Agénésie dentaire chez l'enfant : ce qu'il faut savoir

L'agénésie dentaire est l'absence d'une ou plusieurs dents dans la bouche. Nous vous disons à quoi cela est dû, comment cela affecte les enfants et quels sont les traitements possibles.
Agénésie dentaire chez l'enfant : ce qu'il faut savoir
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 08 octobre, 2022

L’agénésie dentaire est un problème bucco-dentaire qui peut toucher aussi bien les enfants que les adultes. C’est l’absence d’une ou plusieurs dents dans la bouche. Elle peut également être mise en évidence par la persistance d’une dent temporaire qui ne tombe pas parce qu’il n’y a pas de dent permanente pour la pousser. Lisez la suite pour en savoir plus sur cette anomalie.

Qu’est-ce que l’agénésie dentaire chez l’enfant ?

L’agénésie dentaire chez l’enfant est l’absence de développement d’un ou plusieurs éléments dentaires. Ainsi, comme la dent ne se forme pas à l’intérieur de l’os, les dents de l’enfant sont incomplètes. Bien que cela puisse se produire dans les deux types de dentition, l’agénésie est plus fréquente avec les dents permanentes. Les dents de sagesse, les incisives latérales et les prémolaires sont les éléments les plus touchés.

L’absence de la dent dans la bouche n’est pas due au fait qu’elle soit sortie ou n’ait pas fait éruption, mais elle se trouverait à l’intérieur de l’os. Ici, la dent ne s’est pas directement formée : elle n’existe donc pas.

Types d’agénésie dentaire chez les enfants

Selon les éléments dentaires touchés, l’agénésie dentaire chez l’enfant peut être classée selon les types suivants :

  • Hypodontie ou agénésie ponctuelle : il manque entre 1 et 5 dents isolées. C’est le type le plus courant.
  • Oligodontie ou agénésie multiple : c’est l’absence de plus de 6 dents dans l’arcade. Les dents qui ont poussé présentent généralement des anomalies.
  • Anodontie : c’est la forme la plus grave d’agénésie dentaire chez l’enfant, qui est l’absence totale de dents dans la bouche.

L’agénésie dentaire chez l’enfant peut également être différenciée entre unilatérale, lorsqu’elle n’affecte qu’un seul côté de la bouche, et bilatérale, si elle se produit des deux côtés.

L’hypodontie est l’absence de 1 à 5 dents isolées. L’agénésie la plus grave est l’anodontie, puisque c’est l’absence de toutes les dents.

Causes de l’agénésie dentaire chez les enfants

De nombreux facteurs peuvent agir pendant la période de formation des dents et provoquer une agénésie chez les enfants. Certains d’entre eux peuvent être les suivants :

  • Composante héréditaire : détermine l’absence de formation d’une ou plusieurs dents chez divers membres de la famille.
  • Composante génétique et altérations chromosomiques : l’agénésie chez les enfants est généralement associée à d’autres affections telles que la fente labiale, le syndrome de Down ou la dysplasie ectodermique.
  • Action d’un agent nocif chez la mère pendant la période de grossesse : ce trouble peut être lié à des processus infectieux ou à des maladies telles que la syphilis, la tuberculose, le rachitisme, la rubéole et la malnutrition, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse.

Comment l’agénésie dentaire affecte-t-elle la santé bucco-dentaire d’un enfant ?

Chacun des éléments dentaires qui composent l’arcade a un espace et une fonction spécifiques dans la bouche. L’absence d’une ou plusieurs dents altère l’équilibre, la fonctionnalité et l’esthétique de la cavité buccale. L’aspect du sourire peut être la manifestation la plus évidente. Un ou plusieurs trous dans la bouche peuvent être source de moqueries ou de honte et affecter l’estime de soi et le développement social d’un enfant.

De plus, l’absence d’une dent nuit au développement de la mastication et de la parole. De leur côté, les éléments dentaires présents dans la bouche subissent des modifications de leur position pour compenser l’absence d’autres dents. Ainsi, les malpositions dentaires et les problèmes d’occlusion sont d’autres conséquences de l’agénésie dentaire chez l’enfant.

Diagnostic et traitements

En raison des conséquences que l’agénésie dentaire provoque chez les enfants, sa détection précoce nous permet d’éviter bon nombre des problèmes que nous avons mentionnés. Les consultations dentaires dès le plus jeune âge et de manière fréquente jouent un rôle très important dans le diagnostic de ce trouble à temps.

La détection précoce de l’agénésie dentaire peut prévenir de nombreux problèmes. Par conséquent, il est important d’aller chez le dentiste de temps en temps dès le plus jeune âge.

Traitements possibles

Les traitements à effectuer dépendront du type de dentition touchée, du nombre d’éléments dentaires manquants et de l’âge de l’enfant. De plus, il est pertinent de considérer la taille des dents présentes dans la bouche, la structure faciale de l’enfant et s’il y a des malocclusions à corriger.

Souvent, la solution consiste à fermer l’espace créé à travers un traitement orthodontique. L’appareil mobilise et aligne les autres dents jusqu’à ce que l’écart soit comblé. Ensuite, il peut être nécessaire de tailler les dents pour leur donner la forme correspondante en fonction de l’espace qu’elles occupent. Dans d’autres cas, on peut juger approprié de placer un mainteneur d’espace pour la pose d’un implant ou d’une prothèse à l’âge adulte.

Si les dents de lait persistent en bouche faute de substitut définitif, l’idéal est de les garder en bonne santé. Les mesures préventives qui permettent de prolonger leur séjour dans la cavité buccale sans tomber malade ou se détériorer sont les plus indiquées.

Quand consulter le dentiste ?

Commencer à consulter le dentiste pédiatrique dès la première année de vie et continuer avec des contrôles semestriels est idéal. Cela permet de détecter d’éventuels problèmes dans la bouche de l’enfant et de surveiller l’éruption des dents et le développement de la bouche. Dans tous les cas, si votre bout de chou n’a toujours pas ses 20 dents de lait à 3 ans, vous pouvez consulter le professionnel. Vous pouvez également le faire si l’enfant ne perd pas ses dents temporaires à l’âge prévu ou si les dents permanentes n’apparaissent pas après la chute des dents de lait.

Il est possible qu’il s’agisse du rythme de croissance et d’éruption dentaire de votre tout-petit. Cependant, l’agénésie dentaire chez les enfants est également une possibilité. La détecter tôt vous aidera à choisir les meilleures options de traitement pour votre enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dentinogenèse imparfaite : tout ce que vous devez savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Dentinogenèse imparfaite : tout ce que vous devez savoir

Les enfants atteints de dentinogenèse imparfaite ont des problèmes avec leurs dents, mais leur estime de soi peut aussi être touchée.



  • Echeverri Escobar, J., Restrepo Perdomo, L. A., Vásquez Palacio, G., Pineda Trujillo, N., Isaza Guzmán, D. M., Manco Guzmán, H. A., & Marín Botero, M. L. (2013). Agenesia dental: Epidemiología, clínica y genética en pacientes antioqueños. Avances en Odontoestomatología29(3), 119-130.
  • Loor Alvarado, F. A. (2021). Estado actual de la agenesia en dentición permanente (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Mocha Medina, L. M. (2021). Agenesia en dentición permanente (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Casa Machuca, M. H. (2018). Prevalencia de dientes supernumerarios y agenesia dental en pacientes escolares con fisura labiopalatina en el instituto nacional de salud del niño, 2016-2017.
  • Mendoza-Hernández, C., Sosa-Velasco, T. A., Sánchez-Sánchez, M., & Hernández-Antonio, A. Agenesia dental, alteración del desarrollo dental y síndromes relacionados.
  • Yagnam Díaz, K., Rozas Escobar, I., Abdala Torres, N., Monsalve, V. R., & Tapia Soler, C. (2020). Prevalencia de agenesia dental en pacientes evaluados en ortodoncia, Santiago de Chile. Odontología Vital, (32), 57-62.
  • Román-Hernández, S., Viridiana, J., Pozos-Guillén, A., Martínez-Rider, R., Ruiz-Rodríguez, S., Garrocho-Rangel, A., & Rosales-Berber, M. Á. (2020). Evaluación radiográfica de la presencia/agenesia de terceros molares en una población infantil Mexicana. Odovtos International Journal of Dental Sciences22(1), 113-121.
  • Neagu, D., Casal-Beloy, I., Rey, R. L., & López-Cedrún, J. L. (2020, June). Agenesia dental. In Anales de Pediatría (Vol. 92, No. 6, pp. 385-386). Elsevier Doyma.
  • Santa, M. R., León, N. E., & Guerrero, J. P. M. (2019). Manejo oportuno de paciente con hipoplasia maxilar y agenesia dental. Reporte de Caso Clínico. Cuaderno de investigaciones: semilleros andina, (12), 212-219.
  • Oviedo, D. M. G., Sepúlveda, D. E., & Hernández, H. I. (2018). Rehabilitación de dientes primarios: Caso clínico de agenesia dental permanente. Revista Mexicana de Estomatología5(1), 58-60.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.