Comment agir lorsque votre enfant commet une erreur ?

9 septembre 2018
Il est très important de savoir comment opérer de manière adéquate et correcte dans diverses circonstances typiques de l'éducation d'un enfant. Un des moments clés est justement lorsque votre enfant commet une erreur. Il est indispensable de savoir comment agir afin d'éviter la peur de l'échec ou la frustration.

Comment agir lorsque votre enfant commet une erreur ?

Cela est également vital pour l’apprentissage, c’est à partir des erreurs que nous apprenons le plus. Construire et élaborer des connaissances, des leçons, des enseignements et des apprentissages à propos de ces erreurs devient alors une qualité.

Cependant, vous -comme toutes les mères- ressentez sûrement une inquiétude : comment agir lorsque votre enfant commet une erreur ? C’est pourquoi, dans cet article d’Être Parents, nous vous expliquons en détails la manière de réagir dans le but de faire du bien à votre enfant. Prenez note de chaque conseil !

Ne pas blesser avec des qualificatifs offensifs

Lorsque votre enfant commet une erreur, il ne faut pas agir dans la colère et les réprimandes, cela ne fera rien de bon.

Prenez grand soin des mots que vous utilisez, car ils marquent la personnalité et le futur de votre enfant. Si vous restez simplement en colère avec la bêtise de l’enfant, vous n’en ferez rien de bon. Par conséquent, l’enfant se sentira incapable, ce qui le rendra encore plus incertain et dépendant. Bien sûr, tout cela ne fait qu’anéantir son estime de soi.

Comme si tout cela ne suffisait pas, le fait de questionner et de reprocher avec insistance ne fait que réveiller des peurs et des craintes. Cela les accentue. L’enfant n’essaie plus, juste parce qu’il se frustre facilement. Ajoutez à cela la crainte de se tromper, la peur de refaire des erreurs.

Ainsi, lorsque votre enfant commet une erreur, vous devez simplement la souligner avec une extrême tranquillité. Expliquez-lui ce qui doit être amélioré et surtout, reconnaître le fait qu’il ai essayé. C’est le moyen à partir duquel on peut accomplir de grandes choses avec les plus petits de la maison.

Souligner l’audace d’essayer ainsi que l’effort

Voici une autre clé pour agir en conséquence quand votre enfant commet une erreur. Soulignez et valorisez la tentative, qui est toujours bien plus positive que de ne rien faire. S’il n’y avait pas d’effort, les erreurs n’existeraient pas directement. Donc, tout au moins reconnaissez le côté positif.

D’autre part, l’idée est de mettre en valeur à chaque moment ses efforts et ses sacrifices. N’attendez pas de résultats car vous ne voyez que le final. Evaluez le processus, les moyens. De cette façon, vous apprenez beaucoup plus que vous ne l’imaginez à votre petit soleil qui illumine chaque jour avec sa tendresse et son innocence.

Montrez-lui à quel point vous êtes fiers de sa croissance et des nouvelles responsabilités qu’il veut assumer. Bien entendu, il ne s’agit pas de lui dessiner un monde rose, car ce serait également largement contre-productif. La différence réside simplement dans la façon dont nous disons les choses. Un peu de subtilité change le monde.

Apprendre comment faire les choses de la meilleure manière possible

Lorsque votre enfant commet une erreur, valorisez ses tentatives et encouragez-le à réessayer.

En tenant compte, bien sûr, de tout ce qui précède, il est possible alors d’aller plus loin. Avec les bases solides, procéder à enseigner de la manière la moins violente ou traumatique. Comment ? Après avoir évité les insultes et les punitions, après avoir relevé le côté positif et l’avoir valorisé comme il se doit, il faut s’encourager à souligner le geste avec patience.

C’est pourquoi, nous vous expliquons comment améliorer cet aspect. Montrer comment faire les choses de la meilleure manière possible afin d’en faire un succès. La tempérance, beaucoup d’amour et de douceur seront les ingrédients nécessaires pour que cette recette soit vraiment parfaite.

Rappelez-vous toujours d’une grande vérité que nous souhaitons partager avec vous afin que vous la gardiez précieusement pour la vie. L’échec n’est rien d’autre qu’une immense opportunité pour apprendre, pour grandir. Si un projet échoue, ce n’est pas la fin du monde pour qui que ce soit.

Essayer sans relâche est la clé

En effet, il s’agit simplement d’essayer encore et encore, afin qu’un jour ce qui était difficile fonctionne bien. Mais les parents ont tendance à perdre de vue le fait que quelques mots peuvent changer radicalement l’avenir d’un enfant.

Si vous n’agissez pas comme il se doit, vous détruirez probablement l’enthousiasme de votre enfant pour toujours. Non, ce n’est pas un moyen de motiver et d’encourager le petit à s’améliorer. L’idée est de l’inspirer, d’ouvrir son esprit, de modeler sa patience, d’augmenter son estime de soi.

Stimuler la confiance en soi, renforcer sa sécurité et promouvoir son autonomie et son indépendance. Créer un véritable guerrier enthousiaste pour la journée du lendemain. Finalement, tout dépend de vous. A vous de choisir : rester dans l’erreur, ou mettre en valeur l’amour et l’éducation de votre enfant ?

 

 

A découvrir aussi