Comment bien faire dormir les enfants en voyage

14 juin, 2020
Si votre famille planifie déjà les vacances d'été mais ne cesse de se demander comment bien faire dormir les enfants en voyage ou les aider à se remettre du décalage horaire, lisez attentivement les conseils que nous partageons dans cet article.

Prendre des vacances alors que nous avons de jeunes enfants constitue souvent un énorme défi. Le point fondamental est de connaître de multiples façons de bien faire dormir les enfants en voyage.

En premier lieu, nous devons prendre en compte que nous changerons d’environnement et que nous ferons beaucoup d’activités différentes. Cependant, il est essentiel d’essayer de faire en sorte que cela n’affecte pas la routine de repos nécessaire pour les petits, y compris la sieste.

C’est un facteur très important à considérer, car les enfants n’ont pas la même perception mentale du changement d’environnement que les adultes. Se retrouver face à de nouveaux objets et de nouveaux endroits peut les surexciter et provoquer une difficulté à trouver le sommeil.

Conseils pour bien faire dormir les enfants en voyage

Bien évidemment, la routine du repos pendant les vacances doit rester flexible. Toutefois, ceci n’implique pas que ce soit au détriment des heures de repos des enfants.

En effet, pour que ces derniers puissent jouer, apprendre et profiter de ce qu’ils verront dans leur nouvel environnement, c’est-à-dire la plage, la montagne et les lieux récréatifs, leur esprit et leur corps doivent bénéficier du quota de repos nécessaire.

En conséquence, pour pouvoir gagner la bataille contre la distraction et réussir à faire en sorte que les enfants se reposent, il convient de suivre quelques conseils pour bien faire dormir les enfants en voyage. Ce que nous allons vous présenter par la suite résume les situations les plus courantes et réelles vécues par des centaines de parents.

Famille en voyage

1. Apportez en voyage l’oreiller, la couverture ou la peluche avec lesquels dort votre enfant

Notre recommandation la plus importante au moment de faire les valises avant de partir est d’y ajouter une partie du trousseau du lit de l’enfant. Cela peut être l’oreiller, la couverture ou la peluche avec lesquels le petit dort. Vous pouvez choisir l’un de ces objets, mais, si possible, prenez-les tous.

Cette action entraînera une sensation familière dans son esprit. De même, il comprendra qu’il est l’heure d’aller dormir en les touchant et en respirant leur odeur.

2. Comment combattre le décalage horaire pour bien faire dormir les enfants en voyage

Une fois le voyage commencé et si la destination est éloignée, le décalage horaire est le deuxième ennemi du sommeil des enfants. Le décalage horaire est un déséquilibre de notre horloge biologique, responsable de nous indiquer les moments de veille et de sommeil, qui se produit lorsque nous voyageons en avion dans d’autres pays avec des fuseaux horaires différents.

Afin d’aider les enfants à maintenir un cycle du sommeil stable en prévision d’un long voyage en avion, une semaine avant de partir, les parents devront repousser ou avancer d’une heure l’heure habituelle pour aller dormir et manger. De cette façon, l’heure du coucher pour les petits sera plus proche de celle du pays de destination.

Une fois arrivé à destination, il est utile de faire des activités à l’extérieur ou de faire en sorte que les enfants puissent observer la lumière ou l’obscurité naturelle de la ville. De cette façon, l’horloge biologique des petits peut s’ajuster progressivement au cycle de la journée du pays dans lequel ils se trouvent.

Les enfants n’ont pas la même perception mentale du changement d’environnement que les adultes. Ce qui peut provoquer des difficultés à trouver le sommeil.

3. Maintenez les mêmes règles pour aller au lit que celles de la maison

En effet, les enfants ne doivent pas sentir que le changement d’environnement provoque une dégradation des règles pour aller dormir. En conséquence, vous devez rester ferme mais patient pour que votre enfant aille au lit quand vous le lui demandez.

Cette action est nécessaire, car les enfants mettent trois jours à adopter une nouvelle habitude de sommeil et un jour pour la perdre. Ainsi, le mieux pour maintenir autant que possible une certaine stabilité en voyage et de retour à la maison, c’est de continuer à suivre les règles pour aller se coucher établies jusqu’à présent.

Petite fille qui planifie son voyage

Par ailleurs, cela peut également s’étendre aux aspects suivants : l’heure de la sieste, le toilette avant d’aller au lit, l’heure d’éteindre la télévision ou la lumière et la porte de la chambre ouverte ou fermée.

Enfin, nous vous recommandons, chaque fois que c’est possible, de ne pas partager la chambre de l’enfant si celui-ci dort dans sa propre chambre à la maison. En effet, cela peut provoquer chez lui un nouvel attachement et, une fois de retour, il risque de ne plus vouloir dormir seul.