Comment aider mon enfant à surmonter l’absence du père ?

· 17 février 2018
Pendant des années on nous a inculqué que la famille idéale est composée du père, de la mère et des enfants, mais que se passe-t-il quand la famille n'est pas au complet ? Qu'arrive-t-il quand la figure paternelle n'est plus là ?

Si vous vous trouvez dans cette situation, vous vous posez sûrement la question suivante : comment aider mon enfant à surmonter l’absence du père ? Voici quelques conseils.

Les mythes de la famille idéale

Le concept et la composition de la famille parfaite est quelque chose qui a longtemps été enraciné dans la société.

Effectivement, même aujourd’hui encore il y en a beaucoup qui croient que lorsque le père est absent, les enfants grandiront sans inspiration et auront des difficultés émotionnelles durant leur développement, mais cela n’est pas vrai.

Une famille peut parfaitement coexister, sans inconvénients, même en l’absence du pèreEn général, les enfants sont les plus touchés dans ces cas, ils se sentent jugés, incomplets, différents ou seuls.

Aider votre enfant à surmonter la tristesse et la douleur provoquées par l’absence du père doit être une priorité pour vous.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le père peut être absent de la famille, elles ont toutes des conséquences et des impacts sur l’enfant, une séparation peu amicale ou une mort tragique pourraient destituer la figure paternelle de l’enfant.

Dans tous les cas, il est important que le petit connaisse la vérité, le pourquoi de l’absence, ce n’est qu’alors qu’il pourra mieux la surmonter.

Pourquoi son père n’est plus là ?

Accompagner l'enfant dans la souffrance générée par l'absence du père est une priorité pour la maman

Expliquer à votre petit avec les mots justes que son père n’ira pas le chercher à l’école, ou qu’il ne viendra pas jouer ni aujourd’hui ni demain, peut être particulièrement difficile, surtout parce que son absence touche aussi la maman, qu’elle le veuille ou non.

Tout ce qui affecte un enfant, nous émeut en tant que mères, en tant que femmes.

Si le papa n’est plus là car il est mort, les sentiments éprouvés par un enfant sont très confus, la colère, la frustration et le chagrin dominent dans tout son être.

Si l’absence du père est due à un divorce, il est possible que le manque soit intermittent, ce qui peut être déconcertant pour un enfant.

Dans un autre scénario, la figure paternelle peut être inexistante déjà avant la naissance du nourrisson.

Un homme qui n’a pas assumé sa responsabilité peut laisser des traces négatives chez un enfant si aucune mesure n’est prise à temps.

Orienter, guider, mais par-dessus tout communiquer avec votre enfant pour qu’il comprenne que son père n’est pas là est fondamental.

Ce n’est pas une tâche facile, surtout si votre enfant est déjà à l’âge où il se pose de multiples questions, mais en grandissant il comprendra ce qui se passe autour de lui, même s’il ne l’accepte pas ou qu’il trouve ça injuste.

Quelques conseils pour aider votre enfant à surmonter l’absence du père

Lors de l'absence du père, l'enfant a besoin de parler et d'être épaulé

  • Votre enfant a besoin d’un soutien, d’une personne de confiance à qui il peut parler. Soyez la personne qui l’aide à comprendre.
  • Ne laissez pas les circonstances qui ont causé le manque de son papa le mettre mal à l’aise ou l’embarrasser. 
  • Le fait de ne pas vivre avec son père ne fait pas de lui un phénomène.
  • Expliquez-lui que ce n’est pas de sa faute, peu importe ce qu’il s’est passé. Dans la plupart des cas de divorces, les enfants se sentent souvent coupables. Rassurez-le qu’il s’agit de divergences entre adultes qui n’ont rien à voir avec lui.
  • La colère et les comportements inadéquats peuvent être des réactions qui résultent du fait de ne pas comprendre le manque du père, toutefois expliquez-lui que, même s’il se sent frustré, ce n’est pas approprié de se rebeller.
  • Aidez-le à lâcher prise, à libérer tout ce qui le fait souffrir et génère une détresse émotionnelle. N’hésitez pas à consulter un thérapeute si vous considérez cela nécessaire.
  • Pardonner est le mot magique au cas où votre enfant n’ait pas connu son père parce qu’il a simplement disparu. Apprenez-lui à ne pas stagner et à avancer.

Le pardon lui permettra de guérir ses blessures

Rappelez-lui à quel point vous l’aimez et vous tenez à lui, sans rien attendre en retourDites-lui que vous serez toujours une maman fière.

Une figure paternelle est importante, sans doute, mais son absence ne doit pas non plus figer le destin de l’enfant de façon négative. Si vous aidez votre enfant à surmonter cette épreuve, ce ne sera pas un facteur déterminant dans sa vie.

Les grands-parents, les oncles et tantes et même un nouveau partenaire peuvent servir d’exemples à suivre et compléter son éducation, mais ce sont les enseignements et les valeurs que vous lui transmettez qui forgeront son caractère.