7 conseils pour les parents d'enfants hyperactifs

Les parents d'enfants hyperactifs peuvent mettre en place au quotidien des consignes qui aident leurs enfants à accomplir leurs tâches. Découvrez quelques conseils à ce sujet.
7 conseils pour les parents d'enfants hyperactifs
Elena Sanz Martín

Rédigé et vérifié par la psychologue Elena Sanz Martín.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Les enfants hyperactifs ont un cerveau fonctionnellement différent de celui des autres. Pour cette raison, ils ont généralement des difficultés à s’adapter aux enjeux de la vie quotidienne et à répondre aux attentes qu’on place en eux. Mais non seulement les petits subissent cette pression, leurs parents peuvent aussi se sentir désespérés de ne pas savoir comment agir. Par conséquent, nous vous proposons quelques conseils utiles pour les parents d’enfants hyperactifs.

On estime qu’en Espagne, entre 4,9 % et 8,8 % des enfants souffrent d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Étant donné le grand nombre de familles touchées par les difficultés associées à cette condition, de plus en plus d’ateliers et de ressources d’aide parentale voient le jour.

Maintenant, la plupart des parents disent ne plus savoir quoi faire pour contrôler leurs enfants. Cependant, le but ne devrait pas être de rendre les enfants conformes à ce que nous, les adultes, voulons. Bien au contraire, il s’agit de comprendre leur condition et de s’adapter aux circonstances possibles, pour faciliter leur chemin. Voici donc quelques étapes que vous pouvez suivre.

Comprendre le TDAH dans sa globalité

Tout d’abord, la première étape est de comprendre comment ces enfants fonctionnent et quelles sont leurs difficultés au quotidien, afin de pouvoir les aider. Parmi les principales caractéristiques à prendre en compte figurent les suivantes :

  • Leur capacité d’attention est limitée. Cela implique qu’ils peuvent ne pas suivre les directives au début ou même oublier rapidement ce qu’on leur a dit.
  • Ils ont du mal à prévoir les conséquences de leurs actes ainsi qu’à en tirer des leçons par la suite.
  • Ils sont facilement distraits et ont souvent du mal à accomplir leurs tâches.
  • Les enfants hyperactifs disent et font la première chose qui leur vient à l’esprit. Ils ne réfléchissent pas avant de procéder.
  • Ils ont de la difficulté à lire les informations et à déterminer ce qui est approprié dans chaque situation.
  • Enfin, il sont impulsifs, donc leurs émotions peuvent les submerger et sont difficiles à contrôler.

Conseils pour les parents d’enfants hyperactifs

Ensuite, la prochaine chose à garder à l’esprit est de reconnaître que les caractéristiques décrites ci-dessus rendent difficile l’adaptation de l’enfant à certaines exigences du monde des adultes. Il convient de noter qu’ils ne sont pas des enfants méchants ou inconsidérés et qu’ils ne cherchent pas délibérément à défier ou à agacer. Mais ont plutôt besoin de certaines directives différentes de celles des autres enfants. Alors comment pouvons-nous les aider ?

Mise à jour d'un agenda papier avec des couleurs.

1. Offrir une structure à leur quotidien

Les enfants hyperactifs bénéficient grandement des horaires et de l’organisation au jour le jour. Ainsi, établissez une liste de tâches et assignez des horaires pour chaque activité. Aussi, essayez de les répéter jour après jour, afin que le petit se stabilise et puisse assimiler certaines habitudes.

Il peut être intéressant d’établir des calendriers, des horaires ou d’autres aides visuelles qui reflètent cette structure. Une bonne idée est de les accrocher au réfrigérateur ou à un autre endroit visible de la maison. En revanche, il est essentiel que la maison soit propre et rangée et que l’environnement familial soit calme.

De la même manière, les autres habitudes de vie doivent être respectées. Les enfants doivent bénéficier d’un repos de qualité, d’une alimentation équilibrée et d’un temps approprié pour l’activité physique. Ces aspects peuvent marquer la différence dans la performance des enfants atteints de TDAH.

2. Apprendre à donner des instructions

Si vous avez l’impression que votre enfant ne vous écoute pas ou ne vous obéit pas, essayez de donner des instructions d’une manière différente. Essayez de ne pas donner plus d’une ou deux commandes à la fois et assurez-vous qu’elles soient simples, concises et claires.

Pour cela, essayez de le faire vous regarder et vous écouter et évitez de lui crier dessus depuis l’autre côté du couloir. De plus, vous pouvez lui demander de répéter ce que vous avez dit pour vérifier s’il l’a bien compris.

3. Besoin de conseils

À un certain âge, la plupart des enfants sont capables de réaliser des activités par eux-mêmes. Mais les enfants atteints de TDAH peuvent avoir besoin de conseils extérieurs plus longtemps.

Même si vous savez que votre enfant sait déjà prendre une douche ou mettre la table, restez à ses côtés et donnez-lui en tout temps les consignes pertinentes. Au fil du temps, il pourra imiter ce processus pour apprendre se guider. Ainsi, demandez-lui de répéter à voix haute les étapes à suivre. Par exemple : “je vais mettre la table”, “d’abord je dois enlever ce qui est dessus”, “maintenant je prends la nappe et je la place”, “je dois prendre des cuillères pour boire la soupe”.

4. Conseils aux parents d’enfants hyperactifs: Réguler l’attention

Nous savons que la prise en charge de ces enfants est limitée. Nous ne devons donc pas générer d’attentes exagérées.

Si votre enfant va faire ses devoirs, il est préférable d’éviter tout type de distraction. Comme la télévision, les téléphones portables ou la présence de ses frères et sœurs plus jeunes. Puis de garantir des moments de repos de temps en temps.

Nous savons que l’enfant ne pourra pas maintenir son attention pendant de longues périodes. Mais ce n’est pas un problème de s’arrêter quelques minutes et de continuer plus tard. Cela entraînera moins de frustration et évitera les conflits entre parents et enfants.

Un enfant qui travaille en regardant son téléphone portable.

5. Prévoir l’avenir et apprendre du passé

Ces conseils pour les parents d’enfants hyperactifs servent à aider les enfants à apprendre des conséquences de leurs actes, ce qui leur coûte naturellement. Ainsi, face à une situation, vous pouvez leur demander de se remémorer des moments passés avec vous puis de se rappeler ce qui s’est passé. Par exemple : la dernière fois que vous êtes allé faire des courses, l’enfant a voulu prendre tous les jouets, vous avez refusé, il s’est mis en colère, vous avez ensuite fini par vous disputer et vous l’avez puni.

Il est important que l’enfant soit celui qui peut se souvenir et tirer ces conclusions à partir des questions que vous posez. Demandez-lui alors comment il peut agir aujourd’hui pour que cela ne se reproduise plus. Ce même exercice peut être fait avec la projection d’une situation future. Par exemple : “Aujourd’hui, nous devons aller chez le dentiste, que penses-tu qu’il va se passer ? Que pouvons-nous faire pour que tout se passe bien ?”

6. Être un modèle

Bien que votre enfant soit hyperactif, il apprend de vous et de vos comportements. Pour cela, essayez d’être un bon modèle. Tentez de réguler vos propres émotions et la façon dont vous vous adressez à lui. Essayez de ne pas vous mettre en colère et apprenez-lui qu’il est possible de se débrouiller seul.

Vous pouvez également partager à voix haute les pensées qui vous aident à le faire : “Je me sens impatient parce que nous sommes pressés et que tu n’es pas encore habillé, mais je vais respirer un peu pour me calmer avant de crier.” Ce modelage cognitif peut aider le petit à l’intérioriser et à le mettre lui-même en pratique dans d’autres situations.

7. Conseils aux parents d’enfants hyperactifs: Rester patient et renforcer l’attitude positive

Il est essentiel de maintenir une bonne attitude durant ce processus parental. Il est vrai qu’être parent d’un enfant hyperactif est tout un défi. Et il peut être décourageant de voir que les changements ne se produisent pas aussi rapidement qu’on le souhaiterait. Aussi, soyez patient et rappelez-vous que votre enfant n’est pas seulement son TDAH. Ne perdez pas de vue ses réalisations, ses atouts et ses qualités. Renforcez-les et rappelez-lui qu’il fait aussi beaucoup de choses. Enfin, profitez de sa compagnie et assurez-vous que ses problèmes de comportement ne sont pas au centre de votre relation.

Conseils professionnels aux parents d’enfants hyperactifs

Se souvenir des points ci-dessus et les mettre en pratique au quotidien n’est pas toujours facile. Pour cette raison, il est bon de se rappeler qu’il existe des professionnels capables de vous aider, vous et votre enfant.

Les parents sont un acteur clé dans la réduction de l’impact des symptômes du TDAH. Ainsi, un pédopsychologue peut non seulement aider l’enfant à se réguler, mais aussi offrir aux parents des clés et des outils très utiles. N’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel si vous en ressentez le besoin.

Cela pourrait vous intéresser ...
12 exercices qui aideront à canaliser l’énergie de l’enfant hyperactif
Être parents
Lisez-le dans Être parents
12 exercices qui aideront à canaliser l’énergie de l’enfant hyperactif

Canaliser l'énergie d'un enfant hyperactif peut être difficile, mais ce n'est pas impossible. Tous les enfants ayant beaucoup d'énergie n'ont pas d...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.