7 conseils pour éviter l’agressivité chez les enfants

· 21 mars 2018
Une colère ou tout autre type de comportement agressif sont des appels à l'aide que les enfants envoient.

L’agressivité chez les enfants est une manifestation de frustration, de peur, de tristesse. Elle cache bien plus que la simple colère que l’on peut voir à l’œil. En tant que parents, nous devons être attentifs à leurs besoins émotionnels. Nous pourrons ainsi leur fournir le bien-être et l’environnement sain dont ils ont besoin pour grandir heureux.

Il y a plusieurs façons d’éviter l’agressivité chez les enfants. Mais pour cela, il est essentiel d’être clair sur ce qu’est un comportement agressif. Aussi, lui expliquer pourquoi on ne doit pas perdre le contrôle face à ce genre de manifestation.

Pour le découvrir, vous devez observer certains aspects de son comportement. Par exemple, si votre enfant cherche délibérément à infliger du mal physique ou psychologique à un autre enfant et même à ses parents, il pourrait s’agir d’un enfant agressif.

Pour identifier certains schémas d’agressivité chez les enfants, il est important de savoir que toute action intentionnelle de violence qui se manifeste par des coups de pied, des égratignures, des morsures, des cris ou des gros mots fait partie d’un problème qui doit être traité.

Il y a plusieurs façons d’aider un enfant à gérer son agression. Voici sept conseils:

7 conseils pour canaliser l’agressivité chez les enfants

1. Créer un environnement de confiance

Essayez de maintenir un canal de communication ouvert. Dans ce dernier doit régnre la confiance et le respect. Cela offre à l’enfant un climat de confiance familier. Votre enfant devrait sentir qu’il peut exprimer librement ses émotions sans être censuré ou critiqué.

Ce climat les aide à drainer leurs émotions. En effet, s’il se sent vraiment entendu et compris dans son foyer, cela l’éloignera d’un comportement plein d’agressivité.

Si l’enfant commence à s’exprimer, profitez-en, quand il a dit tout ce qu’il pense, pour lui expliquer qu’il est normal de se sentir agacé par quelque chose. Mais que, cependant, la solution à ses problèmes n’est pas atteinte par la violence.

Renforcez les valeurs positives de la personnalité de votre enfant. Apprenez-lui à exprimer ses émotions de manière appropriée. L’acclamer pour ses réalisations est un moyen de le faire se sentir réussi.

Pour surmonter l'agressivité chez les enfants, il est nécessaire de créer un environnement de confiance, d'amour et de respect.

2. Découvrez la source de leur agressivité

Pour être capable d’étouffer ce mal dans l’œuf, il est conseillé d’observer le comportement du petit.

L’idée de cet exercice est d’identifier les différentes causes qui provoquent l’agressivité chez l’enfant. Ainsi, plusieurs aspects intéressants peuvent être découverts. Par exemple, l’enfant peut avoir une faible estime de soi.

Il peut aussi se sentir détrôné par la présence d’un nouveau frère. Donc, comme il ne se sent pas suffisamment aimé, il attirera l’attention dans le mauvais sens.

3. Agir en temps opportun peut faire la différence

Lorsque l’agressivité chez les enfants affecte les autres, en particulier de leur âge, il est nécessaire d’intervenir. En effet, il faut les aider à résoudre cette situation. De cette façon, l’enfant peut établir des liens et ne sera pas rejeté pour son comportement violent.

Canaliser à temps ses émotions de la bonne manière l’aidera à changer son comportement pour un comportement plus rationnel. Un enfant ne devrait pas être sous-estimé. Alors n’attendez pas qu’il commence à montrer un comportement plus agressif pour agir.

Intervenez dès que vous remarquez qu’il se sent frustré ou qu’il se fâche. Et si vous remarquez qu’il frappez ou qu’il mord son frère, un autre enfant ou même un adulte, arrêtez-le sans hésitation. Faites-lui voir que ce comportement ne l’aide pas.

4. Trouvez le moyen de générer du succès dans ses journées

Nous connaissons tous le pouvoir des mots. Ils peuvent aider une personne à élever des royaumes ou réduire un être humain à rien. Imaginez donc toutes les bonnes choses qui peuvent arriver dans la vie de votre enfant lorsqu’il est élevé dans l’intelligence émotionnelle.

Pour aider à remédier à l’agressivité chez les enfants, il est conseillé de renforcer les valeurs positives. Aussi, de leur apprendre à exprimer leurs émotions de manière appropriée. Les féliciter pour leurs réalisations est un moyen de les faire se sentir heureux.

Un bon moyen de le louer est de le féliciter pour ses réalisations et efforts. Par exemple, le matin , quand l’enfant fait son lit, félicitez-le de si bien faire. Et s’il a besoin d’une correction, profitez de la bonne ambiance générée par l’éloge pour lui dire ce que vous voulez le voir faire.

5. Soyez le modèle à suivre de votre enfant

L’attitude d’un parent lorsqu’il communique ou enseigne quelque chose à un enfant ne devrait jamais être agressive. Vous devez éviter cela, tout d’abord, parce que si vous criez sur votre enfant, il ne captera pas le message.

Crier ou être agressif ne fait que rendre l’enfant bloqué et défensif. Et le pire, c’est que l’enfant qui est élevé dans un tel environnement suppose que c’est la bonne façon de s’exprimer.

Si l’enfant voit les parents crier au lieu de parler et que la fin de chaque discussion est couronnée par un coup sur une table ou une porte, il imitera exactement la même chose dans le futur, quand il perd patience.

Par conséquent, vous devez être cohérent avec votre comportement en tant que parent. Vous devez également préciser ce que vous attendez de l’enfant.

Dites adieu à l'agressivité chez les enfants ensemble.

6. Gérer calmement tout épisode d’agressivité

Lorsque l’enfant devient agressif envers un membre de la famille ou un ami, il est préférable de l’arrêter et de le séparer de cette personne. Il sera toujours préférable de le séparer et de l’isoler pour réfléchir à ce qu’il a fait.

Mais si la violence est contre vous, la meilleure option est de partir et de le laisser tranquille. Gardez à l’esprit qu’à ce moment il est en pleine explosion d’émotions retenues. Pour cela, le mot « raison » ne lui viendra pas à esprit.

Lorsqu’il y a un climat propice pour discuter, faites-lui comprendre que son comportement n’était pas adéquat. Donnez-lui le temps de réfléchir dans sa chambre et si nécessaire d’appliquer une mesure corrective. Faites-le le plus tôt possible.

7. Aller chez un spécialiste si vous avez besoin d’aide

Si vous avez mis ces recommandations en pratique et que les résultats sont encore défavorables, il est temps d’aller voir un thérapeute pour enfants qui peut trouver la cause du comportement agressif et vous offrir de l’aide.