À quoi ressemblent les pertes vaginales pendant les premiers jours de grossesse ?

Les pertes vaginales changent d'apparence, de texture et de volume tout au long du cycle menstruel. Mais savez-vous à quoi elles ressemblent pendant les premiers jours de grossesse ? Découvrez-le ici.
À quoi ressemblent les pertes vaginales pendant les premiers jours de grossesse ?

Dernière mise à jour : 06 juin, 2022

Les pertes vaginales changent de caractéristiques au cours des premiers jours de la grossesse et cela se produit en réponse à l’action hormonale et aux nombreuses transformations qui ont lieu dans les organes génitaux féminins.

Les femmes qui prêtent attention à ces sécrétions tout au long de leur cycle peuvent soupçonner quelque chose quelques jours après l’ovulation. Alors, aujourd’hui, nous allons vous dire à quoi ressemble le flux après la conception afin que vous sachiez à quoi vous attendre. Ne le manquez pas !

Pertes vaginales normales

Les pertes vaginales sont une sécrétion produite par les cellules du col de l’utérus et du vagin après avoir été stimulées par les hormones féminines, en particulier les œstrogènes. Ce liquide tapisse les parois du tractus génital inférieur (GIT) et se compose d’eau, d’électrolytes, de glucides, de protéines, d’anticorps, d’enzymes et de cellules mortes.

Parmi les fonctions des pertes vaginales, les suivantes se distinguent :

  • Éliminer les cellules mortes qui s’écaillent des parois du vagin.
  • Maintenir la lubrification de la zone intime.
  • Faciliter la remontée des spermatozoïdes vers le col de l’utérus.
  • Maintenir l’équilibre de la flore vaginale.
  • Protéger le GIT des infections.

Tout au long du cycle menstruel, et en lien avec le contenu hormonal, les caractéristiques du flux changent, que ce soit dans sa couleur, son aspect ou sa texture.

Avant l’ovulation, le flux devient plus aqueux, plus léger et plus abondant, de sorte que les spermatozoïdes peuvent se déplacer facilement pour atteindre le col de l’utérus et entrer dans cette cavité.

Lors de l’ovulation, le flux adopte un aspect caractéristique , semblable à celui du blanc d’œuf : plus transparent, abondant et élastique. Ce type de sécrétion s’accompagne d’une augmentation de la libido et parfois de légères douleurs au niveau de l’abdomen. Si la conception ne se matérialise pas, le flux devient plus visqueux et rare jusqu’à ce que la menstruation arrive.

fécondation ovule ovocyte sperme utérus tuba trompe de Fallope oeuf zygote reproduction humaine fécondation in vivo conception
La fécondation de l’ovule par le sperme déclenche d’énormes changements physiques et hormonaux dans le corps de la femme. Tous cherchent à préparer le corps à abriter et à préserver la nouvelle vie. Et le changement des pertes vaginales est l’un des principaux.

Comment sont les pertes vaginales dans les premiers jours de la grossesse ?

Lors de la conception, les niveaux d’hormones augmentent rapidement, en particulier la progestérone, les œstrogènes et la gonadotrophine chorionique humaine. Cela produit également une augmentation considérable de l’apport sanguin dans toute la région pelvienne, en particulier au niveau de l’utérus et du vagin.

La stimulation hormonale et sanguine augmente la production de pertes vaginales et il est courant de remarquer que, durant les premiers jours de la grossesse, elles deviennent plus fluides, abondantes, blanchâtres et avec une odeur très douce. C’est ce qu’on appelle la leucorrhée.

Certaines femmes remarquent ce changement, surtout si elles sont soucieuses de leur cycle ou essaient de tomber enceinte. Par conséquent, si vous voyez que votre flux présente ces caractéristiques alors que vos règles se rapprochent, vous pourriez être confrontée à l’un des premiers symptômes de la grossesse.

Parfois, on peut également détecter un écoulement rosâtre ou brunâtre dans les jours qui suivent l’ovulation. Ces signes peuvent correspondre à un saignement d’implantation, qui est une petite hémorragie qui se produit lorsque le zygote pénètre les parois de l’utérus.

Bouchon muqueux

Comme nous l’avons dit, durant les premiers jours de la grossesse, les pertes vaginales acquièrent une texture plus dense et plus épaisse car, avec le temps, elles formeront le bouchon muqueux. Cette sécrétion commencera à se former à l’ouverture du col de l’utérus jusqu’à ce qu’il soit complètement scellé.

Le bouchon muqueux a pour fonction d’isoler le bébé de l’extérieur, de le protéger des germes qui habitent ou peuvent coloniser l’intestin. Cette structure est expulsée en fin de grossesse, en cours d’accouchement, notamment lorsque le col commence à se dilater.

Si vous avez remarqué des changements dans les caractéristiques du flux et que vous êtes proche de la date de vos prochaines règles, envisagez la possibilité d’une grossesse.

Les pertes vaginales peuvent-elles changer d’apparence pendant la grossesse ?

Tout au long de la grossesse, il est normal de percevoir des oscillations dans la production de pertes vaginales, bien qu’en général la quantité de sécrétions soit généralement plus abondante que d’habitude.

Il est essentiel que vous évaluiez leurs caractéristiques chaque jour. Autrement dit, assurez -vous qu’elles soient blanches, d’apparence claire et sans odeur. En cas de changement de ces signes, consultez un spécialiste.

Vers la fin de la grossesse, surtout au cours du dernier mois, le poids de l’utérus, la pression de la tête du bébé sur le canal vaginal et le ramollissement du col entraînent une légère augmentation de la production de pertes vaginales. Vous ne devriez pas vous en soucier si elles conservent les caractéristiques susmentionnées. En effet, ce sont des changements physiologiques qui se produisent lors de cette dernière étape.

Parfois, vous pouvez vous sentir mal à l’aise avec la quantité de flux que vous expulsez. Il est recommandé de maintenir une hygiène vaginale adéquate, d’utiliser des protège-slips et de les changer plusieurs fois par jour. Gardez à l’esprit que l’utilisation de tampons pendant la grossesse est totalement contre-indiquée.

Il est important de noter que si les pertes vaginales changent de couleur (jaune, vert ou gris), acquièrent des textures épaisses ou grumeleuses et que leur odeur est forte ou nauséabonde, vous pourriez avoir une infection vaginale. Dans ce cas, vous devez vous rendre rapidement à une évaluation médicale pour éviter toute complication lors de votre grossesse.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les types de pertes vaginales : tout ce que vous devez savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les types de pertes vaginales : tout ce que vous devez savoir

Les pertes vaginales sont une sécrétion normale du corps féminin. Elles sont généralement blanchâtres ou transparentes, mais peuvent être modifiées...