5 conseils pour éviter les cauchemars chez les enfants

11 août, 2020
Les cauchemars font partie du développement d'un enfant entre 2 et 6 ans. Nous pouvons néanmoins suivre certains conseils pour qu'ils apparaissent moins fréquemment.

Les cauchemars chez les enfants sont normaux au cours de leur développement. Ils apparaissent généralement autour de 2-3 ans et, à travers eux, l’enfant exprime les expériences qu’il a vécues.

Mais cela n’enlève rien au fait que les petits ne passent pas un très bon moment quand ils en font. Nous allons donc, dans cet article, voir comment nous pouvons éviter les cauchemars chez les enfants.

Lorsque ces derniers font des cauchemars, ils peuvent commencer à avoir peur d’une chose dont ils ont rêvé ou même ne pas vouloir se rendormir, au cas où ils feraient un autre cauchemar. Voyons quelques conseils pour éviter les cauchemars et pour que l’enfant puisse s’endormir placidement.

Possibles causes des cauchemars chez les enfants

Les cauchemars apparaissent souvent dans la seconde moitié de la nuit, au moment de la phase REM. Les causes peuvent être :

  • Les enfants n’ont pas de routine régulière.
  • S’ils sont malades ou ont de la fièvre, les cauchemars s’accentuent.
  • Ils ne dorment pas suffisamment d’heures.
  • S’ils souffrent d’anxiété ou de stress à cause d’un changement dans leur vie, un déménagement, la naissance d’un frère ou d’une sœur, etc.
  • Quand ils sont très fatigués, il est plus probable qu’ils fassent des cauchemars.

Conseils pour éviter les cauchemars chez les enfants

Une petite fille qui fait des cauchemars.

Faire en sorte que l’enfant se sente à l’aise dans sa chambre

Nous pouvons allumer une petite lampe pour qu’il ait un peu de lumière dans sa chambremais pas trop. Il peut dormir avec sa ou ses peluches préférées et cela lui apportera de la sécurité et de la stabilité.

Surveiller ce que les enfants regardent à la télévision

Nous devons essayer de faire en sorte que, une heure avant d’aller au lit, les enfants ne regardent pas la télévision. S’ils la regardent, faisons attention à ce que le contenu ne soit pas violent ou agressif. Si ce sont des dessins animés, il ne faut pas qu’ils soient trop colorés pour ne pas exciter leur cerveau au moment d’aller se coucher.

Créer des routines

Il est important d’établir des routines tous les jours : cela leur apporte une sécurité et un équilibre. De cette façon, ils sauront ce qui les attend à chaque moment de la journée et rien ne leur tombera dessus par surprise. Ils doivent avoir les mêmes horaires pour se laver, pour manger, pour se brosser les dents et pour aller dormir, tous les jours.

Lire une histoire avant de dormir

Il est essentiel que nous introduisions cette routine de lire une histoire adaptée à l’âge de l’enfant avant de dormir car cela le détendra. Nous pouvons aussi faire de la relaxation avec de la musique douce et des bruits de nature pour déclencher le sommeil chez le petit et le tranquilliser.

Que pouvons-nous faire si les cauchemars sont toujours présents ?

  • Nous rendre dans sa chambre et calmer l’enfant.
  • D’une voix douce et de façon très calme, nous pouvons lui parler pour qu’il ne soit pas plus apeuré qu’il ne l’est déjà.
Un enfant qui a peur après un cauchemar.

  • Dites-lui que tout est terminé et que ce n’était qu’un cauchemar, que maman ou papa est là. Racontez-lui une belle histoire pour le distraire et pour lui faire oublier ce très mauvais moment.
  • Après le cauchemar de l’enfant, nous ne devons pas lui dire de venir dans notre lit car il finira par prendre cette habitude et nous aurons beaucoup de mal à corriger cette situation. Nous le calmerons donc dans sa chambre, pour qu’il se rendorme dans son lit.
  • Si les cauchemars se répètent toutes les nuits, vous devez consulter un pédiatre car ils peuvent être dus à un trouble du sommeil ou l’enfant peut souffrir de stress post-traumatique. Cela peut aussi indiquer un problème psychologique dérivant de l’environnement de l’enfant.

À propos des conseils pour éviter les cauchemars chez les enfants

Même si les cauchemars sont normaux au moment du développement de l’enfant, et surtout de 2 à 3 ans, ils peuvent continuer à apparaître jusqu’à 6 ans. Ils disparaîtront ensuite de façon progressive au fur et à mesure que l’enfant grandira.

Voici donc quelques conseils pour éviter les cauchemars chez les enfants et pour savoir comment agir s’ils continuent à en faire. Si les cauchemars ne cessent pas et si le petit passe de très mauvais moments, il est important de consulter son pédiatre.