Café, grossesse et allaitement : l'avis des experts

Le café est une boisson mondialement répandue et de nombreuses femmes se demandent s'il est compatible avec la grossesse et l'allaitement..
Café, grossesse et allaitement : l'avis des experts
Marcela Alejandra Caffulli

Rédigé et vérifié par la pédiatre Marcela Alejandra Caffulli.

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2023

Le café est l’une des boissons les plus populaires au monde et l’élixir énergétique de millions de personnes. Cependant, les femmes qui aiment le café devraient-elles réduire ou éviter sa consommation pendant la grossesse ? Et après l’accouchement, est-il recommandé de boire du café pendant l’allaitement ? Lisez la suite et découvrez l’avis des experts.

Toutes les mères veulent donner à leurs petits la meilleure nutrition pendant la grossesse et ainsi éviter toute complication future. Mais alors que de nombreuses femmes préfèrent éviter complètement le café ou boire des options décaféinées, la vérité est que lorsque vous savez quelle est la quantité maximale, vous n’avez pas à refuser une bonne tasse le matin.

Quelle quantité de café une femme enceinte peut-elle boire pendant sa grossesse?

Bien que la caféine présente dans les boissons populaires telles que le café ou le thé noir n’ait aucun impact négatif sur la santé des gens, les choses sont différentes lorsqu’il s’agit de femmes enceintes. En effet, étant une substance psychoactive, elle peut affecter le déroulement normal de la grossesse.

Selon des études, les futures mamans ne peuvent pas dépasser un apport quotidien de 150 à 200 mg de caféine. Ce qui représente entre deux et trois tasses de café pas très fort et réalisé avec des méthodes d’extraction qui n’ajoutent pas autant de caféine aux boissons. Une consommation de plus de 6 tasses par jour pourrait affecter la croissance du squelette fœtal.

Par conséquent, les femmes enceintes peuvent rester tranquilles si elles veulent boire une ou deux tasses de café par jour. Si vous êtes une amatrice de cette boisson populaire, il est utile de savoir combien de mg de caféine se retrouvent dans les différentes façons de consommer le café. Depuis, il a été confirmé qu’un apport important est associé au risque de souffrir d’une naissance prématurée.

Quelle est la quantité de caféine dans les principales boissons au café ?

Le blog allemand sur le café Coffeeness avec le soutien scientifique de l’Institut pour la qualité des produits (Institut fü r Produktqualität en allemand), situé à Berlin, a entrepris de découvrir la quantité de caféine qui se cache derrière 15 méthodes différentes de préparation du café. De l’espresso classique aux cafés préparés avec des cafetières italiennes ou dans des presses françaises/américaines.

Teneur en caféine dans les différents cafés.

Pour produire les données de cette enquête rigoureuse, le Dr Nadine Heymann et son équipe de professionnels ont analysé des échantillons de 50 ml de 15 boissons au café différentes préparées avec différentes méthodes. Il ont constaté que les paramètres les plus importants pour la teneur finale en caféine dans la tasse sont le temps et le volume.

Chaque méthode de préparation du café signifie que certains ont une plus grande capacité à extraire la caféine des grains que d’autres. Par exemple, la presse américaine et la presse française ont des mécanismes d’action différents. Alors que dans le premier le café moulu est compressé dans son récipient, dans le second il peut se déplacer facilement.

Ce qui fait que dans 250 ml de café fait avec une presse française il y a 223 mg de caféine, alors que dans un café fait avec une presse américaine seulement 146 mg. Il en va de même avec le moka ou la cafetière italienne. Puisque 30 ml de café contiennent 49 mg de caféine. Par conséquent, les futures mamans peuvent prendre jusqu’à 3 cafés tout au long de la journée .

Qu’en est-il du café pendant l’allaitement ?

Une femme qui allaite avec une tasse de café dans la main.

Depuis la grossesse jusqu’à leurs 24 premiers mois, la nutrition joue un rôle fondamental dans la croissance saine des enfants. D’autant plus lorsque la maman décide de les nourrir exclusivement avec du lait maternel. Qui est l’option la plus recommandée par les pédiatres pour assurer les nutriments essentiels à leur développement.

Comme la caféine est un stimulant du système nerveux central, des apports élevés pourraient être nocifs pour les bébés lorsqu’elle se trouve dans le lait maternel. Par conséquent, il est recommandé aux maman de ne pas consommer de doses supérieures à 300 mg/jour. Afin de ne produire aucun type d’altération chez leurs enfants.

Il a été démontré qu’une consommation modérée de caféine pendant la période post-partum et les premiers mois de la vie des enfants n’a pas d’effet négatif sur le sommeil du nourrisson. De plus, selon le Comité d’allaitement de l’Association espagnole de pédiatrie, le café est une boisson compatible avec l’allaitement à doses modérées.

Réguler la consommation de café pendant la grossesse et l’allaitement

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les effets possibles de la consommation de café pendant la grossesse et l’allaitement, vous pouvez être plus tranquille en dégustant une tasse de cette délicieuse boisson de temps en temps ou même tous les jours. A condition qu’il ne soit pas trop chargé. Il faut donc savoir reconnaître combien de mg de caféine se trouvent dans les différents modes de préparation.

Il est important de préciser que la caféine peut être consommée de différentes manières au-delà du café et du thé. Dans un litre de boissons gazeuses soda-cola, il y a entre 100 et 150 mg de caféine. Puis dans les boissons énergisantes entre 300 et 800 mg. Par conséquent, il est préférable d’éviter autant que possible ces boissons. Non seulement en raison de leur forte teneur en caféine, mais également en raison de leur forte teneur en sucre.

Essayez donc d’avoir une alimentation saine, pendant et après la grossesse. Afin d’apporter à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin pour son bon développement. Tant que vous maintenez une alimentation équilibrée et que vous n’abusez pas de votre consommation de café, il n’y a rien de mal à en prendre une tasse ou deux les jours où vous en avez envie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Prendre un café avec d’autres mamans c’est essentiel
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Prendre un café avec d’autres mamans c’est essentiel

Etre maman n'a rien de facile. C'est pour cela que prendre un café avec d'autres mamans est essentiel pour se sentir épanouie.



  • Santos I., Matijasevich A., Domingues M. (2012). Maternal Caffeine Consumption and Infant Nighttime Waking: Prospective Cohort Study. Pediatrics (2012) 129 (5): 860–868. Recuperado de: https://doi.org/10.1542/peds.2011-1773
  • Okubo H, Miyake Y, Tanaka K, Sasaki S, Hirota Y. (2015). Maternal total caffeine intake, mainly from Japanese and Chinese tea, during pregnancy was associated with risk of preterm birth: the Osaka Maternal and Child Health Study. Nutr Res. 2015 Apr;35(4):309-16. doi: 10.1016/j.nutres.2015.02.009. Epub 2015 Mar 2. PMID: 25773355. Recuperado de: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25773355/
  • Wierzejska R, Jarosz M, Wojda B. (2019). Caffeine Intake During Pregnancy and Neonatal Anthropometric Parameters. 2019 Apr 9;11(4):806. doi: 10.3390/nu11040806. PMID: 30970673; PMCID: PMC6520888. Recuperado de: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30970673/

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.