Avantages et inconvénients de la sieste chez les enfants

· 28 juin 2018
Est-il conseillé aux enfants de faire une sieste ? Ce repos quotidien a ses avantages et ses inconvénients. Beaucoup de circonstances influenceront l'habitude choisie.

La sieste est presque une tradition dans de nombreuses familles et communautés. Cependant, il arrive souvent que les petits n’y adhèrent pas, car ils y voient une interruption de ce qui pourrait être un moment ludique pour eux. Pour les parents, il est conseillé de connaître les avantages et les inconvénients de la sieste chez les enfants. En général, c’est un sujet qui varie beaucoup selon les habitudes de chaque famille.

Dans les cas où les parents ont tendance à se reposer après le déjeuner, il est très probable que les enfants imitent ce comportement et en font une habitude. Dans d’autres cas, surtout dans les familles où ce repos diurne est ignoré, les nourrissons peuvent totalement rejeter le fait de dormir en plein jour. Quelle est la posture la plus recommandée ? Ainsi, nous détaillons les avantages et les inconvénients de la sieste des enfants.

Avantages de la sieste des enfants

1 – Ils récupèrent de l’énergie

Bien que ce soit la base fondamentale à laquelle tout le monde puisse penser, c’est toujours une grande vérité. Les enfants sont agités, vilains et énergiques par nature. Bien sûr, à un moment donné, ils ont besoin de remplacer ce carburant, qui s’épuise au fil des jours. C’est ainsi que les enfants épuisent leurs ressources en courant et en jouant.

L’enfance est une étape de beaucoup d’apprentissage cognitif, et cela exige aussi une consommation d’énergie. Par conséquent, le repos correspondant est nécessaire. La sieste aide à satisfaire ce besoin.

2 – Réveiller les esprits

Parmi les nombreux avantages de la sieste chez les enfants, nous le trouvons beaucoup liés à leur état d’esprit. Cette courte pause aide les petits à relâcher les tensions et à réduire leur anxiété. De plus, comme ils arrivent moins épuisés la nuit, ils dormiront sans souffrir des épisodes nerveux de fatigue excessive. Par conséquent, ils se reposeront également mieux la nuit.

enfant faisant la sieste sur le côté

3 – Alimenter sa mémoire et aider à apprendre

Pendant que nous dormons, une série de processus neurologiques très complexes se produisent dans le cerveau. Cela se produit en dernière analyse qui sont responsables du ‘traitement’ des informations qui s’obtiennent précédemment . Chez les enfants, ces procédures sont beaucoup plus nécessaires et importantes, car elles sont dans une phase où leur esprit est «moulé» selon plusieurs facteurs, tels que l’environnement et la prédisposition génétique.

4 – Améliorez ses performances

Il peut sembler évident que la sieste des enfants est extrêmement positive pour leurs performances scolaires, sportives et les autres activités qu’ils entreprennent. C’est simple : en plus d’avoir un esprit plus lucide, votre enfant aura plus d’énergie et plus de positivité pour affronter chaque situation. Cette équation ne produit guère de mauvais résultats.

Inconvénients de la sieste des enfants

1 – Très contre-productive si la sieste dure trop

Tout ce qui est en excès est mauvais, et les siestes ne font pas exception. Selon ce qui a été publié ces dernières années, les siestes de plus de 30 minutes – un nombre qui pourrait être légèrement prolongé chez les enfants – ont un impact négatif sur le repos nocturne. De cette façon, des troubles du sommeil tels que l’insomnie, la narcolepsie et d’autres peuvent apparaître. Nous conseillons donc de contrôler et de réguler la durée des siestes diurnes.

2 – La sieste peut causer des maux de tête

Le mal de tête hypnotique affecte principalement les personnes âgées, mais il peut aussi y avoir des enfants génétiquement prédisposés à le souffrir. Son intensité est généralement modérée, mais il suffira de dissiper tous les avantages de ce repos reposant.

« L’enfance est une étape de beaucoup d’apprentissage cognitif, et cela exige aussi une consommation d’énergie. »

3 – La sieste peut favoriser la prolifération de certaines maladies respiratoires

En effet, pour les personnes qui souffrent d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), il n’est pas recommandé de faire une sieste. L’argument est que la relaxation musculaire qui pourrait se produire va contrecarrer la respiration normale. Les conséquences peuvent être une mauvaise oxygénation du sang, une fatigue constante et une insuffisance respiratoire. Cependant, ce n’est pas un facteur de risque qui inclut tous les enfants. Cela renvoie plutôt à des cas spécifiques, qui doivent se prendre en compte de toute façon.

petite fille faisant la sieste

Conseils pour les enfants

Enfin, il est nécessaire de souligner certaines recommandations à suivre lorsque l’enfant prend l’habitude de faire une sieste :

  • Ne forcez pas les siestes : cela ne servira à rien si vous les «poussez» pour la sieste. Pour qu’ils se reposent, la volonté de se reposer est une exigence fondamentale.
  • Générez le bon environnement : si vous faites dormir l’enfant et que pendant ce temps vous, votre partenaire ou ses frères font du bruit dans toute la maison, il est peu probable qu’il s’endorme. Vous devez créer un environnement calme et serein.
  • Faites-en une habitude : Si l’enfant adopte un rythme de vie qui inclut la sieste à un certain moment, chaque fois cela sera plus facile de l’accomplir.

En conclusion, la décision peut se prendre par les parents et les enfants eux-mêmes. La clé est de s’assurer que la bonne chose est faite pour le bien-être complet de l’enfant.