6 problèmes d'allaitement courants et leur solution

Si vous envisagez d'allaiter votre bébé, nous vous expliquons quels sont les problèmes les plus courants qui peuvent survenir pendant l'allaitement et comment les résoudre.
6 problèmes d'allaitement courants et leur solution

Dernière mise à jour : 29 août, 2021

Que le lait maternel soit le meilleur aliment pour votre bébé est un fait. Cependant, la mise en place de l’allaitement maternel n’est pas aussi instinctive pour la mère qu’on le suppose. Par conséquent, il est fréquent de rencontrer certains problèmes qui surviennent pendant l’allaitement.

Malgré les difficultés, si la mère et la famille proche sont bien informées sur l’allaitement avant l’accouchement ou demandent conseil dans les premiers jours après la naissance, il est possible de connaître les causes et d’agir dans chaque cas.

Problèmes courants pendant l’allaitement

Une femme qui souffre en allaitant son bébé.

1. Douleur et fissures

L’un des problèmes les plus courants pendant l’allaitement est la sensation de douleur au sein pendant que le bébé tète. Elle peut s’accompagner ou non de la présence de fissures.

Généralement, ces sensations sont le produit d’une mauvaise prise du bébé. Les fissures sont à l’origine de frictions qui ne devraient pas se produire. Elles créent donc progressivement une plaie qui fait mal lorsque le bébé est au sein. Cela peut même faire mal entre les prises. Pour cicatriser ces blessures et pour que la douleur s’estompe, il est indispensable de corriger la prise.

2. Obstructions mammaires, des problèmes courants pendant l’allaitement

Les obstructions surviennent généralement chez les mères dont le lait est abondant et qui n’est pas correctement exprimé. Cela se produit pendant les premiers mois, au cours desquels la lactation n’a pas encore été établie et qu’il y a une surproduction. Une fois que l’allaitement est établi, ce que le bébé tète est ce que produit le sein. Par ailleurs, les obstructions provoquent des douleurs, des rougeurs et des bosses à la palpation.

Quelles sont les solutions?

  • Masser la zone pendant que le bébé tète.
  • Mettre le bébé au sein le plus longtemps possible.
  • Appliquer une chaleur humide juste avant de nourrir l’enfant.
  • Effectuer des postures dans lesquelles le menton du bébé est dans la zone touchée.

3. Engorgement mammaire

L’engorgement est une affectation qui peut apparaître lors des premiers jours, pendant lesquels les seins de la mère subissent une augmentation excessive de la taille. L’aréole gonfle et se remplit de liquide.

Il est important de préciser que l’inflammation est due à la rétention d’eau chez la mère. Et non à la rétention de lait. Cependant, cette inflammation sera également à l’origine de la rétention de lait, car étant si enflammée, il est difficile pour le bébé de prendre le sein.

Cette rétention d’eau provient principalement des médicaments administrés à la mère lors de l’accouchement. Elle génère des douleurs et une sensation de tension très inconfortable au niveau des seins. De plus, la rétention survient dans les deux seins en même temps. Après quelques jours, lorsque la rétention d’eau est moindre, le gonflement diminue.

Quelle est la solution?

  • Mettre le bébé au sein autant de fois qu’il le demande.
  • Trouver la meilleure position pour allaiter, dans laquelle la mère et le bébé sont vraiment à l’aise et qu’il y a un bon transfert de lait.
  • Pendant les premiers jours, éviter d’introduire tétines, biberons ou tout autre élément pouvant réduire le nombre de tétées.

4. La mammite, l’un des problèmes les plus courants pendant l’allaitement

La mammite est le produit d’une dysbiose produite dans la glande mammaire. Elle peut être la conséquence d’une mauvaise adhérence, par la présence de fissures, par des altérations du microbiote ou par des obstructions.

Que faire?

  • Mettre le bébé au sein longtemps pour “faire la vidange”.
  • Ne pas appliquer de chaleur pendant une longue période, seulement juste avant de nourrir.
  • Entre les prises, appliquer du froid.
  • Contacter le médecin au cas où un traitement antibiotique serait nécessaire.
Une femme, avec son bébé, en plein air souffrant de douleur dans les seins.

5. Perles de lait

Les perles de lait sont des points blancs qui apparaissent sur le mamelon et indiquent généralement que quelque chose se passe. Il s’agit de lait sec et retenu. Elles peuvent être causées par un traumatisme, comme une morsure de bébé sur le mamelon, ou par une infection, comme une mammite. Enfin, elles provoquent une douleur intense et lancinante.

Quelle est la solution? Idéalement, attendez qu’elles sèchent et tombent d’elles-mêmes. En cas de douleur très intense, il est possible de les percer, mais toujours sous les mains d’un professionnel de santé. Car le faire à domicile risque d’aggraver la situation.

6. Frein court ou ankyloglossie, un autre des problèmes courants pendant l’allaitement

Le frein sublingual est assez limitatif. Certains bébés ne peuvent pas sortir leur langue de la lèvre ou la soulever. Ceci est connu sous le nom de frein sublingual.

Les symptômes de cette condition sont des cliquetis lors de la succion, le bébé s’étouffe en suçant le lait, une fuite du sein, une colère, etc.

Que peut-on faire à cet égard? Selon le type de frein que présente le petit, un traitement ou un autre sera effectué. Il existe des appareils orthodontiques qui, avec des exercices réguliers, permettent de ne plus interférer avec l’allaitement. D’autre part, d’autres enfants ont besoin d’une intervention chirurgicale simple qui consiste en une petite coupure. D’autres auront besoin d’une frénectomie.

En conclusion, nous tenons à souligner l’importance de contacter une consultante en lactation ou tout professionnel de la lactation dans les plus brefs délais, afin de régler le problème et d’éviter d’autres complications.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment concilier allaitement et travail?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Comment concilier allaitement et travail?

Vous retournez au travail et souhaitez continuer à allaiter votre bébé? Voici quelques conseils pour concilier allaitement et travail le plus simpl...



  • Sylvetsky, A. C., Gardner, A. L., Bauman, V., Blau, J. E., Garraffo, H. M., Walter, P. J., & Rother, K. I. (2015). Nonnutritive sweeteners in breast milk. Journal of Toxicology and Environmental Health, Part A78(16), 1029-1032. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26267522/
  • Quirós, C. A. (2014). Anquiloglosia en recién nacidos y lactancia materna. El papel de la enfermera en su identificación y tratamiento. RqR Enfermería comunitaria2(2), 21-37. https://dialnet.unirioja.es/descarga/articulo/4724655.pdf