8 choses à faire quand votre enfant ne veut pas dormir

De nombreux parents s'inquiètent de voir que leur enfant ne veut pas dormir, mais cela peut être tout à fait normal. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider.
8 choses à faire quand votre enfant ne veut pas dormir

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2022

Le fait que votre enfant ne veuille pas aller au lit peut marquer le début d’une bataille avec lui et de l’usure pour les adultes également. Un enfant qui a du mal à s’endormir pousse ses parents à moins se reposer. Cela peut augmenter l’irritation diurne et parfois causer des problèmes dans la famille.

Lorsqu’il s’agit de bébés, il est normal qu’ils mettent beaucoup de temps à s’endormir car ils sont en plein développement et acquerront petit à petit des habitudes de sommeil similaires à celles des adultes. Mais pourquoi y a-t-il des enfants qui ne veulent pas aller dormir ? Que pouvons-nous faire face à cette situation ? Voici quelques conseils lorsque votre enfant ne veut pas dormir afin d’éviter les conflits dans la famille.

Qu’est-ce qui fait que votre enfant ne veut pas dormir ?

Votre enfant fait-il partie de ceux qui ont du mal à aller se coucher et qui posent toujours problème au moment d’aller dormir ? Ou est-ce un enfant qui dormait bien et qui, depuis quelque temps, ne veut plus dormir ? Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi un petit refuse d’aller au lit. Voyons-en quelques-unes :

  • L’enfant joue. Quand son jeu est plus intéressant et qu’il est l’heure d’aller se coucher, il est normal qu’il ne veuille pas le faire, qu’il s’énerve, se fâche ou soit frustré.
  • Il ne fait pas encore tout à fait nuit. Le changement d’heure peut faire qu’au moment de dormir, il voit qu’il fait encore jour et n’a donc pas envie de se coucher.
  • Il n’a pas sommeil. Il a peut-être fait une sieste ou passé une journée vraiment amusante et, maintenant, il n’a pas envie d’aller au lit.
  • Le petit a besoin de quelque chose et ne sait pas comment l’exprimer : il a peut-être une préoccupation dans la tête ou une pensée qui l’empêche de s’endormir.
  • Il veut passer plus de temps avec papa et maman. Si, tout au long de la journée, nous n’avons pas pu passer autant de temps avec eux que nous l’aurions souhaité, l’enfant n’aura peut-être pas envie d’aller se coucher pour passer un moment avec nous.
  • Il a peur. Peut-être traverse-t-il une phase de cauchemars et de terreurs nocturnes, ce qui fait qu’il a peur de s’endormir.
  • La température n’est pas adaptée dans sa chambre. Cela l’empêche de s’endormir.
Lorsque l’enfant est très pris par un jeu, il est logique qu’il ne veuille pas aller dormir. L’idéal est de fixer une limite de temps et d’éviter l’utilisation d’écrans avant le coucher.

Que faire lorsque votre enfant ne veut pas dormir ?

Voici quelques-unes des choses que vous pouvez faire lorsque votre enfant ne veut pas dormir :

1. Fixer une heure de coucher

En général, les enfants ont besoin de 9 à 12 heures de repos, mais chaque enfant a des besoins différents. Les parents doivent voir de combien d’heures leur petit a besoin pour se réveiller reposé et ainsi établir un horaire de coucher chaque jour.

2. Avoir des routines au coucher

Les routines chez les enfants sont très importantes car elles leur procurent sécurité et stabilité. Par conséquent, avoir des routines avant d’aller au lit facilitera ce moment pour eux et ils sauront ce qui va suivre. Par exemple, faire pipi, se brosser les dents, lire une histoire et dormir. Bien savoir cela les détendra et il leur sera plus facile de s’endormir.

3. Créer un environnement propice au sommeil

Une peluche pour le détendre, des draps moelleux, les stores baissés et de la tranquillité permettront au petit de s’endormir plus rapidement et d’une meilleure façon.

4. Diminuer le niveau de stress ou d’activité

Il est important que, pendant les heures qui précèdent le coucher, l’enfant soit calme et ait un rythme d’activité plus faible. Il est essentiel d’avoir des lumières tamisées, de ne pas être devant un écran et de faire des choses qui l’aident à se détendre, comme lire un livre ou écouter de la musique avec maman.

5. Avoir une certaine flexibilité pendant les vacances, les week-ends ou les jours fériés

Si nous avons établi des horaires pour aller dormir, il est important de les respecter mais aussi d’être flexible selon la situation. Lorsque les enfants sont en vacances, nous pouvons retarder un peu l’heure du coucher car nous n’avons pas à nous lever tôt le lendemain. Si c’est un jour férié ou le week-end, la même chose peut avoir lieu tant qu’il y a des limites très claires. Nous devons simplement veiller à ce qu’ils dorment le nombre d’heures dont ils ont besoin pour se réveiller reposés. Les habitudes de sommeil sont très importantes et doivent être suivies, même s’il y a des exceptions mineures.

Si le petit a peur, nous devons être disponibles pour l’aider à tout moment. On peut également utiliser des ressources telles que laisser une lumière allumée.

6. Lui proposer des ressources si on voit qu’il ne veut pas dormir parce qu’il a peur

Si l’enfant est dans un moment de peurs et de cauchemars, nous devons lui apporter notre soutien et être disponibles pour lui s’il a besoin de nous à tout moment de la nuit. Il est important de ne pas minimiser ses peurs. Nous pouvons également lui proposer des ressources telles que laisser une lumière allumée ou lui raconter des histoires agréables.

7. Lui parler si nous trouvons qu’il a l’air inquiet

S’il a du mal à dormir parce qu’il est pensif ou qu’on le voit préoccupé par quelque chose, il est important de lui parler pour voir ce qui se passe. Peut-être a-t-il un besoin émotionnel ou un problème que nous n’avons pas détecté. Il peut s’agir de son inquiétude concernant l’arrivée d’un nouveau bébé, le passage du berceau au lit, une bagarre avec un ami ou un changement d’école, entre autres.

8. Garder la pièce à une température appropriée

Les cycles de sommeil dépendent non seulement de la lumière mais aussi de la température. Si la pièce est trop chaude ou trop froide, ces conditions peuvent entraîner des difficultés à s’endormir. Idéalement, il devrait y avoir une température confortable qui l’aide à dormir.

Que votre enfant ne veuille pas dormir est un problème plus fréquent que vous ne le pensez

De nombreux parents s’inquiètent de voir que leur enfant ne veut pas dormir, mais cela arrive plus souvent que vous ne le pensez. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un enfant peut avoir du mal à s’endormir et elles sont toutes normales. De plus, même chez les adultes, il y a des étapes où dormir devient compliqué. Si votre enfant fait partie du groupe de ceux qui ont du mal à dormir, suivez les conseils que nous vous avons partagés et qui peuvent vous aider face à ce problème.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 clés pour reprendre la routine du sommeil avant de retourner à l’école
Être parents
Lisez-le dans Être parents
7 clés pour reprendre la routine du sommeil avant de retourner à l’école

Avec le manque d'horaires typiques des vacances, il est important de retrouver une routine de sommeil avant de retourner à l'école.