A quel moment de la grossesse peut-on demander son congé maternité ?

29 juin 2018
À quel moment de la grossesse devez-vous demander un congé maternité? En réalité, c'est une décision que la future mère doit prendre, selon les instructions de son médecin. Chaque cas est particulier et a ses propres caractéristiques.

Dès le début de la grossesse, les femmes enceintes qui travaillent en dehors de la maison se demandent à quel moment de la grossesse demander un congé maternité. Le mieux serait de demander un arrêt deux mois avant l’accouchement, en tenant compte des gênes typiques de cette condition.

Cependant, actuellement, les femmes enceintes essayent de travailler jusqu’au dernier jour. Le but est de profiter des mois d’arrêt pour passer le plus de temps possible à s’occuper du nouveau-né.

Pour le bien-être de la mère et du futur bébé, il faut prendre en compte la nature du travail de la femme enceinte. Bien que la grossesse soit une étape normale, et non une maladie invalidante, certaines exigences professionnelles peuvent nuire au processus.

Certains emplois impliquent de longues heures passées debout ou assise. Ou encore, de soulever des objets lourds, avoir beaucoup de pression ou devoir effectuer des mouvements fréquents. Ces conditions sont incompatibles avec une grossesse avancée. D’abord, il y a  l’inconfort dû à la prise de poids ciblée et général de la femme enceinte. Ajouter à celà de l’effort mental ou physique peut nuire au processus de gestation.

La Société espagnole de gynécologie et d’obstétrique a préparé un guide sur le sujet. Dans celui-ci, ils nous expliquent à quel moment de la grossesse demander un arrêt maladie en fonction de l’activité physique du travail effectué par la femme enceinte.

Conseils pour demander un arrêt maladie pendant la grossesse

La Société espagnole de gynécologie et d’obstétrique fournit les critères et les risques suivants pour déterminer quand demander un congé de maternité:

  • Rester debout. Le fait de rester debout pendant plus de trois heures en continu a été associée aux naissances prématurées et à un retard de croissance du fœtus. Ce risque augmente si la femme enceinte souffre de varices.
  • Soulevez des objets lourds. C’est très dangereux au stade final de la grossesse, compte tenu de la pression exercée sur le ventre. En outre, le fait de soulever des objets lourds d’une manière incorrecte peut causer plus de dommages.
  • Monter des escaliers. C’est une activité qui, lorsqu’elle est très fréquente, implique beaucoup d’effort physique. Et cette charge s’ajoute à la prise de poids abdominal.
Une femme enceinte peut demander son congé maternité plus tôt si sont travail implique trop d'effort physique.

Calendrier des semaines de grossesse et des risques associés

Voici quelques activités à éviter à partir des semaines citées :

Semaine 18

  • Soulevez un poids supérieur à 10 kilos, quatre fois ou plus par journée de travail.
  • Se pencher sous le genou plus de dix fois par heure.

Semaine 22

  • Rester debout pendant plus de quatre heures d’affilée par jour.

Semaine 26

  • Se pencher entre deux et neuf fois par heure.
  • Monter les escaliers quatre fois ou plus par jour.
  • Soulever des charges de cinq à dix kilos plus de quatre fois par journée de travail.

Semaine 30

  • Rester debout de façon intermittente pendant plus de 30 minutes par heure.

Semaine 37

  • Rester debout moins de quatre heures par jour et moins de 30 minutes par heure.
  • Se pencher sous le genou moins de deux fois par heure.
  • Monter les escaliers moins de quatre fois par journée de travail.
  • Soulever des charges de moins de cinq kilos moins de quatre fois par journée de travail.

« Il faut prendre en compte la nature du travail effectué par la femme enceinte. Certaines exigences de travail peuvent nuire au processus. »

Autres facteurs de travail qui présentent des risques pour la grossesse

En dehors de ce qui précède, d’autres facteurs liés aux responsabilités de travail sont gênants dans les étapes intermédiaires et finales de la grossesse. Ceux-ci peuvent conditionner la décision de la mère de demander un arrêt maladie pendant la grossesse ou non.

L’un d’eux est le fait de rester assise pendant de longues périodes. En effet, le fait d’être assis beaucoup de temps et dans la même position a un impact négatif sur le dos. De plus, la prise de poids pendant la grossesse aggrave la situation.

D’autres aspects à prendre en compte:

La fatigue

La grossesse doit être vécue avec autant d’aise que possible. Une charge de travail excessive ou une activité professionnelle très exigeante va à l’encontre de cela. Face à cette réalité, il faut exiger la réduction ou l’allégement des tâches. On peut aussi déléguer une partie du travail à d’autres employés.

Demander un arrêt pendant la grossesse est une décision à prendre avec le médecin.

Le stress

L’intensité et la durée du stress au travail sont incompatibles avec les conditions idéales requises par la grossesse. Ceci dépendra également de la personnalité de la femme enceinte. Les exercices de respiration et la relaxation sont nécessaires dans les cas de pression importante et de stress.

Travaux dangereux par nature

Si le travail implique de manipuler des matières dangereuses ou des activités à haut risque, la femme enceinte devra arrêter de travailler pendant la grossesse.

Avec tout ce qui précède, si la femme enceinte souffre d’un problème de santé, il lui faudra garantir les conditions nécessaires pour surmonter cette étape sans aucun risque.

Demander un arrêt pendant la grossesse devrait être une décision qui n’affecte pas la santé de la mère et de l’enfant. Il est conseillé de consulter le médecin qui contrôle le développement du processus. En effet, c’est une décision à prendre responsablement, en tenant compte des particularités de la femme enceinte et du type de travail qu’elle effectue.

 

A découvrir aussi