Comment annoncer aux enfants notre séparation ?

8 avril 2019
Une séparation est toujours difficile pour les enfants. Comment trouver les mots justes pour leur annoncer ? Nous vous l'expliquons dans cet article.

Vivre une séparation est une expérience très difficile pour les parents et pour les enfants. Par conséquent, l’un des moments les plus compliqués est d’annoncer aux enfants notre séparation. En effet, cela provoque une large gamme d’émotions : colère, tristesse, douleur, culpabilité et peur, entre autres.

Annoncer aux enfants la nouvelle s’avère réellement difficile. En effet, en tant que mère, vous vous préoccupez de leurs réactions, de leurs sentiments et de leur position par rapport aux deux parents.

Le plus important est de dire les choses simplement, de les rassurer, de les écouter et de les aider à surmonter la situation. Si vous appliquez quelques principes essentiels, annoncer aux enfants votre séparation sera beaucoup plus supportable.

Comment annoncer aux enfants notre séparation ?

  1. Utilisez des mots simples pour la situation

    Le message clé est que les parents ont pris la décision de se séparer parce qu’ils ne sont pas heureux ensemble. Cela affecterait ainsi leur vie et celle des enfants.

    Ainsi, vous devez leur faire comprendre que c’est plus agréable de vivre dans la même maison lorsqu’il y a de l’amour. Mais quand il n’existe pas une bonne relation, cela n’est pas possible. De même, il faut leur expliquer qu’à la différence des relations amoureuses, les liens familiaux durent toute la vie.

  2. Choisissez le bon moment pour annoncer la situation

    Alors que la décision de se séparer est encore incertaine, il n’y aucun intérêt d’en parler aux enfants. Ils risquent en effet d’être perturbés. Au contraire, ils ne comprendront rien et pourraient penser qu’ils sont responsables de la situation.

    Ayez à l’esprit qu’ils développent souvent un sentiment d’omnipotence et plus tard de culpabilité si finalement les parents se séparent.

    Lisez également :
    Les ruptures de couple, comment affectent-elles ?

    Un couple dispute en thérapie
    Néanmoins, lorsque l’on prend la décision, on ne doit pas communiquer la décision trop tard aux enfants. Il est ainsi important qu’ils ne le découvrent pas fortuitement.

    Vous devez être honnête et prendre en compte l’âge des enfants quand vous décidez de leur annoncer. Les enfants en bas âge ont besoin d’informations moins détaillées, contrairement aux plus grands.

    En tout cas, ce qui est réellement important est de dire les choses le plus simplement possible et d’annoncer la situation lorsque toute la famille est réunie, indépendamment de l’âge des enfants. Les plus jeunes comme les plus grands ont droit à la vérité. Cette connaissance de la situation les aidera à mieux supporter la situation.

    « Où il y a mariage sans amour, il y a de l’amour sans mariage »
    -Benjamin Franklin-

  3. Rassurez vos enfants

    Les enfants se sentent souvent responsables de la séparation de leurs parents. Bien sûr, vous devez leur dire que votre décision n’a strictement rien à voir avec eux et que cela n’est en aucun cas de leur faute.

    Aussi, les enfants peuvent facilement croire que si leurs parents ne s’aiment plus, ils ne les aimeront plus non plus. Il est important de leur faire comprendre qu’ils ne peuvent pas se séparer de leurs enfants.

    C’est pourquoi il est essentiel de les rassurer à propos de l’amour que vous éprouvez pour eux et leur assurer qu’ils grandiront entourés comme jusqu’à présent, avec le soutien des deux parents.

    Les enfants ont besoin de savoir que leurs parents continuent de se charger de leur éducation et de prendre les décisions ensemble. Expliquez-leur qu’ils pourront voir leur père et leur mère aussi souvent qu’ils le souhaitent.

    Enfin, vous devez vous mettre d’accord sur l’organisation de leur vie future avant de parler de la séparation à vos enfants. Tant qu’il y a des désaccords sur la garde des enfants, il vaut mieux ne rien leur annoncer.

    Un couple dispute
  4. Attendez-vous à des réactions

    La décision de vous séparer n’est pas celle de vos enfants. Ils ont ainsi tous les droits d’extérioriser leur colère, leur tristesse et leur douleur. Les réactions à la séparation varient selon l’âge. Par exemple, les enfants de moins de 5 ans ne comprennent généralement pas la situation et pensent que les parents essaient de les blesser.

    Ils peuvent également subir une régression dans l’apprentissage du langage, l’autonomie ainsi que des troubles alimentaires, du sommeil, etc. Au le fil du temps, ils craignent l’abandon et peuvent présenter des problèmes de sociabilité et d’adaptation.

    Quant aux adolescents, ils peuvent développer des problèmes plus sérieux. Ils ont plus de probabilités de pouvoir se faire mal.

    C’est pourquoi vous devez être attentif à eux lorsqu’ils vous racontent comment ils se sentent, sans pour autant minimiser leurs sentiments ni éviter le sujet. Au contraire, offrez-leur de répondre à toutes leurs questions et leurs doutes. L’espace de discussion doit demeurer ouvert pour respecter leurs émotions.

    En conclusion, le refus de la séparation de la part des enfants est lié à la réaction des parents. Si les parents pensent de manière positive pendant le processus de séparation, ce sera moins dramatique pour les enfants. Ils pourront ainsi avoir plus confiance dans leur propre capacité d’adaptation.