Les piqûres de guêpe chez les enfants

31 août 2018
Les piqûres de guêpe ne riment pas toujours avec drame sans pareil. Cependant, il faut savoir agir pour éviter des gênes et des inconvénients plus importants.

Les piqûres de guêpe ne riment pas toujours avec drame sans pareil. Cependant, il faut savoir agir pour éviter des gênes et des inconvénients plus importants.

Les piqûres de guêpe peuvent entraîner, chez les enfants, une douleur intense. Dans cette situation, les mères s’inquiètent et sont susceptibles de courir à tout type de mesure. Bien que l’intention soit bonne, la pratique n’est pas forcément la plus recommandée. C’est pourquoi il faut savoir comment procéder de la bonne manière.

Rappelons que les guêpes sont des insectes volants dont la couleur est souvent noire, marron foncé ou noire avec des rayures jaunes. À la différence des abeilles, elles peuvent piquer plus d’une fois.

Elles sont connues pour leur dard et leurs piqûres qui entraînent de fortes douleurs -y compris plus fortes que celles des abeilles. Bien que son venin ne soit pas aussi puissant, elles peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes.

L’on trouve des guêpes dans beaucoup d’endroits de par le monde. Pour fabriquer leur nid, elles privilégient principalement les murs ou les arbres où elles reçoivent du soleil et de l’eau. C’est pourquoi nous les trouvons fréquemment dans les parcs et autres zones à l’extérieur.

Étant donné que les nids se trouvent souvent dans des zones fréquentées, il est normal que l’on « envahisse » leur espace. Elles se défendent ainsi en piquant. C’est pourquoi les piqûres de guêpe chez les enfants sont très communes. En effet, en jouant dehors, ils ignorent qu’il existe des animaux prêts à défendre leur territoire.

Les piqûres de guêpe

Risques des piqûres de guêpe chez les enfants

Ces insectes injectent -au travers de leur dard- une substance toxique. En dépit de la douleur de la piqûre, celle-ci ne représente aucun risque pour la vie. Excepté si l’enfant est allergique. Les réactions normales, que ce soit chez les enfants comme chez les adultes, sont généralement les suivantes :

  • Rougeurs
  • Boursouflure
  • Douleur d’intensité variable. Selon la sensibilité de la personne ou de la zone touchée.

Et pourtant, il existe un indice de danger pour les piqûres de guêpe chez les enfants. En effet, bien cela arrive moins souvent, la piqûre peut se produire dans la zone de la gorge, du visage ou de la langue. Par conséquent, le gonflement peut obstruer les voies respiratoires.

Ce qui est plus évident chez les enfants que chez les adultes sont les réactions allergiques. Dans ce cas, des boutons apparaissent après la piqûre sur plusieurs parties du corps. On constate également une inflammation des lèvres, des vertiges, des vomissements ou des difficultés pour respirer.

En présence de ces symptômes, il faut aller immédiatement aux urgences. En effet, la réaction aux piqûres de guêpe peut être très rapide. Il convient, pour le traitement, d’administrer une dose de corticoïde ou d’antihistaminique.

Prévention des piqûres de guêpe

D’un part, il est important d’enseigner aux enfants à reconnaître un nid de guêpes. En outre, il faut leur enseigner à rester loin des nids. Ils ne doivent pas non plus déranger les guêpes puisqu’elles attaqueront si elles sentent une menace. 

D’autre part, il faut leur indiquer que si une guêpe se pose sur une partie de leur corps, ils doivent la faire fuir délicatement. S’ils tentent de la tuer, ils peuvent la déranger et créer un conflit superflu. Les mouvements brusques entraîneront des réactions violentes.

Que faire après une piqûre de guêpe ?

Mesures primaires

Si notre enfant est piqué par une guêpe, le mieux est de ne pas faire pression sur la zone touchée. Cela augmente en effet l’inflammation. Il est peu fréquent que le dard reste dans la peau, puisqu’à la différence des abeilles, elles ne le perdent pas en attaquant.

Si cela est nécessaire, il faudra utiliser une pince désinfectée en veillant à ne pas rompre le sac à venin. Ensuite, nettoyez la zone à l’eau. Appliquez des compresses froides pour calmer la douleur et le gonflement.

Appliquer une substance acide sur les piqûres de guêpe neutralise le venin alcalin. On peut utiliser du vinaigre, du jus de citron ou du bicarbonate.

Ces remèdes ne doivent pas administrés si l’enfant présente des symptômes sévères d’allergie. Si l’on constate un gonflement de la langue ou une sensation d’asphyxie, tel que mentionné avant, allez immédiatement aux urgences les plus proches.

Les piqûres de guêpe

En cas d’allergie

Si l’on sait que l’enfant est allergique, il faudra qu’il emporte toujours ses médicaments. Les médicaments indiqués par le médecin incluent principalement de l’adrénaline, des antihistaminiques (comme du paracétamol ou de l’ibuprofène, à doser selon le poids) et des corticoïdes.

En outre, l’adrénaline se présente sous forme de seringue déjà chargée auto-injectable. Les personnes responsables de l’enfant et lui-même -s’il a l’âge- devront savoir comment l’administrer.

Le plus important est de rester calme à tout moment. Il faut garder son sang-froid que ce soit en rencontrant ces insectes ou si l’enfant a déjà été piqué. Ensuite, occupez-vous du gonflement et de la douleur. Restez vigilant à une quelconque réaction sans inquiéter l’enfant.

Si on lui enseigne à craindre cet insecte ou n’importe lequel, il ne voudra plus sortir ni jouer dehors. Ce n’est pas ce que nous voulons. Nous devons apprendre à profiter et à vivre avec la nature. Nos enfants doivent la respecter. Ils doivent l’apprécier bien que nous vivions parfois de mauvaises rencontres avec ses habitants.

 

 

A découvrir aussi