Apprenez à dire au revoir à votre bébé quand vous partez travailler

· 16 novembre 2017

Quand vous partez travailler sans dire au revoir à votre bébé, il est perdu et désorienté. Il ne comprend pas pourquoi sa maman ou son papa a disparu sans prévenir, comme par magie, alors qu’il vient de les voir.

Cette situation génère une grande perplexité chez lui. C’est pour cela qu’il commence à vous réclamer. Il ne sait pas si vous allez revenir, dans combien de temps ou pourquoi vous êtes partis sans lui dire au revoir.

Quand nos enfants sont petits et que nous avons besoin de sortir de la maison, on profite souvent d’un moment de distraction pour ouvrir la porte et filer à l’anglaise.

On le fait pour éviter que l’enfant ne se mette à pleurer. Parfois, on demande même à un autre membre de la famille d’attirer l’attention du bébé pour pouvoir sortir de la maison sans qu’il ne s’en rende compte. Pourtant, c’est une erreur. Il vaut mieux apprendre à dire au revoir à l’enfant avant de s’en aller.

Votre bébé aura du mal à s’éloigner de vous jusqu’à ses trois ans. Ensuite, il comprendra petit à petit que vous ne partez jamais longtemps et que vous revenez vite à la maison pour le retrouver.

Un enfant triste dans les bras de sa maman

Il est nécessaire de dire au revoir à votre bébé

Évidemment que le bébé n’a pas envie que vous partiez et qu’il va sûrement se mettre à pleurer. Mais c’est une réaction normale et saine. Il ne fait que montrer ses sentiments.

Ne cédez pas devant ses pleurs ! Au moins, faites de votre mieux. L’idée, c’est d’expérimenter plusieurs manières de dire au revoir à votre bébé jusqu’à trouver la bonne, c’est-à-dire celle qui vous permet de communiquer avec lui et de lui faire comprendre que vous allez bientôt revenir.

Si vous créez ce rituel, votre enfant l’associera au fait que vous partiez, mais également au fait que vous reviendrez. Cela permet d’éviter qu’il reste à pleurer à la maison. Dire au revoir c’est important parce que cela aide le bébé à assimiler l’idée de la séparation.

Il y a des enfants qui éclatent en sanglots désespérés dès que leur mère ou leur père s’éloigne une seconde. Si votre enfant pleure chaque fois que vous le laissez à quelqu’un d’autre, vous risquez de culpabiliser et de ne plus jamais partir. Mais cela ne fait qu’empirer la situation.

Armez-vous de patience et faites en sorte qu’il s’habitue à être loin de vous. Vous sortirez de la maison l’esprit plus léger, car vous n’aurez pas essayé de tromper votre bébé.

Une maman fait un bisou à sa petite fille, une façon de dire au revoir à votre bébé

Dire au revoir, c’est un rituel

Ne culpabilisez pas. Il est normal qu’il pleure : c’est une étape de son développement. La plupart des enfants passent par là.

N’imaginez pas non plus que ce sera comme ça toute la vie. Un jour, sans prévenir, c’est lui qui aura envie de partir et de rencontrer de nouvelles personnes. Il faut le faire de façon naturelle pour que ça ne représente pas un traumatisme.

C’est aussi une bonne idée qu’il passe chaque jour un moment avec d’autres personnes de son entourage, comme ses grands-parents, ses oncles et tantes ou des amis. Ce sera moins difficile pour lui si vous êtes présent(e) au début. Quand il sera en confiance, ce sera plus simple de le laisser avec ces personnes. Il se rappellera des bons moments passés avec eux.

Vous devez non seulement l’habituer à côtoyer d’autres personnes, mais également à être seul. L’étape suivante, c’est donc de vous éloigner.

Laissez-le dans son parc ou dans son lit avec des jouets et quittez la chambre quelques instants. Restez dans les parages au début, au cas où il se passerait quelque chose. Il risque de pleurer un peu, mais il trouvera rapidement ses jouets et commencera à s’occuper.

Maman, papa, n’oublie jamais de me dire au revoir !

Une maman fait un bisou à son bébé pour lui dire au revoir

Allez-y avec le sourire. Ne lui donnez pas l’impression que cela vous angoisse et que vous redoutez sa réaction. Et surtout, ne vous attardez pas. Même si vous l’entendez pleurer, partez et ne prolongez pas les adieux. Rappelez-vous que vous le laissez en de bonnes mains et qu’il ne lui arrivera rien.

Essayez de fixer des limites. Faites comprendre au bébé qu’il y a des moments où vous devez être seul(e). Par exemple, quand vous allez aux toilettes ou dans la cuisine.

Et surtout, ne partez pas en cachette. Ne lui mentez pas en disant que vous revenez tout de suite si vous savez que ce n’est pas vrai. Il ne vous fera plus confiance et vivra dans l’angoisse.

De nombreuses mères notamment partent en cachette de leurs enfants pour qu’ils ne souffrent pas de les voir s’éloigner. Mais ce n’est pas la bonne attitude. Il faut expliquer au bébé, même tout petit, que maman part travailler. N’oubliez jamais de lui dire au revoir.

Si vous ne le faites pas, l’enfant sera perdu. Il pourrait croire que sa maman ou son papa n’existe plus. Votre bébé n’a pas encore la capacité de vous imaginer dans un autre endroit. C’est pour cela qu’il faut le lui apprendre.

On peut le faire en s’amusant. Maman se cache derrière ses mains et demande à son enfant : « Où est maman ? ». Ce jeu très simple lui enseigne ce qu’est l’absence.

Le bébé comprend l’intention derrière ce qu’on lui dit, même s’il ne peut pas l’exprimer par des mots. Il se réfère au ton de la voix qui lui parle et aux sensations qu’on lui transmet.

C’est pour ça qu’il est important de lui dire au revoir dans le calme, de lui expliquer que vous partez, mais que vous allez revenir. Petit à petit, il comprendra et la séparation sera de moins en moins difficile.