7 choses de la maternité qui nous rendent fous la plupart du temps

28 décembre 2017
Être mère est la plus belle étape d'une femme, un miracle et une bénédiction.

C’est un moment pour lequel nous n’avons pas étudié, aucun des défis et des expériences ont été expérimentés auparavant. La maternité est un chemin que nous traversons avec un grand sac d’illusions, d’attentes, mais aussi de nombreuses peurs.

La liste pourrait être plus longue, mais commençons-là parce que – pour être honnête – nous l’aimons rétrospectivement quand nous nous souvenons de ces moments de perte totale de raison et de folie absolue.

Les 7 choses de la maternité qui nous rendent fous

Temps réduit
La vie après la maternité est une course contre la montre permanente. Nous manquons de temps tous les jours. C’est l’une des ombres à la nouvelle situation. Peu de temps et celui que vous avez disparaît dans vos mains.

 la maternité

Entre prendre soin du bébé, de la maison, du travail et des tâches quotidiennes, il nous reste peu de temps à investir dans ces petits plaisirs. De plus, on a l’impression que tout se passe dans un polaroïd. Aujourd’hui, nous avons un enfant dans nos bras pendant des mois et en un clin d’œil, notre fils court partout dans la maison. La question du temps est un grand dilemme pendant la maternité.

Vous vous réveillez tôt, même le week-end

Ce sera intuitif. L’horloge biologique se réinitialisera après la maternité et vous permettra de vous réveiller au moindre bruit, à l’aube, tôt le matin. Même le week-end, vous serez les yeux de tous les autres membre de la famille, en gardant un œil sur les besoins du bébé et en préparant le petit-déjeuner.

C’est un fait, vous ne dormirez plus jamais de la même manière parce que votre cœur sera, à partir du moment où votre enfant est né, en dehors de votre poitrine.

Rester éveillé tard

Les premiers mois, vous allez devenir fou avec le temps que le bébé vous aura pris. Les nuits tardives vous accompagneront pendant un moment. Ce sont de beaux mois, mais aussi très intenses. Le bébé mange toutes les deux heures et se réveillera à minuit avec l’intention que sa faim soit rassasiée. Cela durera un certain temps jusqu’à ce que le bébé dorme plus longtemps. En attendant, cherchez simplement un moyen de rester éveillé tard et de ne pas vous priver de votre bonne humeur.

Les conseils que personne n’a demandé

C’est typique. Surtout chez les nouvelles mères, entourées de grandes familles unies. Tout le monde voudra donner son avis sur la bonne façon d’élever le bébé. Sans éviter les détails et même parfois être impoli, ils vous feront savoir ce qu’ils pensent, les lignes directrices de soins et ce que les soins devraient être. Il n’y a pas d’autre choix : armez-vous de patience, de tolérance et faites respecter les limites du respect dans la famille.Femme au foyer, mère de famille

Le manque de collaboration

Vous vous sentez submergé par tant de nouvelles responsabilités et même si une armée prend soin de vous et de votre bébé, vous sentirez qu’ils ne font pas leur travail comme ils le devraient ou, pire encore, vous vous sentirez seule. Le manque de collaboration – et de tact – de votre partenaire déclenchera l’hystérie. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles vous vous disputerez davantage à ce stade de la relation. Un conseil : communiquez.

Des changements d’humeur

Les hormones changent pendant et après la grossesse. La dépression post-partum, dont on parle beaucoup, fait son apparition et si on ne la détecte pas, elle sera présente pendant un bon moment. Essayez d’effectuer des exercices de relaxation, faites une pause et si nécessaire, cherchez une aide thérapeutique pour rétablir l’équilibre.

Vous manquez de votre propre espace

Vous ne serez plus seule ou seule avec votre partenaire. C’est un grand changement, mais auquel vous vous adapterez bientôt. La chaleur de votre bébé, l’amour inconditionnel qu’il vous donnera. Vous ne voudrez plus être loin de lui pendant longtemps. C’est une nouvelle dynamique familiale qui vaut le détour malgré tout et toutes ces choses qui vous font perdre la raison.

 

A découvrir aussi