L'empreinte émotionnelle de l'absence du père

L'empreinte émotionnelle de l'absence du père peut empêcher les enfants de se développer sainement. Cette empreinte peut demeurer toute la vie.
L'empreinte émotionnelle de l'absence du père
María José Roldán

Rédigé et vérifié par la psychopédagogue María José Roldán.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Certaines personnes pensent que la relation entre les enfants et leurs mères est fondamentale. Mais il ne faut pas perdre de vue que la relation que les enfants établissent avec leurs pères dès la naissance (dès qu’ils sont dans l’utérus ), affectera également toute leur vie. La relation du père avec les enfants est également fondamentale. L’absence du père peut effectivement laisser une grande empreinte émotionnelle.

Une étude le confirme

L’amour d’un père est tout aussi important pour le développement émotionnel d’un enfant que celui d’une mère, a confirmé une étude à grande échelle. L’étude comprenait l’examen de plus de 10 000 cas. Elle a révélé qu’un père froid, distant ou absent peut nuire à la vie d’un enfant. Mais pas seulement dans le présent. En effet, cette douleur émotionnelle peut durer des décennies et même toute une vie.

L’examen de 36 autres études du monde entier a permis de conclure que l’amour d’un père est aussi important que celui des mères, tant pour les garçons que pour les filles. Le chercheur Ronald Rohner a déclaré que l’amour paternel est la clé du développement et espère que les résultats des études qu’il mène motiveront les hommes à s’impliquer davantage dans les soins de leurs enfants.

Des croyances erronées qui perdurent depuis des siècles

Une jeune fille qui fait de la balançoire.

Aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Europe, on suppose que tous les enfants ont besoin, pour un développement normal et sain, de l’amour de leur mère… Que les pères sont là pour soutenir la mère, pour soutenir financièrement la famille. Mais qu’ils ne sont pas absolument nécessaires pour un développement sain et émotionnellement équilibré chez les enfants.

Toutefois, cette croyance, en plus d’être fausse, est obsolète. Il est nécessaire que la société commence à s’éloigner de cette idée et réalise l’influence du père et son importance pour les enfants. En effet, elle peut parfois même être plus grande que celle de la mère. Les deux parents sont essentiels pour le développement des enfants.

L’empreinte de l’absence du père sur les enfants

Les résultats des études montrent que les enfants qui se sentent rejetés par leurs parents deviennent anxieux, hostiles et agressifs envers eux-mêmes puis envers les autres. Selon la Personality and Social Psychology Review, de nombreux problèmes qui atteignent l’âge adulte sont liés à l’empreinte émotionnelle laissée par le père absent.

Fondamentalement, l’amour d’un père est tout aussi important que celui d’une mère. Dans certains cas, il peut l’être encore plus. L’une des raisons peut être le fait que le rejet est plus douloureux lorsqu’il vient d’un parent qui a de l’autorité ou qui doit être respecté, et qui nous rejette.

Les enfants et les adultes du monde entier -indépendamment de leur race, de leur culture et de leur sexe- ont tendance à réagir exactement de la même manière lorsqu’ils se perçoivent comme rejetés par les autres. Le rejet dans l’enfance a un effet important et constant sur la personnalité. Il affecte très négativement le développement des enfants. Car une blessure émotionnelle s’ouvre dans leur être.

Lorsque les tout-petits ressentent l’absence émotionnelle de leur père, ils auront plus de difficulté à établir des relations interpersonnelles saines. Ils peuvent même ressentir une peur continue que quelqu’un leur fasse du mal. Cela peut également les amener à développer des personnalités dépendantes envers les figures d’autorité ou au contraire, la méfiance et la peur.

Deux hommes assis sur deux bancs différents.

L’absence du père et le rejet des autres…

Des recherches montrent que les parties du cerveau qui sont activées lorsque les gens se sentent rejetés sont les mêmes que lorsqu’ils souffrent physiquement. En effet, les dommages sont assez graves pour le développement d’un enfant. Mais contrairement à la douleur physique, les individus peuvent revivre psychologiquement la douleur émotionnelle du rejet encore et encore pendant des années.

Enfin, le père et la mère doivent tous deux s’engager dans l’éducation et le développement des enfants. Car ils sont des piliers fondamentaux pour les plus petits. La stabilité émotionnelle dépendra de la stabilité émotionnelle des deux parents. C’est pourquoi le père et la mère doivent offrir un amour inconditionnel à leurs enfants. Ainsi que la meilleure discipline positive possible et une bonne éducation émotionnelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le père qui s’occupe de ses enfants n’aide pas la mère, il exerce sa paternité
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le père qui s’occupe de ses enfants n’aide pas la mère, il exerce sa paternité

Élever un enfant est une responsabilité partagée. Lorsque le père l'assume, il accomplit véritablement sa paternité. Découvrez-en plus dans cet art...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.