Allergie aux piqûres chez les bébés et les enfants

Les piqûres chez les bébés et les enfants peuvent causer une grande préoccupation chez les parents. Elles peuvent aller des papules érythémateuses aux réactions anaphylactiques.
Allergie aux piqûres chez les bébés et les enfants

Dernière mise à jour : 23 janvier, 2021

L’allergie aux piqûres d’insectes se produit souvent et inquiète beaucoup de parents. Même si, pour la majorité des bébés et des enfants, elle ne constitue qu’une gêne légère et banale, des réponses exagérées ou sévères peuvent se déclencher.

Quels sont les insectes qui peuvent piquer ?

Lorsque nous parlons de piqûres d’insectes, nous faisons référence aux piqûres ou morsures provoquées par des membres de la famille des arthropodes. Il existe quatre classes d’arthropodes avec une grande importance médicale :

  • Chilopodes : mille-pattes.
  • Diplopodes : mille-pattes également.
  • Insectes : hyménoptères (fourmis de feu, frelons européens, guêpes, abeilles), punaises, puces, moustiques, mites et chenilles, scarabées et poux.
  • Arachnides : tiques, scorpions, acariens et araignées.
Un bébé avec une piqûre.

Ceci peut vous intéresser : Les piqûres de guêpe chez les enfants

Manifestations cliniques de l’allergie aux piqûres chez les bébés et les enfants

Les réactions allergiques aux antigènes de la salive des arthropodes sont habituelles et favorisent l’apparition de prurit cutané et d’éruptions sur la peau, localisées ou généralisées. Même si les arthropodes peuvent libérer des substances toxiques, le plus important est leur capacité à transmettre des maladies importantes :

  • Tiques : maladie de Lyme, fièvre récurrente, anaplasmose, fièvre pourprée des montagne Rocheuses, babésiose, tularémie.
  • Mouches : leishmaniose, tularémie, trypanosomiase africaines, loase, bartonellose.
  • Puces : typhus murin, tularémie, peste.
  • Poux du corps : typhus épidémique, fièvre récurrente.
  • Moustiques : malaria, dengue, fièvre jaune, virus du Nil occidental, chikungunya, virus Zika, encéphalite équine.

Réaction anaphylactique

La réponse allergique la plus importante face aux piqûres d’agents externes est le développement d’une anaphylaxie, qui peut vite être fatale. Les signes qu’un bébé ou un enfant atteint d’anaphylaxie peuvent présenter sont les suivants :

  • Toux, asphyxie ou sifflements.
  • Difficultés à avaler ou respirer.
  • Évanouissement.
  • Pâleur ou flaccidité.
  • Œdème de la langue ou des lèvres.
  • Voix rauque et difficulté à parler.
  • Urticaire ou démangeaison intense.

Dans n’importe laquelle de ces situations, vous devez urgemment appeler une ambulance. Si la zone de la lésion s’infecte ou devient rouge, chaude et douloureuse, des antibiotiques prescrits par le médecin pourraient être requis.

Recommandations pour prévenir l’allergie aux piqûres

L’étape la plus importante pour réduire les impacts des piqûres dans l’organisme des enfants et bébés est de les prévenir.

Répulsifs

Le DEET (N, N-diéthyl-m-toluamide) est le répulsif à large spectre le plus étudié et le plus efficace contre les arthropodes qui piquent, selon des publications de The Medical Clinics of North America.

Un répulsif très efficace contient entre 20 et 30 % de DEET (N, N-diéthyl-m-toluamide). Par conséquent, le DEET avec de fortes concentrations (plus de 30 %) peut provoquer des effets secondaires, et plus particulièrement chez les enfants.

C’est pour cela qu’il est recommandé que les répulsifs utilisés sur les enfants ne contiennent pas plus de 30 % de DEET. On ne recommande d’ailleurs pas les répulsifs d’insectes sur les petits de moins de deux mois. Les alternatives au DEET incluent la picaridine et le PMD (P-menthane-3,8-diol).

Vêtements adéquats

De bons vêtements, comme des t-shirts à manches longues, des pantalons aux couleurs claires et des chapeaux ont tendance à réduire les possibilités de souffrir de piqûres d’insectes et de contracter des pathologies transmises par ces vecteurs.

L’application de perméthrine sur les vêtements améliore, dans une large mesure, la dissuasion des piqûres d’insectes, même en en aspergeant sur les moustiquaires ou dans les chambres au moment d’aller dormir.

Que faire face à une piqûre chez les bébés et les enfants ?

Le mal provoqué par les piqûres sur le corps est dû à plusieurs processus qui sont impliqués et liés. La lésion mécanique de la peau au moment de la piqûre provoque un gonflement et de la douleur. Cette blessure ouvre alors la porte à différentes bactéries qui peuvent déclencher une infection secondaire.

Un enfant qui s'est fait piquer.

La grande majorité des piqûres peuvent être traitées à la maison, sans avoir besoin de se rendre aux urgences. Certaines des mesures de traitement et d’hygiène sont les suivantes :

  • Laver la zone de la blessure avec de l’eau et du savon. S’il reste un dard ou si la tique est restée accrochée, vous devez l’extraire.
  • Traiter la douleur avec des analgésiques.
  • Éviter de gratter la zone. Pour y parvenir, on peut utiliser des antihistaminiques oraux, des crèmes avec de la calamine ou des corticostéroïdes à puissance moyenne. Appliquer de la glace de manière locale est également utile et aidera à diminuer l’inflammation.
  • Certaines lésions peuvent se surinfecter. La peau devient alors plus chaude, rouge et douloureuse et développe une cellulite infectieuse, qui doit être traitée avec des antibiotiques oraux prescrits par le médecin.

Au sujet de l’allergie aux piqûres chez les bébés et les enfants…

Les piqûres chez les enfants et les bébés se présentent très fréquemment. Le traitement local et le contrôle de la symptomatologie sont généralement suffisants.

Par ailleurs, l’ampleur de la réaction allergique au niveau de la piqûre est plus importante au moment de la petite enfance et diminue au fur et à mesure que l’enfant grandit. La taille de la réaction dépend aussi du degré d’allergie de l’enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment les piqûres d’insectes affectent-elles les enfants ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment les piqûres d’insectes affectent-elles les enfants ?

Les enfants sont des cibles faciles pour les insectes. Il est donc important que les parents sachent prévenir les piqûres d'insectes.



  • Tan JW, Campbell DE. Insect allergy in children. J Paediatr Child Health. 2013 Sep;49(9):E381-7. doi: 10.1111/jpc.12178. Epub 2013 Apr 16. PMID: 23586469.
  • Steen CJ, Carbonaro PA, Schwartz RA. Arthropods in dermatology. J Am Acad Dermatol. 2004 Jun;50(6):819-42, quiz 842-4. doi: 10.1016/j.jaad.2003.12.019. PMID: 15153881.
  • Alpern JD, Dunlop SJ, Dolan BJ, Stauffer WM, Boulware DR. Personal Protection Measures Against Mosquitoes, Ticks, and Other Arthropods. Med Clin North Am. 2016 Mar;100(2):303-16. doi: 10.1016/j.mcna.2015.08.019. PMID: 26900115.