Comment détecter l'hypersensibilité infantile ?

17 avril, 2020
Les enfants hypersensibles possèdent une vie intérieure très riche et sont capables d'apprécier avec une plus grande facilité les émotions des autres.
 

L’hypersensibilité infantile a tendance à générer une certaine préoccupation, surtout si elle se manifeste à de hauts niveaux. De fait, en certaines occasions, les familles d’enfants hautement sensibles ont peur qu’il ne s’agisse d’un cas d’autisme, quand la réalité est toute autre. Continuez à lire et découvrez comment détecter l’hypersensibilité infantile.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

En règle générale, l’hypersensibilité est simplement un trait de caractère de base neurologique. En accord avec les enquêtes du docteur et chercheur Arthur Aron, les zones du cerveau impliquées dans la conscience et l’émotion des personnes hypersensibles ont un afflux de sang plus grand que chez les individus qui présentent une sensibilité basse.

D’un autre côté, en termes socio-émotionnels, les personnes hypersensibles ont la capacité de percevoir les émotions, chez elles-mêmes comme chez les autres. De même, elles sont capables d’apprécier des détails de la réalité qui sont inaperçus par le reste des personnes.

« Les personnes hypersensibles ont tendance à démontrer une conscience majeure des stimulus subtils. Aussi, ils procédent l’information plus en profondeur et sont plus réactifs aux stimulus positifs comme négatifs. » – Elaine Aron

Deux enfants manifestement hypersensibles
 

Les caractéristiques de l’hypersensibilité infantile : comment la détecter ?

La psychologue Elaine Aron est une référence en hypersensibilité infantile. Dans son livre The Highly Sensitive Child, elle explique que tous les enfants hypersensibles ont en commun les quatre aspects suivants :

  • Profondeur de traitement. Les enfants qui sont hypersensibles procèdent l’information plus profondément que le reste des enfants, car ils manifestent des processus de réflexion internes majeurs.
  • La sur-stimulation ou la surexcitation. Les enfants qui présentent une hypersensibilité sont sur-stimulés avec plus de facilité. Enfin, ils ont besoin de périodes de repos plus longues.
  • Intensité émotionnelle. Les capacités socio-émotionnelles comme l’empathie se trouvent très développées chez les enfants hypersensibles, étant capables d’apprécier, de cette manière, avec une grande facilité, les émotions des autres.
  • Sensibilité sensorielle. L’enfant qui présente une hypersensibilité reçoit une plus grande quantité d’information sensorielle. Aussi, il en perçoit les détails subtils.

En outre, la personnalité et le tempérament de l’enfant vont influencer largement sa façon de répondre et de s’adapter au monde.

Une enfant hypersensible en train de pleurer
 

De son côté, l’Association Espagnole de l’Hypersensibilité signale quelques unes des caractéristiques qui différencient un enfant hypersensible d’un autre qui ne l’est pas :

  • Les enfants hypersensibles ont la capacité socio-émotionnelle de l’empathie plus développée car leurs neurones présentent plus d’activité que les autres personnes.
  • Ils développent en majeure partie leurs capacités au développement de tâches liées à la créativité et l’art.
  • Ils possèdent une conscience globale plus grande associée à l’activité cérébrale de leur cortex insulaire.

Pourquoi est-il important de détecter l’hypersensibilité infantile ?

Le fait de savoir identifier l’hypersensibilité évite les futurs troubles de l’estime de soi chez les enfants. Si nous enseignons aux enfants à se connaître soi même et à comprendre cet aspect, ils sauront le gérer. Aussi, ils pourront l’adapter à leur personnalité. En définitive, ils apprendront à savoir vivre en harmonie avec eux-mêmes de la meilleure manière possible.