Comment savoir si j'ai perdu les eaux?

Le début du travail s'accompagne d'une série de symptômes, parmi lesquels se distingue la rupture du sac amniotique.
Comment savoir si j'ai perdu les eaux?

Dernière mise à jour : 12 mai, 2022

La grossesse est une étape pleine de nouvelles expériences, ainsi que des inquiétudes quant à ce qui va se passer et comment les manifestations de l’accouchement seront identifiées. L’un de ces doutes porte sur la rupture de la poche amniotique, aussi appelée poche des eaux. Comment savoir si j’ai perdu les eaux? Aujourd’hui, nous vous apportons 8 indices avec lesquels vous pourrez vous guider lorsque cela se produit.

1. Comment savoir si j’ai perdu les eaux ?

Le terme « rupture d’eau » fait référence à la rupture du sac amniotique ou amniorrhexis, qui est la membrane qui recouvre le bébé à l’intérieur de l’utérus. Lorsque la grossesse arrive à terme, les parois de l’utérus s’amincissent et en raison de la pression générée à l’intérieur du sac, il finit par se déchirer et le liquide qu’il contient sort par le vagin.

Cette manifestation est généralement l’un des marqueurs du début du travail chez de nombreuses femmes. Les contractions apparaissent généralement spontanément après quelques heures.

Même si nous pensons que lorsque le sac se brise, un gros jet sortira, comme cela se produit dans les films, ce n’est pas exactement la réalité. Vous pouvez ressentir une sensation inconfortable due à une augmentation de l’humidité du vagin, à la perte constante et lente de liquide amniotique. Ce liquide est aqueux, clair et inodore.

Il convient de mentionner que toutes les femmes ne rompent pas leurs eaux avant le début de leur travail. Certaines arrivent à l’hôpital dilatées de plusieurs centimètres et avec une membrane intacte. Dans ces cas, le spécialiste évaluera la nécessité de la déchirer en temps opportun ou de laisser le processus se dérouler naturellement.

2. Liquide amniotique ou urine ?

Il est assez courant qu’une perte involontaire d’urine se produise au cours des derniers jours de la grossesse, car l’utérus élargi exerce une pression sur la vessie. Cela peut vous causer une certaine confusion lors de l’identification du liquide qui mouille vos sous-vêtements.

La première différence entre les deux est l’odeur et la couleur. En effet, le liquide amniotique est inodore et clair, tandis que l’urine est jaunâtre et a une odeur caractéristique d’ammoniac.

Une autre façon de distinguer les liquides consiste à utiliser les exercices de Kegel. Pour cela, vous devez garder les muscles du plancher pelvien contractés. Si c’est de l’urine, la fuite s’arrêtera, mais si c’est du liquide amniotique, ce ne sera pas le cas.

fluide sac amniotique placenta foetus cordon ombilical

3. Comment savoir si j’ai perdu les eaux? A quelle semaine le sac se rompt-il?

Normalement, le sac amniotique se rompt à partir de la 37e semaine de gestation, lorsque la grossesse est arrivée à terme et que le bébé est prêt à naître. Néanmoins, si cela se produit avant, cela s’appelle une rupture prématurée des membranes.

Dans ce cas, le bébé n’est probablement pas encore prêt à quitter l’utérus. Par conséquent, cela est considéré comme une urgence qui nécessite une évaluation rapide par un spécialiste.

4. Quelle est la couleur des eaux ?

Le liquide amniotique est clair, transparent et inodore. Au début de la rupture, il peut s’accompagner du bouchon muqueux, une sécrétion gélatineuse et rose, avec quelques filets de sang. Ensuite, le liquide a généralement l’apparence de l’eau.

Bien que peu probable, si le liquide amniotique devient rouge, jaune, vert ou brun et a une odeur nauséabonde, vous devez vous rendre à l’hôpital dès que possible. Cela pourrait indiquer une complication dans votre santé et celle de votre bébé.

5. Goutte à goutte ou en flux ?

Normalement, lorsque ce sac se rompt, la perte de liquide amniotique se présente sous la forme d’un écoulement lent et constant. En général, il commencera à mouiller votre sous-vêtement au point de vous obliger à le changer plusieurs fois.

Dans certains cas, si la rupture des membranes est plus importante, la maman peut ressentir un léger claquement puis avoir la sensation qu’un liquide chaud sort de son vagin et coule le long de ses jambes sans pouvoir l’arrêter. Gardez à l’esprit que la quantité de liquide amniotique vers la semaine 37 est d’environ 800 ml, qui sortira progressivement lorsque ce sac sera déchiré.

La quantité de liquide amniotique qui sort du vagin peut également être influencée par la position de la mère. En effet, le bébé peut exercer une pression sur la zone où se trouve la rupture avec sa tête et ainsi réguler le débit de liquide.

6. La rupture du sac s’accompagne-t-elle de douleur ?

Les membranes du sac amniotique n’ont pas de terminaisons nerveuses, ce processus est donc indolore. Maintenant, si la poche des eaux se rompt avec les contractions, la douleur sera présente, mais elle sera due à une autre cause.

7. Y a-t-il des contractions lorsque je perds les eaux ?

La rupture des eaux ne s’accompagne pas nécessairement de contractions et cela dépend du moment où elle se produit (avant ou après le début du travail). Pour cette raison, de nombreuses femmes hospitalisées pour avoir perdu les eaux se retrouvent avec un déclenchement du travail.

En général, lorsque les contractions commencent, la pression à laquelle est soumis l’utérus provoque la rupture spontanée du sac et libère « les eaux » qu’il contient.

8. Comment savoir si j’ai perdu les eaux?

Si vous pensez que vos eaux se sont rompues et que vous êtes dans les dernières semaines de votre grossesse, vous devez vous rendre à l’hôpital pour vous assurer que cela se produit réellement. Mais, pas de précipitation !

Si le liquide est transparent, inodore et que vous avez 37 semaines ou plus, vous pouvez calmer ce symptôme et vous rendre au centre de santé après quelques heures. En effet, le bébé mettra encore quelques heures à arriver. N’oubliez pas de noter l’heure de la perte des eaux. Car c’est une information que le médecin ou la sage-femme peut vous demander.

En revanche, si cet événement survient avant la semaine 37, ou si le liquide présente d’autres caractéristiques que la normale (couleur rouge, jaune, verdâtre ou odeur désagréable), il ne faut pas attendre et se rendre à l’hôpital au plus vite..

Une femme en plein travail d'accouchement avec son partenaire.

Par conséquent, si vous avez perdu les eaux et que tout se passe bien, restez calme ! Après la rupture de la poche des eaux et le début des contractions, il faut généralement quelques heures avant que vous rencontriez enfin votre bébé. Bien sûr, si vous avez vécu des accouchements précédents, ce processus peut être plus rapide.

L’idéal est que vous soyez préparée pour ce moment. Demandez donc la recommandation du médecin et de la sage-femme sur ce que vous devez faire et à quel moment vous rendre au centre de santé.

This might interest you...
Quand faut-il aller à l’hôpital pour accoucher ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Quand faut-il aller à l’hôpital pour accoucher ?

La plus grande peur des femmes enceintes est de ne pas reconnaître les symptômes de l'accouchement. Voici quelques conseils pour savoir quand aller...