Comment aider les enfants à se construire une mentalité de développement

24 septembre 2019
La mentalité de développement nous apprend que, même si au moment présent, on ne parvient pas à atteindre une chose que l'on désire, avec quelques efforts, on pourra y arriver.

Dans une société aussi compétitive que la nôtre, la frustration est à l’ordre du jour. Abandonner trop tôt ou penser que nous ne serons jamais capables d’atteindre le succès sont des comportements qui n’ont pas leur place au sein de la « mentalité de développement ». Il s’agit d’un concept récent qui défend l’importance de croire que nous sommes capables de développer et d’améliorer nos qualités au fil du temps.

Qu’est-ce que la mentalité de développement ?

Si nous croyons que nos qualités et habiletés ont un caractère statique et que le talent est quelque chose d’inné, nous tendrions vers une « mentalité fixe ». Cependant, si nous pensons que nos traits de caractère peuvent bel et bien se développer, de même que le talent, nous présenterions ce que l’on définit comme la « mentalité de développement ».

Carol Dweck, psychologue de l’Université de Stanford, célèbre au niveau mondial, a développé le concept de « mentalité de développement » après des décennies de recherche.

Les personnes qui ont une mentalité de développement sont celles qui croient que leurs habiletés basiques peuvent se développer au travers du dévouement et de la dure labeur. Pour Dweck, notre cerveau et notre talent ne sont que le point de départ. Ainsi, nous développerons le désir d’apprendre à apprendre, fondamental pour continuer à s’améliorer.

Un père inculquant la mentalité de développement à son fils

Quels sont ses effets ?

Enseigner une mentalité de développement, c’est fomenter la motivation et la productivité dans tous les domaines de notre vie que nous pouvons imaginer : éducation, travail, sport, etc.

Ces enfants qui se construisent une mentalité de développement apprendront à accepter les critiques. Grâce à cette attitude, ils apprendront de leurs expérience. Et s’efforceront d’adopter des stratégies qui les aideront à s’améliorer là où ils échouent. Car, même s’ils commettent des erreurs, ils savent que, au travers de l’effort, ils peuvent trouver un moyen de s’améliorer.

Des idées pour développer la mentalité de développement chez vos enfants

  • Apprenez à vos enfants que la force réside dans le fait de savoir relever les défis, pas dans celui de les éviter : aidez-les à comprendre que peu importe s’ils échouent, puisque le simple fait d’essayer est déjà un pas en avant. Si votre enfant a un quelconque problème avec un camarade de classe, encouragez-le à initier une conversation avec lui. Pas à laisser passer.
  • Encouragez-les à faire preuve de persévérance : une des caractéristiques fondamentales d’une personne ayant une mentalité de développement est qu‘elle n’abandonne pas facilement. Par exemple, si votre enfant rencontre des difficultés en mathématiques, dites-lui que c’est une matière qui requiert beaucoup d’efforts. Et que le problème ne vient pas de lui.
Enseigner la mentalité de développement dès l'enfance

  • Montrez-leur que les critiques peuvent être utiles : une personne avec une mentalité fixe a tendance à ignorer les opinions négatives des autres. Et ce même si elles sont utiles et constructives. Aidez donc vos enfants à essayer de tirer des leçons des critiques à chaque fois que cela peut s’avérer utile.
  • Motivez vos enfants à faire du succès des autres une source d’inspiration : rien ne sert de se sentir menacés par le succès des autres, puisque le positif réside dans le fait d’essayer de tirer des leçons et de trouver l’inspiration.

Carol Dweck précise de plus que nous avons tous les deux mentalités. Et que nous pouvons passer de l’une à l’autre selon le moment. Même si nous sommes très sûrs de nos qualités, il est possible que nous soyons dépassés par certaines situations.

Pour cette raison, il résulte essentiel de fomenter dès l’enfance la mentalité de développement. Ainsi, peu à peu, les enfants assimileront les défis et les obstacles formeront une part de leur apprentissage. En effet, au bout du compte, ils en ont besoin pour s’améliorer.

 

  • Dweck, C.S. (2016). Mindset. La actitud del éxito. Sirio. España.