. Il peut être causé par des maladies de la gorge. Ou alors, par des habitudes incorrectes dans la parole.
  • Les enfants ayant des problèmes avec la lettre « R ».  Les enfants commencent, en général, à prononcer cette lettre plus tard que les autres lettres. Par conséquent, certains enfants ont du mal à la prononcer correctement.
  • La surdité infantile. Certains enfants peuvent naître avec des lésions de l’oreille externe, moyenne ou interne. Ils peuvent aussi avoir des dommages du nerf auditif. Cela causerait donc des problèmes pour écouter.
La respiration est un processus étroitement lié à la parole.

Les avantages de bien respirer pour parler correctement

La respiration et la voix sont des processus étroitement liés. Par conséquent, si l’enfant sait bien respirer, il sera capable de communiquer correctement.

En outre, la mauvaise haleine peut causer des maladies respiratoires qui affectent la paroleC’est à dire, certains troubles peuvent être dus à une mauvaise technique respiratoire chez l’enfant. Par exemple, les aphonies ou les lésions des cordes vocales

Quand un enfant respire mal, il inhale une plus petite quantité d’air. Alors, il qui produit moins de puissance dans sa voix et cela entrave sa capacité à allonger les sons. Cela est dû à la diminution de sa fréquence respiratoire.

« Des maladies telles que l’amygdalite, la pharyngite ou la laryngite peuvent apparaître à la suite d’une mauvaise respiration »

Tout inconvénient pouvant survenir dans le langage de l’enfant peut être détecté et traité à temps. Alors, l’essentiel, c’est que nous soyons attentifs au processus de développement naturel de la langue. Et, en cas d’anomalie, il faut s’addresser à votre pédiatre pour qu’il vous indique les étapes à suivre.