L’importance de la routine avant d’aller dormir

9 juillet 2019
Parfois, il est désagréable pour les enfants d'aller se coucher. Créer une routine que vous puissiez partager chaque soir avec votre enfant peut être la solution au problème.

Parfois, le moment d’aller dormir semble plus être une bataille ou une lutte de pouvoirs que le moment agréable que nous aimerions tous partager avec nos enfants. Répéter avec eux chaque jour une routine avant d’aller dormir rendra ce processus plus facile et plus plaisant pour tous.

Je ne veux pas aller dormir

Nombreux sont les enfants qui n’aiment pas le moment d’aller dormir pour diverses raisons. Ainsi, ils y résistent et le repoussent le plus possible, finissant parfois par nous faire perdre patience.

Pour beaucoup d’enfants, la peur est le motif principal de la résistance à aller dormir. En effet, la nuit, ils sont seuls, dans l’obscurité, et cela peut les mener à craindre certains dangers.

Dans d’autres cas, c’est l’excès d’activité qui empêche un bon coucher. Les enfants sont, par nature, actifs, dynamiques et explorateurs. Ils adorent bouger, découvrir des choses et faire des activités, et il se peut alors qu’il soit difficile pour eux de se relaxer.

instaurer une routine avant d'aller dormir est essentiel

Il est aussi possible que l’enfant passe toute la journée sans voir ses parents à cause de leurs horaires de travail. Ainsi, il a envie de passer du temps avec eux et refuse de s’en séparer si rapidement.

Considérations préalables

Vous pouvez suivre certaines règles pour faire en sorte que vos enfants développent de bonnes habitudes de sommeil :

  • Déterminez tout d’abord à quelle heure votre enfant doit aller au lit : pour cela, vous devez tenir compte du nombre d’heures de sommeil nécessaires à un enfant de son âge
  • Faites en sorte que le temps précédent le coucher soit calme et tranquille : il est ainsi bénéfique de mettre de côté les écrans au moins une heure avant d’aller au lit
  • Evitez que votre enfant ne considère le coucher comme quelque chose de négatif : ne l’envoyez jamais au lit en guise de punition suite à un mauvais comportement
  • Prévenez-le un peu à l’avance (environ 15 minutes) du moment lors duquel il faudra aller dormir. Ainsi, il pourra finir ce qu’il est en train de faire sans que ce ne ce soit pour lui un changement abrupt

Créez une routine précédant le coucher

Instaurer une série d’activités qui se répètent de la même manière jour après jour aide les enfants à avoir une sensation de continuité et de stabilité dans leur vie et favorise le fait qu’ils intègrent cette séquence comme une habitude de manière naturelle.

Les éléments clés indispensables que doit comporter toute routine précédant le coucher sont, principalement :

  • Maintenir les mêmes horaires de lever et de coucher chaque jour
  • Donner l’habitude à l’enfant de réaliser certaines tâches, comme par exemple se laver les mains, se brosser les dents ou préparer son sac
  • Réaliser des activités tranquilles et pouvant permettre à l’enfant de trouver le sommeil
  • Inclure le contact physique et la compagnie des parents

Ainsi, la première chose à faire consiste à veiller à ce que l’endroit où l’enfant va dormir soit adéquat. Lumière tamisée, température moyenne, musique douce et odeur agréable sont une bonne combinaison.

Activités à intégrer à la routine précédant le coucher

Dans la suite cet article, nous vous invitons à sélectionner les activités que vous inclurez dans votre routine. En plus des tâches obligatoires, comme le brossage de dents, nous vous proposons quelques activités calmes que vous pouvez réaliser en compagnie de vos enfants chaque soir :

instaurer une routine avant d'aller dormir est essentiel

  • Lire des contes : tout le monde sait que les enfants adorent écouter des histoires. Elles stimulent leur imagination, et de plus, elles leur permettent de se sentir importants, puisque vous leur accordez alors toute votre attention. Que ce soit vous qui lisiez ou votre enfant, il s’agit là d’une activité qu’il est fortement recommandé d’adopter
  • Fomenter la pensée positive : aussi bien pour combattre les possibles peurs que pour aider votre enfant à développer une mentalité optimiste, il est conseillé de consacrer ces derniers moments à se remémorer et à partager toutes les bonnes choses qui sont arrivées pendant la journée. Nous vous proposons aussi de jouer avec votre enfant à imaginer de belles choses
  • L’aider à diminuer son activation : s’il est difficile pour votre enfant de rester calme au moment du coucher, des techniques de relaxation simples peuvent l’aider à se calmer. Pour cela, vous pouvez le caresser avec vos doigts ou avec un objet doux tout en chantant. Vous aussi lui demander de fermer les yeux et d’imaginer un escalier qu’il descend marche après marche (avec votre voix en guise de guide). Tout en bas de cet escalier, il trouvera une chambre emplie de coussins moelleux et confortables où il pourra dormir profondément