8 clés pour agir quand votre enfant est exclu

Il est important de savoir ce qui motive certains enfants à en exclure d'autres. Ce n'est qu'alors que nous pourrons fournir les bons outils à nos petits.
8 clés pour agir quand votre enfant est exclu

Dernière mise à jour : 10 mai, 2022

L’école est un espace dans lequel les enfants développent des liens d’amitié qui durent toute une vie. Cependant, établir ces relations n’est pas toujours facile et, à certaines étapes de l’enfance, il est courant de voir que certains enfants en excluent d’autres. Et il peut arriver que votre enfant en fasse partie.

Que doivent faire les parents dans ces cas ? Intervenir ? En parler à l’école ? Voyons quelles sont les possibilités.

Parler et écouter, les deux premières clés quand votre enfant est exclu

Lorsque nous, parents, découvrons que quelqu’un fait du mal à notre enfant et qu’il se retrouve exclu, nous nous sentons vraiment mal. L’impuissance germe en nous et nous nous retrouvons avec cette information qui nous fend le cœur.

Parfois, les enfants nous disent qu’ils ne jouent avec personne, mais nous voyons vite qu’en réalité, ils ne jouent pas avec cette « personne spéciale » avec laquelle ils veulent jouer ou qu’ils n’ont pas joué avec certaines personnes depuis quelques jours.

Bien que le sujet soit important, ce n’est pas un problème aussi grave qu’il n’y paraît. Cela ne signifie pas qu’il ne faille pas le prendre au sérieux, car l’enfant se sent mal à cause de cela. Mais le cheminement pour l’aider à résoudre son mal-être est différent selon les cas.

Il est très important de sonder et de savoir ce qui arrive à notre enfant. En tant qu’adultes, nous devons essayer de maintenir une écoute ouverte, exempte de préjugés, pour comprendre sans sous-estimer ni magnifier.

enfant exclu
Si votre enfant est exclu de son groupe de pairs, renseignez-vous pour savoir ce qui se passe. Restez calme et ayez un dialogue ouvert afin qu’il puisse s’ouvrir à vous.

Que pouvez-vous faire à la maison lorsque votre enfant est exclu par d’autres ?

Nous allons ici apporter quelques stratégies pour accompagner votre enfant lorsqu’il se sent exclu et l’aider à résoudre des difficultés avec ses pairs. Prenez note !

1. Aidez votre enfant à résoudre ses difficultés

Souvent, la clé consiste à travailler sur les compétences sociales et émotionnelles des enfants à la maison. Et le plus tôt sera le mieux.

Par exemple, si à chaque fois qu’il fait une erreur ou perd dans un jeu, il se met en colère et se bat avec ses amis, au final, personne ne voudra jouer avec lui. Par conséquent, même si être exclu n’est pas une situation agréable, il est préférable de tirer les enseignements de cette situation et d’y réfléchir.

Il est important d’accompagner les enfants dans l’établissement de relations interpersonnelles et de leur inculquer les habiletés nécessaires pour créer des liens sains avec les autres.

Justifier leur comportement, chercher des coupables ou s’apitoyer sur leur sort n’est pas une solution au problème. Les aider à résoudre leurs difficultés par eux-mêmes leur sera bénéfique toute leur vie.

2. Contribuez à renforcer son estime de soi

Cela signifie renforcer ses réussites et ses attributs, l’aider à avoir confiance en lui et en ce qu’il fait, le mettre au défi d’apprendre et l’encourager à en faire plus. Ainsi, vous pouvez également lui apprendre à faire face aux situations défavorables qui surviennent.

3. Apprenez-lui à se respecter

Par rapport au point précédent, il est crucial de travailler sur l’idée que votre enfant n’a pas à changer pour plaire aux autres ou pour faire partie d’un groupe.

4. Aidez-le à se fixer des limites et à dire non

Cela a aussi à voir avec le respect de soi. C’est-à-dire qu’il n’a pas à se soumettre à des « tests d’amitié », à faire des choses qu’il n’aime pas ou à supporter l’humiliation ou les taquineries juste pour avoir des amis.

Il est nécessaire de renforcer l’idée que l’amitié est une relation qui doit faire du bien et que le sentiment généré entre deux amis doit être réciproque.

5. Encouragez-le à parler et à exprimer ses émotions quand il se sent exclu

Si votre enfant est très silencieux, vous pouvez essayer de lui poser quelques questions ouvertes qui l’encouragent à vous en dire plus sur sa journée à l’école. De plus, vous pouvez partager vos expériences scolaires d’il y a des années ou comment vous vous êtes senti au travail pendant la journée.

Les enfants ont besoin de savoir que la famille est un environnement sûr et de confiance pour s’exprimer et que parler ne les rend pas « idiots », « pleurnichards » ou vulnérables.

6. Ne sous-estimez jamais ce que ressent votre enfant quand il est exclu

Encore moins s’il vient vous dire ce qui ne va pas. Il est important de s’occuper de la situation et, si nécessaire, d’impliquer l’école.

En principe, il faut évaluer la gravité de l’affaire et aider l’enfant avec des conseils et des outils afin qu’il puisse lui-même résoudre son propre conflit scolaire. De cette façon, nous renforçons sa valeur et ne faisons pas de lui une victime passive.

Cependant, tout dépendra de la façon dont les choses se dérouleront. Il n’y a rien de comparable entre le fait qu’un de ses camarades de classe ne l’invite pas à jouer chez lui après l’école et le fait que tout le groupe l’insulte ou le violente pendant la récréation.

mère et fils marchent dans la rue
Partagez vos expériences de vie avec vos enfants et offrez-leur des conseils et des outils pour qu’ils puissent progresser par eux-mêmes. Les encourager à se sentir utiles est bien plus bénéfique que de se sentir désolé pour eux.

7. Parlez à votre enfant et encouragez-le à reconnaître les amitiés qu’il a déjà

Même s’il n’a qu’un ami ou deux, il est important qu’il s’entoure de personnes qui l’apprécient.

8. Inscrivez votre enfant à un sport ou à une activité en dehors de l’école

Cette stratégie peut fonctionner comme un nouveau départ et une opportunité de rencontrer de nouvelles personnes avec qui partager ses intérêts. Interagir avec d’autres personnes peut aider l’enfant à renforcer son estime de soi et sa sécurité pour se débrouiller seul dans ses relations.

Trouvez un moment de la journée pour partager des expériences avec vos enfants

Une fois que les enfants acceptent de partager avec nous ce qu’ils ressentent, nous devons les aider à renforcer certaines compétences et à en développer d’autres. Connaître la cause du problème nous guide pour procéder de manière appropriée.

This might interest you...
Harcèlement scolaire: comment le détecter et le traiter ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Harcèlement scolaire: comment le détecter et le traiter ?

Le harcèlement scolaire est une forme de violence psychologique, physique ou verbale entre pairs. Mais comment y faire face?



  • Zayas Pérez, Federico, & Castellanos Pierra, Lidia Isabel (2019). La exclusión entre pares: sus implicaciones en la formación de los y las estudiantes. Diálogos sobre educación. Temas actuales en investigación educativa, 10(19), .[fecha de Consulta 19 de Abril de 2022]. ISSN: . Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=553461754003
  • Razeto, Alicia. (2016). El involucramiento de las familias en la educación de los niños: Cuatro reflexiones para fortalecer la relación entre familias y escuelas. Páginas de Educación9(2), 184-201. Recuperado en 19 de abril de 2022, de http://www.scielo.edu.uy/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1688-74682016000200007&lng=es&tlng=es.