Adolescents et acné : choses à faire et à ne pas faire

L'acné est une manifestation inconfortable et gênante de la peau des adolescents, car elle affecte leur apparence physique et leur sphère psychosociale. Nous vous apprenons à l'améliorer.
Adolescents et acné : choses à faire et à ne pas faire

Dernière mise à jour : 25 mai, 2022

Pour les adolescents, l’acné est l’une des affections cutanées qui les complexe et les inquiète le plus. De même, cela impacte généralement leur estime de soi et les limite dans la dynamique des relations sociales.

Bien qu’il s’agisse d’un trouble cutané qui se présente surtout sur le visage, il peut également apparaître sur d’autres parties du corps, comme le tronc, les bras et le dos.

Heureusement, avec quelques précautions, il est possible de réduire les symptômes et d’avoir une bonne apparence malgré les boutons gênants. Nous allons vous expliquer comment. Ne le manquez pas !

Conseils pour les adolescents souffrant d’acné

L’acné de l’adolescence est le résultat d’une inflammation de l’unité pilo-sébacée de la peau, dont l’évolution est assez longue et gênante.

Dans la plupart des cas, les lésions sont causées par Propionibacterium acnes, une bactérie faisant partie de la flore normale de notre peau. Compte tenu de certaines modifications physiques et hormonales, ce germe pénètre dans l’épaisseur de l’épiderme à travers ses pores et infecte ses structures.

Bien qu’il s’agisse d’une affection attendue à cet âge et pas toujours évitable, il est possible de l’améliorer grâce à la mise en place de quelques astuces. Prenez note !

1. Alimentation saine et équilibrée

Bien qu’il existe une association controversée entre l’acné et l’alimentation, le lait de vache et ses dérivés favorisent généralement son apparition.

De plus, certaines études publiées par le Journal of the American Academy of Dermatology décrivent que le facteur de croissance analogue à l’insuline 1 (IGF-1), un composant du lait, stimule l’unité pilo-sébacée. Les niveaux d’IGF-1 augmentent pendant la puberté et c’est ce qui est en corrélation avec la forte prévalence de l’acné.

Un changement de régime alimentaire est recommandé pour éviter les boutons, en évitant les produits laitiers et les aliments à index glycémique élevé, comme les boissons gazeuses, les sucreries et les aliments ultra-transformés.

jeune fille manger salade de légumes heureux en bonne santé
Une alimentation saine, complète et équilibrée est une bonne stratégie pour éviter les modifications de la flore bactérienne de la peau. Cela réduit même le risque de développer d’autres problèmes de santé.

2. Nettoyage régulier de la peau

L’acné est une affection cutanée inévitable, mais elle peut être traitée et contrôlée grâce à un nettoyage quotidien approprié de la peau. Surtout avec des produits qui maintiennent le pH de la surface de la peau dans ses valeurs normales.

Par ailleurs, les bactéries qui font partie du microbiote cutané peuvent s’accumuler de manière excessive. Si la surface de la peau n’est pas nettoyée, les follicules pileux peuvent se boucher et développer certaines complications, telles qu’une hyperkératose ou des kystes.

3. Produits spécifiques pour l’acné

Les médicaments topiques pour le traitement de l’acné sont des gels, des lotions et des crèmes que l’on applique sur la peau. Certains composants utilisés sont :

  • Acide salicylique : ce principe actif aide à exfolier les couches les plus superficielles de la peau pour éviter que les follicules pileux ne soient obstrués par les bactéries responsables de l’acné.
  • Peroxyde de benzoyle : cet ingrédient assèche les comédons de l’acné, empêche le développement de nouvelles lésions et tue les bactéries responsables de l’acné.
  • Antibiotiques : la clindamycine ou l’érythromycine sont les médicaments les plus utiles pour éliminer complètement les bactéries responsables de l’acné, dans les cas modérés à sévères.
  • Rétinoïdes : le rétinol est utilisé dans les cas persistants d’acné pour déboucher les pores. On peut également utiliser de l’adapalène, un gel rétinoïde à prise unique quotidienne qui s’absorbe rapidement.

Certains de ces médicaments peuvent s’acheter sur ordonnance et d’autres sans. En général, on recommande d’en appliquer une fine couche sur la peau le matin ou avant de se coucher, après avoir nettoyé la peau (selon l’actif utilisé).

Quels comportements les adolescents souffrant d’acné devraient-ils éviter ?

L’une des principales conséquences que l’on essaie d’éviter avec l’acné est l’endommagement permanent de la surface de la peau. Voici donc ce que vous ne devriez pas faire lorsque vous avez des boutons.

1. Ne les touchez pas avec vos doigts

On recommande de laisser les lésions d’acné disparaître d’elles-mêmes. Par conséquent, il est contre-productif de presser les boutons pour tenter de drainer leur contenu. Cela ne peut que provoquer une aggravation de la condition ou laisser des cicatrices permanentes.

En fait, lorsque l’on touche les boutons, la matière infectée peut se transférer dans les couches profondes de la peau et ainsi développer une inflammation et un érythème plus importants, ou même former des lésions hyperpigmentées résiduelles.

2. Évitez les vêtements serrés

Dans les cas où des lésions acnéiques caractéristiques apparaissent sur le corps, il est recommandé d’éviter de porter des vêtements serrés car ceux-ci provoquent des irritations et obstruent les pores. Même les bandeaux, les foulards, les chapeaux et les rubans à cheveux peuvent accumuler de la saleté et de la graisse.

3. Ne mettez pas de produits gras ou comédogènes sur votre peau

Les produits cosmétiques à haute teneur en huile (ou comédogènes) peuvent provoquer l’obstruction des follicules pileux. Par conséquent, il est conseillé d’ajouter des produits « non comédogènes » à sa routine de soins de la peau. Privilégiez même les écrans solaires conçus pour les peaux grasses.

4. Utilisez toujours un écran solaire

L’utilisation d’un écran solaire est une recommandation universelle, que vous ayez une peau à tendance acnéique ou non. Bien que le bronzage puisse avoir l’air d’éliminer l’acné ou de le cacher, il n’est que temporaire et peut favoriser l’apparition ultérieure d’imperfections.

En fait, le bronzage peut aggraver l’acné plutôt que le résoudre ou l’améliorer.

Adolescente utilisant un traitement contre l'acné juvénile.
Évitez d’appliquer des crèmes ou des produits maison pour traiter l’acné qui n’ont pas été correctement testés. Ceux-ci pourraient aggraver le problème et entraîner d’autres complications. Consultez votre médecin avant de les utiliser !

5. Évitez les remèdes maison ou les traitements

Certains remèdes maison que les gens recommandent pour le traitement de l’acné peuvent aggraver l’acné et le compliquer. Évitez de les utiliser, qu’il s’agisse de dentifrices, de jus de citron, de bicarbonate de soude, de curcuma ou de masques au miel.

En cas de doute, consultez votre dermatologue.

Les adolescents souffrant d’acné et son impact émotionnel

Les adolescents atteints d’acné souffrent également souvent de problèmes émotionnels. En fait, il peut même arriver qu’on se moque d’eux à cause de l’aspect de leur visage. Les boutons peuvent même causer de la douleur, de l’inconfort ou des démangeaisons, ce qui aggrave encore la condition.

Le dermatologue est celui qui indiquera le traitement optimal et offrira le soutien approprié sur la façon de prévenir et de contrôler les poussées d’acné.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que l’acné du nourrisson?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Qu’est-ce que l’acné du nourrisson?

Parfois, au cours du premier mois de la vie du bébé, de petits boutons connus sous le nom d'acné du nourrisson apparaissent. Que faire dans ce cas?



  • Danby FW. Acne and milk, the diet myth, and beyond. J Am Acad Dermatol. 2005 Feb;52(2):360-2. doi: 10.1016/j.jaad.2004.09.022. PMID: 15692488.
  • Gebauer K. Acne in adolescents. Aust Fam Physician. 2017 Dec;46(12):892-895. PMID: 29464224.
  • How to control oily skin. [Internet] Disponible en: https://www.aad.org/public/everyday-care/skin-care-basics/dry/oily-skin