Alimentation de l'enfant de 1 à 3 ans

Voici quelques clés nutritionnelles à mettre en place dès aujourd'hui avec vos enfants de 1 à 3 ans. Ainsi, vous pourrez améliorer leur santé.
Alimentation de l'enfant de 1 à 3 ans

Dernière mise à jour : 28 juin, 2022

L’alimentation de l’enfant de 1 à 3 ans peut faire une différence en termes de croissance et d’état de santé. Pour cette raison, il est nécessaire de proposer une alimentation variée, complète et légèrement hypercalorique. Il faut également limiter la présence d’aliments industriels ultra-transformés, puisqu’ils n’ont pas la même densité nutritionnelle que les aliments frais et contiennent des additifs de toutes sortes.

Tout d’abord, il convient de noter que les effets du maintien d’une alimentation inadéquate ne sont généralement pas immédiats, mais se manifestent plutôt à long terme. Pour cette raison, il est conseillé de prendre soin de l’alimentation dès les premières étapes de la vie, dans le but de prévenir le développement de pathologies complexes susceptibles de conditionner le bien-être de l’enfant à l’avenir.

Prenez note des recommandations alimentaires que nous fournissons ci-dessous.

Guide d’alimentation saine pour les enfants de 1 à 3 ans

L’une des premières choses à prendre en compte lors de la réflexion sur l’alimentation des plus petits est de proposer un bon petit-déjeuner et d’inculquer aux enfants l’importance de maintenir l’habitude. Les protocoles de jeûne intermittent ne sont généralement pas adaptés à cette période de la vie, puisque l’intérêt n’est pas de restreindre les calories. Maintenant, nous devrons fuir les biscuits ou les céréales sucrées dès la première heure dans la journée, car ils comportent davantage d’inconvénients que de bienfaits.

Un petit-déjeuner sain est celui qui fournit des aliments de qualité, qui offrent des nutriments essentiels à l’organisme. Les produits laitiers sont toujours recommandés, sauf en cas d’allergies ou d’intolérances sévères. Du cacao aussi, mais idéalement sans sucres ajoutés.

Les œufs brouillés sont des alternatives très bénéfiques, car ils fournissent des protéines de haute valeur biologique. Il faut savoir que durant les premiers stades de la vie, les besoins en protéines augmentent, selon une étude publiée dans les Annals of Nutrition & Metabolism. Pour cette raison, il est nécessaire d’offrir au moins 1,5 gramme de protéines par kilo de poids et par jour. Afin de ne pas gêner la croissance corporelle des nourrissons.

Un point important est d’être prudent avec certains produits qui peuvent être difficiles à mâcher ou qui sont susceptibles de provoquer un étouffement, comme les noix. Bien que ces aliments soient très sains, ils peuvent être intégrés à condition que la présentation soit adaptée à leur âge. Par exemple, chez les petits, il est préférable de les proposer moulus ou en farine, pour éviter les risques.

Un enfant qui mange dans sa chaise;

Alimentation de l’enfant de 1 à 3 ans: Les sucres simples sont à éviter

La teneur en glucides simples de l’alimentation de nombreuses personnes vivant dans les pays occidentaux est l’une des chimères de la nutrition actuelle. Diverses preuves suggèrent que ces éléments augmentent le risque de souffrir de pathologies métaboliques, telles que le diabète de type 2. Il est donc préférable d’éviter autant que possible la présence de sucres simples dans l’alimentation des enfants.

Maintenant, cela ne veut pas dire qu’il faut envisager un régime restrictif en glucides, bien au contraire. Le plus judicieux est de proposer ceux qui sont de bonne qualité, comme ceux à longue chaîne. Ces nutriments parviennent à fournir de l’énergie de manière soutenue dans le temps, sans impact négatif sur la glycémie. De plus, ils sont généralement riches en fibres, une substance très bénéfique pour la santé digestive.

Afin de réduire la consommation de sucres simples, il est nécessaire de limiter la présence de sucres ultra-transformés dans l’alimentation des enfants. Les deux sucreries, telles que les aliments précuits ou les boissons gazeuses, sont des denrées alimentaires de très mauvaise qualité et ne fournissent guère de nutriments essentiels. C’est-à-dire qu’ils fournissent des calories “vides”.

L’importance de développer de bonnes habitudes

Parvenir à une alimentation saine ne consiste pas seulement à prendre soin des produits consommés. Mais aussi à inculquer de bonnes habitudes. Par exemple, il est primordial de manger en famille, dans un environnement calme et sans écrans. Cela favorise le développement d’un lien sain avec la nourriture et le respect du moment de manger.

Par ailleurs, de bons comportements d’hygiène doivent être encouragés. Comme se laver les mains avant de manger et se laver les dents une fois que vous avez fini de manger.

Une famille à table;

Il est essentiel d’optimiser l’alimentation pendant les premières années de la vie

Planifier l’alimentation pour les enfants entre 1 et 3 ans n’est pas compliqué. Désormais, il faut aussi laisser un espace aux plus petits pour expérimenter la nourriture. Et s’habituer aux caractéristiques organoleptiques des aliments.

Enfin, n’oubliez pas qu’il vaut la peine de compléter une bonne alimentation par d’autres bonnes habitudes de santé. Comme une activité physique régulière et un bon repos. En effet, bien dormir chaque nuit est essentiel pour assurer la bonne croissance des enfants.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 jeux sur l’alimentation saine pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
3 jeux sur l’alimentation saine pour les enfants

Grâce aux jeux sur l'alimentation saine pour les enfants, les enfants apprendront les notions clés sur l'alimentation et la nutrition.



  • Richter, M., Baerlocher, K., Bauer, J. M., Elmadfa, I., Heseker, H., Leschik-Bonnet, E., Stangl, G., Volkert, D., Stehle, P., & on behalf of the German Nutrition Society (DGE) (2019). Revised Reference Values for the Intake of Protein. Annals of nutrition & metabolism74(3), 242–250. https://doi.org/10.1159/000499374
  • Lean, M. E., & Te Morenga, L. (2016). Sugar and Type 2 diabetes. British medical bulletin120(1), 43–53. https://doi.org/10.1093/bmb/ldw037