8 signes qui indiquent que l'accouchement approche

Au neuvième mois de grossesse, le corps de la mère envoie des signaux indiquant que le travail approche. Dans cet article, nous vous apprenons à les reconnaître.
8 signes qui indiquent que l'accouchement approche

Dernière mise à jour : 19 mai, 2022

Les dernières semaines de grossesse s’accompagnent généralement de joie, d’anxiété et d’inquiétudes typiques de cette dernière étape. Au milieu de tant d’émotions, de nouvelles sensations corporelles apparaissent qui indiquent que l’accouchement approche. Savez-vous comment les identifier ? Nous allons ici vous partager les quelques signes qui précèdent la rencontre tant attendue.

1. Positionnement du bébé

On dit qu’un bébé s’est engagé lorsqu’il descend et pénètre dans le bassin maternel, c’est-à-dire pénètre dans le canal de naissance. Cela se produit dans les dernières semaines de la grossesse, grâce au fait que le petit a pris un poids considérable et que l’utérus a changé de forme pour la dernière ligne droite.

Cet événement indique que l’accouchement est proche, mais cela peut se produire dans les jours ou les semaines qui suivent. La bonne nouvelle est que le bébé a déjà adopté une position adaptée pour sortir de l’utérus.

Après l’engagement, il est normal de ressentir une légère douleur ou pression dans cette zone et dans la région périanale. Mais en échange de cela, vous remarquerez que vous pouvez respirer plus librement et vous sentirez que votre estomac est moins sous pression que les semaines précédentes.

2. Expulsion du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux est une sécrétion épaisse qui se forme dans le col de l’utérus dès les premières semaines de grossesse. Il scelle l’entrée de la cavité et protège le bébé des germes qui vivent dans le vagin de la mère.

À l’approche de l’accouchement, le col de l’utérus commence à se ramollir et à se raccourcir, provoquant le relâchement et le passage du bouchon muqueux. Ainsi, vous remarquerez que vos sous-vêtements se salissent avec une sécrétion épaisse et abondante, de ton transparent et avec de fins fils bruns ou sanglants.

Le relâchement du bouchon muqueux n’est pas douloureux et n’indique pas non plus que le travail est imminent. En effet, il s’accompagne généralement d’un flux abondant dont la perte se maintient quelques jours avant la naissance.

bébé coincé dans le bassin maternel étroit
En général, les bébés s’installent dans le bassin de la mère dans les semaines qui précèdent l’accouchement, la tête en bas et face à la colonne vertébrale de la mère. Cela favorise la distension des tissus maternels.

3. Douleurs pelviennes et dorsales

Les maux et les douleurs dans le bas-ventre et le dos sont assez fréquents tout au long de la grossesse. Cependant, lorsque le travail approche, ceux-ci s’intensifient. Les fausses contractions, qui deviennent de plus en plus fréquentes, le bébé positionné dans le bassin et la distension des tissus utérins prédisposent à une augmentation des douleurs.

Il est normal que vous ressentiez que la gêne au niveau du ventre irradie vers la colonne vertébrale et le bassin et rend même difficile la marche ou les mouvements normaux.

4. Saignements vaginaux

Un autre indice qui indique que l’accouchement approche est le saignement vaginal. La chose normale est que dans les jours précédents, le flux devienne abondant et plus brunâtre ou rose. En général, il n’a pas d’odeur et apparaît après un traumatisme minime, comme des rapports sexuels ou des examens gynécologiques.

Si la perte est légère et ne s’accompagne pas d’autres symptômes, ne vous inquiétez pas : c’est probablement le fruit de modifications du col de l’utérus.

Au contraire, si vous constatez que le saignement devient abondant et apparaît dans un contexte de douleur intense ou d’inconfort général, rendez-vous à la clinique pour être examinée le plus tôt possible.

5. Contractions

Quelques semaines avant l’accouchement, il est normal que les contractions de Braxton Hicks (ou « fausses contractions ») deviennent plus fréquentes. Cela se produit pour préparer l’utérus au travail.

Les fausses contractions ne sont pas douloureuses et, seulement dans certains cas, peuvent s’accompagner d’un léger inconfort. De plus, elles sont irrégulières et durent moins d’une minute. Elles apparaissent lorsque vous êtes active, lorsque le bébé bouge fréquemment ou après un rapport sexuel.

En revanche, les véritables contractions du travail sont fortes, fréquentes et régulières. Vous n’allez pas les manquer, car la douleur qu’elles suscitent vous empêchera de poursuivre votre activité.

6. Miction plus fréquente

Au fur et à mesure que votre grossesse progresse, vous remarquerez une augmentation de la fréquence des mictions, de jour comme de nuit. Cependant, les jours précédant l’accouchement, ces allers-retours aux toilettes deviendront encore plus répétés.

Cela se produit en raison de l’insertion du bébé dans le bassin, ce qui génère une plus grande pression sur la vessie et rend impossible sa distension pour un remplissage correct. Pour cette raison, il est normal que lorsque vous allez aux toilettes, seule une petite quantité d’urine sorte.

7. Crampes musculaires

Les crampes musculaires deviennent fréquentes dans les semaines précédant l’accouchement, également en raison de la pression de l’utérus sur la région pelvienne. La tête du bébé appuie en effet sur les veines et les nerfs qui traversent le bassin, ce qui favorise la rétention d’eau dans les jambes et le développement de crampes.

La sensation de fatigue au cours du dernier trimestre est courante et est liée à de multiples facteurs. Essayez de vous reposer chaque fois que votre corps l’exige.

8. Sensation de fatigue

Les jours précédant l’accouchement, il est normal de ressentir une plus grande fatigue. Le poids du ventre est considérable et cela limite les mouvements. De plus, le repos nocturne est souvent insuffisant et le sommeil est de mauvaise qualité. Cela se produit en raison de symptômes physiques (reflux, crampes, lourdeur) et également en raison d’aspects psychologiques (anxiété, incertitude, entre autres).

Contrairement à cela, certaines femmes ressentent un surplus d’énergie, connu sous le nom de syndrome de nidification. Pendant cette période, la mère ressent le besoin de tout nettoyer, préparer et ranger dans la maison pour l’arrivée prochaine du bébé.

L’accouchement approche ou le jour est vraiment arrivé ?

Les signes que nous avons partagés avec vous indiquent que votre corps est prêt à recevoir votre bébé. Cependant, le travail ne commencera pas tant que la poche des eaux ne se rompra pas et que les véritables contractions n’apparaîtront pas.

Pour réduire l’anxiété et mieux gérer le stress, il convient que vous clarifiiez tous vos doutes avec votre obstétricien ou avec la sage-femme lors des derniers contrôles de grossesse. Ils sauront vous guider de la manière la plus appropriée, en fonction de votre expérience et des recommandations de la science.

Cela pourrait vous intéresser ...
Questions et réponses sur l’accouchement
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Questions et réponses sur l’accouchement

Il est normal que, pendant la grossesse, les femmes se posent des questions par rapport à l'accouchement. Nous allons ici en étudier quelques-unes.