Angine de l’enfant : la maladie qui arrive avec le froid

· 22 octobre 2018
L'inflammation de la muqueuse du pharynx est due, dans la plupart des cas, à une infection virale.

La pharyngite est l’inflammation de la muqueuse du pharynx. Cela entraîne une douleur à la gorge, une irritation, de la fièvre et un gonflement des amygdales -que l’on connaît aussi sous le terme d’angine. L’angine de l’enfant peut être due à l’infection du pharynx. Celle-ci peut être causée par une grande variété de micro-organismes.

Dans la plupart de cas, le responsable de l’infection est un virus. La pharyngite peut être due à un rhume commun. Les bactéries sont responsables de celle-ci dans de rares cas. La bactérie responsable de cette maladie se nomme streptocoque du groupe A. Elle entraîne une pharyngite streptococcique.

« Grâce à un prélèvement pharyngé, l’on peut déterminer s’il s’agit d’un virus ou d’une bactérie. »

Symptômes de l’angine

En règle générale, l’angine se présente lors des mois les plus froids. Autrement dit, elle survient principalement en hiver, pendant lequel les maladies respiratoires sont plus résistantes. En outre, c’est une maladie contagieuseC’est pourquoi il est très probable qu’elle se propage au sein de la famille.

Il faut ainsi être préparée. Nous vous indiquons ci-dessous les principaux symptômes :

  • Mal de gorge intense. L’enfant peut avoir du mal à manger et à avaler. Si nous regardons sa gorge, nous remarquerons qu’elle est rouge et brillante à cause de la maladie.
  • Fièvre.
  • Maux de tête.
  • Ganglions lymphatiques enflammés.
Une fille se fait ausculter par le médecin

Diagnostic de l’angine de l’enfant

Le médecin auscultera le pharynx pour déterminer s’il existe un drainage ou un revêtement. Il peut également examiner la peau, les yeux et les ganglions lymphatiques dans le col.

S’il existe la suspicion de contagion de pharyngite streptococcique, l’on peut réaliser un examen pour détecter le streptocoque et/ou récolter un échantillon dans la gorge. En outre, l’on peut réaliser d’autres échantillons de la gorge ainsi que des examens de sang selon l’organisme suspecté d’être responsable des maux.

Lisez également :
L’anémie pendant la grossesse

Traitement de l’angine chez l’enfant

L’on peut traiter l’angine de l’enfant avec du paracétamol ou de l’ibuprofène pour soulager le mal de gorge et faire baisser la fièvre. De plus, l’on peut soigner l’inflammation en faisant des gargarismes à l’eau tiède salée six fois par jour. L’on doit mélanger une cuillère à café de sel par verre d’eau.

Lorsque le petit ne dépasse pas six épisodes répétés d’angine -après un traitement antibiotique et selon les instructions du pédiatre, l’on fait souvent appel à un spécialiste. Celui-ci étudie la gravité du cas et détermine s’il cela requiert une intervention chirurgicale ou non.

Par ailleurs, la difficulté à respirer provoquée par l’augmentation de la taille des amygdales est en général une causse de préoccupation des parents et l’intervention médicale postérieure.

L’augmentation de la taille des amygdales fait que l’enfant ronfle. Il peut souffrir d’apnée obstructive du sommeil ou de difficultés à avaler.

Complications de l’angine de l’enfant

L’angine de l’enfant peut entraîner d’autres complications importantes :

  • Fièvre rhumatismale.
  • Inflammation des reins.
  • Bactériémie (infection du flux sanguin).
  • Exceptionnellement, le syndrome de choc toxique streptococcique.

Dans le cas d’une pharyngite sévère, une obstruction des voies respiratoires peut se produire. Il est également possible que survienne un abcès péri-amygdalien ou un abcès rétro-pharyngien.

Quand a-t-on besoin d’assistance médicale ?

L’assistance médicale est principalement requise lorsque la douleur est très forte et que l’enfant ne parvient pas à guérir. C’est également le cas s’il a une fièvre très élevée, une inflammation des ganglions lymphatiques.

Si l’enfant a des difficultés pour ouvrir la bouche et avaler, qu’il est très fatigué et présente une peau sèche avec des taches, vous devrez également consulter immédiatement votre pédiatre.

Un docteur soigne une angine

Quand doit-on opérer ?

L’un des principaux doutes à propos de cette maladie est quand opérer. Il est très recommandé opérer que si nécessaire. La priorité est donné aux cas qui ne se résolvent pas avec des médicaments. L’opération de l’angine se nomme « amygdalectomie » -ou tonsillectomie. Elle ne dure pas plus de cinq minutes.

En dépit de la brièveté de l’opération, l’enfant doit attendre 30 minutes pour réaliser le processus chirurgical nécessaire. En règle générale, il sort de l’hôpital le jour même. L’on recommande cependant que l’hospitalisation dure jusqu’au lendemain. 

On peut ainsi suivre l’évolution de l’enfant. Voici quelques points importants à prendre en compte après l’opération.

  • Si l’on a réalisé des points de suture, l’enfant pourra manger normalement.
  • Éviter de manger chaud et solide.
  • Suivre un régime spécial.

L’angine peut compliquer la santé de nos enfants si nous ne déterminons pas son niveau de gravité. C’est pourquoi il est très important que si l’enfant présente l’un des symptômes mentionnés ci-dessus, il consulte son pédiatre. Celui-ci déterminera si une opération est nécessaire ou s’il existe un autre traitement.