7 manières d'encourager la gentillesse chez l'enfant

15 décembre, 2018
Aidez votre enfant à développer tout le potentiel dont il dispose pour être un être humain honnête et gentil.

Souvent, nous voulons que nos enfants grandissent et soient de belles personnes à la fois à l’intérieur et à l’extérieur. Pour cela, nous essayons de les éduquer sur les valeurs et de leur fournir l’environnement approprié.

Cependant, pour développer la gentillesse chez l’enfant, il est crucial de savoir donner l’exemple.

En quoi consiste vraiment la gentillesse chez l’enfant ?

La gentillesse est une qualité humaine qui reflète la tendance à faire le bien et à faire preuve d’empathie envers les autres.

En ce sens, il s’ensuit qu’une personne qui fait preuve de gentillesse est une personne qui prend en considération plusieurs paramètres avant de prendre une décision. En général, son objectif est d’atteindre l’équilibre et le bien-être commun.

Une personne gentille est une personne qui a une telle confiance et une telle force qu’elle est capable de prendre une décision. Par conséquent, une personne gentille n’est pas une personne faible, encore moins une personne qui manque d’intelligence.

Les parents s’efforcent souvent de faire du bien à leurs enfants, mais confondent souvent la gentillesse avec la lenteur ou la passivité. Cela répond à un point de vue concurrentiel dans lequel, pour être meilleur que les autres, vous devez être fort et agile, pas calme ni réfléchi.

Sans aucun doute, si nous voulons les amener efficacement sur le chemin de la gentillesse, nous devons leur apprendre à être aimables et coopératifs.

D’autre part, nous devons également nourrir leur estime de soi. Surtout lorsqu’il s’agit de sécurité, de confiance et de pro-activité. C’est le genre de force dont ils ont besoin pour vivre.

gentillesse chez l'enfant

7 manières d’encourager la gentillesse chez l’enfant

1. Les remerciements

La gratitude est fondamentale dans l’éducation. C’est l’une des bases pour structurer la gentillesse chez l’enfant . Non seulement c’est un geste de gentillesse envers les autres, mais cela aide également à apprécier les gestes qu’ont les autres pour nous.

Des mots comme “merci” et “s’il vous plaît” sont les outils qui leur permettront d’ouvrir de nombreuses portes sur le chemin de la vie. Après tout, qui n’aime pas avoir une relation de politesse ?

Attention! Il ne s’agit pas de les obliger à dire ces mots mais de les aider à créer l’habitude de les exprimer spontanément pour que le message sous-jacent soit vraiment apprécié.

2. La solidarité

Pour encourager la gentillesse chez l’enfant , il est nécessaire de leur apprendre à partager et à aider tous ceux qui en ont besoin. Il s’agit de donner ce que nous pouvons, pas ce que nous avons de plus.

3. L’intelligence émotionnelle

Ceci est un autre pilier important du chemin vers la construction de la gentillesse chez l’enfant. Reconnaître, assimiler et savoir gérer ses émotions est essentiel pour avoir des interactions et des liens positifs avec les autres.

Cela profite à la fois à la personne et aux autres car cela améliore la communication et favorise le respect.

En ce sens, il est essentiel de les aider à exprimer leurs sentiments pour se connaître eux-mêmes. Nous devons également donner un bon exemple d’intelligence émotionnelle. Non seulement pour leur apprendre, mais pour maintenir un environnement sain et constructif.

4. La collaboration

En général, les enfants sont très coopératifs et cela est essentiel pour favoriser la gentillesse chez l’enfant . Ils sont facilement motivés car la participation les excite beaucoup.

Se sentir intégré leur plaît et, d’autre part, leur curiosité leur donne des ailes. C’est pourquoi ils se sentent très heureux lorsqu’ils participent à une tâche.

Si nous les intégrons aux activités domestiques, ils acquerront petit à petit l’habitude d’être des collaborateurs responsables de quelque chose. C’est très valorisant pour eux car ils ne verront pas les tâches routinières comme un fardeau, mais comme une autre activité à partager.

5. Les questions et les jeux

Il est important de permettre à nos enfants d’explorer le monde, de poser des questions, de rechercher des informations et de grandir. Il est également très important qu’ils puissent jouer, explorer et satisfaire leur curiosité.

En tant que parents, nous devons les accompagner, les guider et promouvoir leur bien-être.

gentillesse chez l'enfant

6. La patience

Pour développer la gentillesse chez l’enfant , il est nécessaire de leur apprendre à être patients. C’est l’une des leçons les plus difficiles que l’on ait en tant que parents. Cependant, il s’agit d’essayer encore et encore.

Un enfant patient pourra écouter les autres sans que cela ne le dérange. L’écoute ne signifie pas que vous devez céder ou être totalement en accord avec ce qui est dit.

Il faut attendre et évaluer soigneusement les choses pour trouver le bon moment pour s’exprimer. Ceci est très enrichissant pour votre vie.

7. Savoir comment s’excuser et pardonner

Savoir comment s’excuser est très important pour développer la gentillesse chez l’enfant . Il ne s’agit pas toujours de l’exprimer verbalement, mais de trouver un moyen de s’arrêter un instant, de réévaluer le conflit de manière constructive, de s’approcher de l’autre, de s’excuser et de passer à autre chose.

D’autre part, vous devez leur faire comprendre que s’excuser peut les aider et les soulager.

Le fait qu’ils sachent reconnaître leurs erreurs et les conséquences négatives qu’ils ont fait subir à autres leur permet de tout recommencer, d’identifier les erreurs et d’apprendre à créer des situations positives pour tous.

L’importance de l’affection

Pour qu’un enfant se développe sainement psychologiquement et émotionnellement, il est essentiel qu’il se sente valorisé, aimé et apprécié par ses proches.

S’il est vrai que les conseils que nous avons formulés ci-dessus sont très utiles, nous devons savoir exprimer notre affection et notre fierté chaque fois que cela est nécessaire et possible. Cela peindra un sourire sur leurs âmes qui illuminera le monde sur son passage, y compris le nôtre.