6 techniques pour faire face aux moqueries

16 mai, 2020
Votre enfant se plaint-il parfois qu'on se moque de lui ? Voici quelques techniques simples pour apprendre à votre enfant à gérer les moqueries. Et ce, de manière appropriée.
 

De nos jours, de nombreux enfants ne veulent plus aller à l’école parce qu’on se moque souvent d’eux. Cependant, les moqueries ne se produisent pas seulement à l’école. Elles se produisent aussi un peu partout comme au parc, dans le bus, dans le couloir, dans la cour, etc. C’est pour cela qu’il est très important que les enfants soient capables de faire face aux taquineries.

Malgré les efforts de la famille et de l’école pour créer un climat coopératif, les moqueries sont très difficiles à éviter. Lorsque les enfants se font taquiner, ils se sentent souvent mal et ridiculisés parmi les nombreux sentiments qu’ils peuvent éprouver. Les parents ne peuvent pas toujours protéger leurs enfants de ces situations désagréables et préjudiciables.

C’est pourquoi il est important que nous puissions leur donner des outils et des stratégies pour les aider à faire face à ces situations. Ainsi, si nous les leur enseignons dès leur plus jeune âge, ils seront mieux préparés aux conflits qu’ils devront relever avant, pendant et après l’adolescence. Vous voulez en savoir plus ? Lisez donc ce qui suit.

Faire face aux moqueries : pourquoi les enfants et les adolescents se moquent des autres

Pour attirer l’attention

L’un des moyens d’attirer l’attention est de se moquer des autres même si c’est un façon négative de le faire. En effet, pour les jeunes, il est préférable de sentir qu’on vous prête de l’attention que d’être ignoré. Et ce, même si c’est pour quelque chose de négatif.

 
adolescente, fille triste à cause des moqueries

Par sentiments de supériorité et pour exercer du pouvoir

« Beaucoup d’enfants qui intimident se sentent supérieurs lorsqu’ils se moquent des autres enfants, ou ils peuvent se sentir puissants lorsque les moqueries mettent les autres en colère. »

-Olweus, 1993.

Pour chercher l‘acceptation du groupe

Parfois, le sentiment d’appartenance à un groupe peut être très fort. Malheureusement, cela peut amener les enfants à se moquer des autres afin d’être acceptés dans le groupe des enfants les plus populaires.

Par le fait de ne pas accepter les différences

Dans de nombreux cas, les enfants ne comprennent pas les différences qui existent entre les êtres humains. Parfois, ils ne les connaissent tout simplement pas. Cependant, ces différences existent et sont souvent d’ordre culturel, racial, physique, ou autres. Au lieu d’aider et de comprendre ceux qui sont différents, il est plus simple et plus immédiat de se moquer d’eux.

Par imitation

Certains enfants imitent ce qu’ils voient à la maison et dans les autres environnements dans lesquels ils passent du temps. Il se peut que ces enfants vivent dans un environnement familial ou social dans lequel il y a souvent de la violence physique ou verbale. Ils agissent donc de la même manière avec leurs camarades.

 

Les techniques pour faire face aux moqueries

  • Renforcez la confiance en eux de vos enfants. Pour cela, donnez leur de l’amour.
  • Essayez de développer chez les enfants la capacité de rire d’eux-mêmes.
  • Apprenez-leur à ne pas avoir peur du fameux « qu’est ce qu’ils vont dire ». Cependant, si les moqueries sont fréquentes et se répètent dans le temps trop fréquemment, il est conseillé aux parents d’intervenir.

Enseigner à votre enfant les réponses adéquates pour faire face aux moqueries des autres

Apprendre à les ignorer

Les enfants moqueurs abandonnent presque toujours ce comportement envers un enfant lorsqu’ils voient que ce dernier les ignore. C’est pourquoi nous pouvons apprendre à nos enfants que lorsqu’on se moque d’eux, ils doivent se retourner et partir sans rien dire.

Ils peuvent aussi les contrecarrer en disant par exemple : « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe ». Nous devons aussi nous assurer, en tant que parents, que nos enfants sont fermes dans leurs réactions dans une telle situation. En effet, le jeune qui se moque de votre enfant va souvent essayer de le mettre en colère et de le faire réagir.

enfant qui se moque d´un autre enfant à l´école

Leur apprendre des réponses rapides

 

Il est important que ces réponses ne comportent pas d’insultes ni de moqueries. En effet, avoir des réponses rapides et immédiates perturbent l’enfant qui est en train de se moquer. Par exemple, une réponse standard aux taquineries serait : « Je sais que tu veux me mettre en colère, mais ce que tu dis ne me touche pas du tout, donc ça ne marchera pas. »

Jouer à des jeux de moquerie à la maison

En tant que parents, nous pouvons entraîner nos enfants à gérer ce genre de situations. Pour cela, il suffit de jouer ensemble une sorte de psychodrame. Les parents peuvent jouer par exemple le rôle de l’enfant taquin en imaginant les choses qu’il pourrait dire, tandis que notre enfant doit s’entraîner à répondre aux moqueries et donc apprendre ainsi à se défendre.

Ce jeu lui donnera de nombreux outils pour faire face aux moqueries. En effet, plus ces réponses appropriées sont pratiquées, plus il est probable que votre enfant se défende correctement dans ce genre de situation.

Donner beaucoup d’amour et de compréhension à vos enfants pour leur apprendre à gérer les moqueries.

Lorsque les enfants parlent de ces problèmes à leurs parents, ces derniers doivent être compréhensifs et aimants envers eux. En outre, c’est une bonne idée de leur lire des histoires ou des contes sur le thème des moqueries qui ont une fin heureuse.

Il est très important que les enfants comprennent à quel point nous sommes fiers chaque fois qu’ils essaient de résoudre ces situations moqueuses.

 

Voici donc quelques techniques qui peuvent aider vos enfants à faire face aux taquineries. Toutefois, si elles se produisent souvent à l’école, il est important d’en parler à l’enseignant pour l’aider aussi.

Nous sommes sûrs qu’à plusieurs reprises, votre enfant s’est plaint d’avoir été taquiné. Nous espérons donc que cet article vous aura aidé à apprendre à votre enfant quelles méthodes utiliser pour se défendre correctement.