Babar l’éléphant : un personnage célèbre

3 septembre 2018
Il existe beaucoup de lectures pour nos enfants dans lesquelles on raconte de manière amusante et adaptée à leur âge comment surmonter les adversités de la vie, dont Babar.

Qui ne souvient pas de Babar, l’éléphant du dessin animé de votre enfance ? Ce personnage a égayé l’enfance de plusieurs générations avec ses histoires pleines de tendresse, de réflexions et d’amusement. Cela dit, le célèbre roi Babar a déjà plus de quatre-vingt ans.

C’est ainsi, cet adorable éléphant est le protagoniste du livre L’histoire de Babar, le petit éléphant, qui a été publié pour la première fois en 1931, en France. Il a été écrit par Jean de Brunhoff, un illustrateur célèbre et auteur de littérature infantile.

Grâce à l’excellente réception qu’obtînt l’histoire de Babar, l’on a traduit le texte vers de nombreuses langues. Peu à peu, il a fait son entrée au palmarès des personnages les plus aimés par les enfants dans le monde. En particulier, après la Seconde Guerre mondiale.

L’inspiration

L’idée qui fit naître Babar vient d’une belle habitude dans la famille Brunhoff. Tous les soirs, l’épouse de Jean racontait des histoires à ses deux fils pour les aider à s’endormir.  Celles-ci ont servi comme muse pour créer tout l’univers que entoure Babar.

Babar l'éléphant

L’intrigue de la vie de Babar commence quand il doit fuir le chasseur qui a tué sa mère. Pour qu’il ne le trouve pas, il abandonne son village et se dirige vers la grande ville. Une fois arrivé, il s’habille avec des vêtements d’humain et apprend à se comporter de manière civilisée. Après quelque temps, il décide de retourner à la jungle et il est couronné roi des éléphants.

Captivés par la vie fascinante de l’éléphant, les deux fils de Brunhoff demandèrent à leur père d’illustrer le conte pour qu’ils puissent l’avoir avec eux. Ainsi naquirent les premières images de Babar.

Le début de l’histoire de l’éléphant Babar

Le succès de Babar a été quasi instantané. Il était en effet, visuellement très attractif. Qui avait déjà vu un éléphant en costume vert et avec une couronne ? Par ailleurs, les illustrations des paysages et du reste des personnages étaient adorables. L’histoire de Babar a été la série illustrée la plus longue à ce moment.

Les contes de Babar ne possèdent pas de conflit principal du début à la fin. En revanche, ils se concentrent sur les péripéties qui se produisent tout au long du chemin dans chaque aventure. Cela apporte une beauté non seulement visuelle mais également émotionnelle. 

En 1937, après avoir écrit 7 livres du personnage célèbre, Jean de Brunhoffson créateur, décède à 37 ans de la tuberculose. Néanmoins, son fils Laurent, n’a pas oublié Babar.

À 20 ans, Laurent continue à donner vie à tous les personnages. Aujourd’hui encore, à 92 ans, il continue à prendre soin de l’héritage de son père.

Le passage des dessins animés au cinéma

Le succès international de Babar l’éléphant n’est pas resté sur le papier des livres. Les dessins animés du personnage ont commencé au début des années 1950 sur le petit écran. Un long-métrage a été réalisé dans les années 1980.

Ce dessin animé comporte 78 épisodes entre 1989 et 1991. Le roi Babar vit en France avec son épouse Céleste. Dans chaque épisode, il raconte à ses enfants son passé et ses aventures.

Babar l'éléphant

Avant son passage sur le grand écran, Babar comptait déjà une oeuvre musicale, composée d’une pièce pour le narrateur et deux pianos, par le compositeur français Francis Poulenc.

L’origine de cette partition qui s’intitule L’histoire de Babar, le petit éléphant remonte à l’été 1940. Alors qu’il improvisait au piano, une petite fille lui demanda qu’il joue la chanson du conte qu’ils étaient en train de lire.

Cela alimente l’imagination des enfants

L’histoire de Babar est idéale tant pour s’initier à la lecture que pour la développer. La narration est très bien équilibrée par les illustrations et ne laisse pas d’espaces blancs. Le plus important est que les histoires placent le bonheur comme style de vie et non comme objectif. Il s’agit également de rester de bonne humeur, y compris dans la difficulté et de pourquoi il est important de toujours essayer d’aller de l’avant.

Bien entendu, c’est un conte idéal pour utiliser dans les salles de classe. En effet, il ne s’agit pas uniquement d’une histoire distrayante pour s’amuser au travers de la lecture. Elle offre également des images auxquelles les enfants peuvent s’identifier et amuser leur imagination.

 

A découvrir aussi