Apprenez-lui à se soucier du bien commun comme du sien

Apprenez à votre enfant à prendre soin du bien commun pour qu'il n'endommage pas les espaces publics et sache apprécier la valeur de ces biens et services dont nous tirons tous profit.
Apprenez-lui à se soucier du bien commun comme du sien

Dernière mise à jour : 05 avril, 2022

Le bien commun est celui dont tout le monde peut bénéficier. Ce sont les biens matériels disponibles pour le plaisir et l’utilisation de la société. Nous en dépendons tous car, même si chacun en possède, il y a des richesses qui s’usent et servent également sans distinction dans le pouvoir d’achat ou le capital qu’un homme possède.

Parler du bien commun à votre ado sera essentiel pour l’éduquer sur la manière de se comporter chaque fois qu’il quittera la maison. Ce sera aussi bon pour son comportement vis-à-vis des biens matériels dont il dispose et qui appartiennent aux citoyens de sa communauté, province et pays.

Nous parlerons de ce sujet dans cet article.

Comment veiller au bien commun ?

Le bien commun, c’est ce qu’on trouve dans les espaces où tout le monde a accès. Il est là pour faciliter la vie des gens ou pour embellir l’environnement. Par exemple, l’éclairage public, les bancs des parcs et les plantes ornementales qui le rendent plus attrayants, les sièges de bus, les téléphones publics… Ces éléments sont d’usage communautaire. Chaque fois qu’ils sont abimés ou cassés, ils affectent la population dans son ensemble.

Personne n’a le droit d’abîmer ce qui appartient à tout le monde : c’est ce qu’on doit inculquer aux jeunes. C’est pourquoi vous devriez demander à votre adolescent de :

conscience écologique
  • Ne pas écrire sur les portes des toilettes de son école, ni sur la table et la chaise où il est assis, ni sur les murs de sa classe pour laisser un « souvenir ».
  • Respecter les panneaux de signalisation. Il faut savoir qu’ils sont là pour guider et faire passer un message aux véhicules et aux piétons. Pas besoin de les arracher pour les ramener à la maison et les accrocher dans sa chambre comme un trophée.
  • Prendre soin des poubelles qui se trouvent dans la rue et ne pas les abimer juste pour voir comment elles se cassent
  • Ne pas taper dans le combiné du téléphone public ou la cabine où il se trouve lorsqu’il n’est pas au téléphone ou reçoit une réponse inattendue de son interlocuteur. Les équipements ne sont pas coupables.
  • Ne pas marcher sur l’herbe. L’asphalte est posé pour marcher dessus.
  • Ne pas tirer sur les fibres des sièges du bus pour s’amuser en attendant d’arriver à destination, ou écrire dessus pour y inscrire son nom
  • Dans les piscines publiques, ne pas manger de nourriture dans l’eau et ne pas se baigner avec des vêtements qui ne conviennent pas à cette activité. Ne pas uriner ni cracher dans l’eau, c’est à ça que servent les toilettes

Apprenez-lui à se soucier du bien commun comme du sien

espagnol-mère-fille-parler-large-fonctionnalité

Chère maman, les exemples cités ci-dessus ne sont qu’une infime partie des milliers d’indisciplines sociales que les adolescents commettent au quotidien. S’il est vrai qu’ils ne sont pas les seuls à se comporter ainsi, car l’indiscipline sociale touche toutes les tranches d’âge, une grande partie des dégâts causés dans les lieux publics est causée par leurs mains.

Rien qu’en sortant dans la rue, chacun d’entre nous peut voir comment ils nuisent au bien public. C’est pourquoi nous croyons que l’éducation dans ce domaine, comme dans presque tous les autres, devrait commencer à la maison, en passant du temps à parler avec l’enfant et en lui expliquant pourquoi il ne devrait pas faire cela.

Le comportement social doit se diriger vers la préservation de la richesse commune. Éduquez votre enfant pour qu’il ne devienne pas un rebelle sans cause et pour que, à tout moment, son comportement soit celui que vous lui avez inculqué, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Dites-lui qu’il doit traiter les choses matérielles courantes comme si elles lui appartenaient. Il ne faut pas les abimer mais les chérir et en prendre soin. Le but est que, à l’avenir, lui-même ou ceux qui viendront après lui puissent les utiliser.

Pourquoi s’occuper du bien commun ? Simplement parce qu’il appartient à tout le monde. De la même manière qu’il offre des bénéfices, sa détérioration affecte également tout le monde. Apprenez à votre enfant que personne n’a à faire usage de son droit de citoyen pour ternir ce qui est accessible au public.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’enseignement des valeurs aux enfants, dès la maison
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’enseignement des valeurs aux enfants, dès la maison

L'enseignement des valeurs aux enfants est une tâche difficile. Ce travail doit commencer à la maison et être poursuivi tout au long de l'éducation...



  • Jordán, J. A. (1995). Concepto y objeto de la educación cívica. Pedagogía social: revista interuniversitaria.
  • Molina Girón, L. A. (2013). ¿Cómo la escuela educa para una ciudadanía activa? Una experiencia de educación cívica ciudadana en Canadá. Multidisciplinary Journal of Educational Research, 3(3), 296-326. doi: 10.4471/remie.2013.17