Astuces psychologiques pour gérer la préadolescence

Gérer la préadolescence signifie "mélanger et redonner". Avec l'arrivée des changements, nous devons également assouplir certaines règles et préciser notre rôle.
Astuces psychologiques pour gérer la préadolescence

Dernière mise à jour : 04 septembre, 2022

Quand sont-ils devenus si grands? Comme tout est passé rapidement ! Ces expressions montrent la surprise que nous constatons que nos petits commencent à cesser d’être des enfants et atteignent progressivement l’adolescence. Apprendre à gérer la préadolescence nécessite un regard global et complexe, où l’adulte doit faciliter ce processus. Voyons donc quelques astuces pour le faire.

7 clés psychologiques pour gérer la préadolescence

La préadolescence est cette période de transition qui survient entre 9 et 12 ans. Progressivement, cela implique l’abandon de l’enfance pour entamer une nouvelle étape.

Comme tout nouveau départ, il nécessite une série de mouvements différents pour tenter de s’adapter à cette situation. Voyons donc quelques recommandations pour gérer la préadolescence d’un point de vue de la psychologie.

1. Apprendre à respecter ses horaires et ses espaces

Il est important que vous appreniez à déchiffrer les jeunes. C’est-à-dire qu’ils commencent peut-être à avoir besoin d’un peu plus d’intimité. Ce qui ne signifie pas que vous les laissez partir complètement. Il s’agit d’être capable de trouver un équilibre entre être présent et ne pas trop envahir.

Un père avec son fils sur la plage.

2. Parler aux préadolescents des changements qu’ils vivent

Les rythmes biologiques de chaque organisme sont différents. Il y a des préadolescents qui commencent tôt à ressentir leurs premiers changements physiques, alors que d’autres le font plus tard. Cette preuve corporelle soulève également certaines insécurités et incertitudes. Par conséquent, il est préférable de normaliser ces changements, de leur offrir des informations et d’anticiper ce qui va se passer. Il est très important de savoir qu’ils ne sont pas toujours prêts psychologiquement et émotionnellement pour vivre cette étape. D’où la nécessité de pouvoir agir comme un pont et les aider à faire face à la situation.

3. Montrer de l’intérêt et échanger avec les préadolescents

Le dialogue est un outil de soutien et d’aide énorme. Aussi, laissez la porte ouverte pour qu’ils puissent venir vers vous lorsqu’ils ont un problème, sans craindre de se sentir jugés. Il faut faire partie de leur monde et éviter de rendre certains sujets tabous. Il est préférable qu’ils trouvent des réponses à leurs questions à la maison. Lorsque nous ne savons pas quelque chose, nous pouvons enquêter avec eux ou obtenir des conseils. Mais balayer le problème sous le tapis ne fera qu’apporter un nouveau problème.

4. Préadolescence: Soigner les expressions utilisées pour communiquer

Plusieurs fois, sans s’en rendre compte, nous insistons sur le changement qu’ils vivent. Tu n’es plus mon bébé ! Comme tu as changé, tu n’étais pas comme ça avant ! Ces phrases et d’autres peuvent déclencher certaines émotions. Parfois, elles combinent un peu de nostalgie et d’autres fois, un peu de plainte et de revendication. Il est important que nous accompagnions ce processus également avec la manière dont nous communiquons. Même une manière d’établir une proximité et une complicité passe aussi par l’écoute et le fait de parler sa propre langue. Ainsi s’ouvre une autre voie de dialogue.

5. Assouplir les règles

Les horaires, les départs et les permis ne peuvent plus être comme avant. Petit à petit, il faut permettre aux jeunes de commencer à exercer leur liberté. Dans tous les cas, cela doit toujours être fait de manière responsable et dans le respect des valeurs inculquées.

6. Comprendre les sautes d’humeur

La préadolescence s’accompagne également de variations dans les états émotionnels. A un moment tout va bien avec ses amis et le lendemain ils ne se parlent même plus. Tout d’abord, il est important d’essayer de sympathiser avec eux au lieu de se mettre premièrement en colère. Ensuite, nous devons les guider sur la meilleure façon d’exprimer leurs émotions.

Une mère qui échange avec sa jeune fille.

7. Rencontrer leurs amis

Le groupe de pairs commence à prendre une importance cruciale dans la vie des préadolescents. S’intéresser à qui sont leurs amis a un double effet. D’une part, c’est une façon de s’impliquer et de rester connecté avec ses enfants. Puis, d’autre part, cela a aussi une approche préventive, puisque nous pouvons détecter certaines situations à temps.

Préadolescence: parvenir à se gérer soi-même

L’arrivée des enfants en préadolescence nous confronte aussi, en tant qu’adultes et parents, à une nouvelle étape de notre vie. Souvent, nous nous concentrons sur leurs changements et leurs émotions, mais nous oublions que nous faisons également partie de tout ce processus.

Du coup, nous interprétons cet essai de leur indépendance comme un abandon. Et nous sommes incapables d’admettre que, petit à petit, ils commencent à ouvrir leurs propres espaces et à prendre leurs propres décisions. Bref, ils tracent le chemin de leur propre identité et de leur autonomie.

Il faut absolument rester proche des jeune, mais aussi leur permette de faire des erreurs et ne pas régler tous leurs problèmes. Bien sûr, nous devons toujours les accompagner. En tant qu’adultes, cela nous met au défi d’assumer un nouveau rôle, qui signifie faire le deuil de la situation précédente : quand ces bébés et ces enfants dépendaient entièrement de nous. Maintenant, ils ont aussi besoin de nous, mais en même temps, ils veulent tracer leur propre rythme.

Enfin, la gestion de la préadolescence est un travail d’équipe. Où tant le bien-être des jeunes que celui des adultes qui les accompagnent est très important.

Cela pourrait vous intéresser ...
Des moments inoubliables que vous vivrez avec vos enfants à chaque étape de leur développement
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Des moments inoubliables que vous vivrez avec vos enfants à chaque étape de leur développement

Chaque étape du développement de nos enfants a quelque chose de très important à nous apprendre, en échange de notre affection et de nos conseils.



  • Márquez-­Cervantes, Ma. Concepción , & Gaeta-­González, Martha Leticia (2017). Desarrollo de competencias emocionales en pre-­adolescentes: el papel de padres y docentes. Revista Electrónica Interuniversitaria de Formación del Profesorado, 20(2),221-235.[fecha de Consulta 19 de Agosto de 2022]. ISSN: . Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=217050478015

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.