6 mythes sur le brossage des dents

Ne pas croire certains mythes sur le brossage des dents est essentiel pour prendre soin de la santé bucco-dentaire des enfants. Découvrez ici certaines croyances erronées.
6 mythes sur le brossage des dents

Dernière mise à jour : 24 novembre, 2021

Faire attention à l’hygiène dentaire dès l’enfance est essentiel pour atteindre l’âge adulte avec une bouche saine. Or, il existe plusieurs mythes sur le brossage des dents qui peuvent dérouter les parents lorsqu’il s’agit de prendre soin de leurs petits.

La désinformation est un facteur limitant et néfaste pour la santé. Au contraire, être clair sur ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter nous aide à prendre de meilleures décisions et à le faire consciencieusement.

Dans cet article, nous allons vous parler de 6 mythes sur le brossage des dents que vous devez connaître pour mieux prendre soin de la bouche de vos enfants. Ne passez pas à côté !

1. Le brossage des dents de lait n’est pas important

De nombreux parents croient que, puisque les dents de lait sont transitoires, il n’est pas nécessaire de s’en occuper. En réalité, ces éléments dentaires jouent un rôle très important dans le développement et la santé de l’enfant.

D’une part, les dents temporaires servent à ce que la bouche puisse remplir ses fonctions sans problème : mâcher, manger et parler. Par ailleurs, leur présence dans la bouche aide à conserver l’espace nécessaire pour les dents définitives et permet à celles-ci de bien sortir.

Par conséquent, si les dents de lait ne sont pas en bonne santé ou tombent prématurément, de futures malocclusions peuvent survenir.

Enfin, ces dents remplissent un rôle social très important puisque l’aspect du sourire permet aux enfants d’interagir avec les autres sans complexe ni honte. C’est pour cela qu’on doit commencer à en prendre soin avant même l’apparition des dents dans la bouche, avec une bonne hygiène des gencives après avoir nourri le petit.

Une fois la première dent sortie, il est temps de commencer le brossage. On doit utiliser une brosse à dents adaptée aux enfants, avec des poils doux, et un dentifrice avec une dose de fluor adaptée à leur âge.

Les adultes sont responsables du nettoyage des dents jusqu’à ce que l’enfant puisse le faire lui-même, ce qui survient entre 6 et 8 ans. Après cela, les parents doivent accompagner et veiller à ce que la technique d’hygiène soit correcte.

Les bilans avec le dentiste pédiatrique dès la première année de vie de l’enfant aident à garder une bouche saine. Lors du contrôle, le professionnel passe en revue l’état de santé des dents et conseille les parents sur les bons soins de la bouche à la maison.

brossage des dents d'un enfant

2. Se brosser les dents une fois par jour suffit

C’est un autre des mythes qui peut entraîner des problèmes d’état de santé bucco-dentaire, puisque l’idéal est de se brosser les dents au moins 2 fois par jour : au lever et avant de se coucher le soir.

Avec 2 ou 3 brossages quotidiens, la plaque dentaire qui se dépose sur les surfaces dentaires se retrouve désorganisée. On évite ainsi son accumulation et la production d’acides responsables des caries.

De plus, le brossage des dents doit prendre environ 2 minutes. Les parents peuvent trouver utile de chanter la chanson de joyeux anniversaire tout en réalisant cette tâche ou d’opter pour des brossages chronométrés.

3. Les enfants ne doivent pas utiliser de dentifrice

La croyance selon laquelle il n’est pas nécessaire d’utiliser du dentifrice avec les enfants est un autre mythe sur le brossage des dents, que l’on entend fréquemment.

En effet, depuis plusieurs années, on déconseillait d’utiliser des dentifrices fluorés chez les enfants de moins de 2 ans. Or, à l’heure actuelle, il est conseillé de commencer à utiliser un dentifrice fluoré dès que l’on débute brossage. Bien entendu, il faut faire attention aux concentrations de cet élément dans le produit et n’en mettre que la stricte quantité nécessaire.

Trop de dentifrice peut entraîner des problèmes de fluorose, c’est pourquoi les adultes doivent doser le dentifrice dans les quantités appropriées pour chaque âge.

Selon l’American Dental Association (ADA), il est recommandé d’utiliser le dentifrice comme suit :

  • Chez les enfants de 0 à 3 ans, une petite pointe de ce produit doit être déposée sur la brosse, plus petite qu’un grain de riz.
  • Chez les enfants de 3 à 6 ans, la quantité de dentifrice à utiliser est de la taille d’un petit pois. À cet âge, il faut encourager les enfants à cracher tout le produit après le brossage.
  • Chez les enfants de plus de 6 ans, la dose de dentifrice à utiliser est d’environ 1 centimètre.

Ce sont les doses généralement suggérées, qui peuvent légèrement varier selon les cas. Dans tous les cas, l’idéal est que le dentiste pédiatrique conseille chaque famille sur cet aspect et d’autres aspects de l’hygiène, en fonction du risque de carie dentaire de l’enfant.

4. Si on utilise un bain de bouche, il n’est pas nécessaire de se brosser les dents

Seuls les poils de la brosse à dents sont capables de balayer et de désorganiser la plaque bactérienne : c’est pour cela que cet élément est essentiel en hygiène bucco-dentaire.

L’utilisation de bains de bouche dentaires peut offrir des avantages supplémentaires, tels que la réduction des micro-organismes ou l’apport supplémentaire de fluorure pour prévenir les caries.

L’utilisation de la brosse à dents ne doit jamais être remplacée par le bain de bouche et, de fait, le dentiste pédiatrique décide de la nécessité ou non de ces produits.

kit d'hygiène dentaire bain de bouche brosse à dents fil dentaire santé bucco-dentaire

5. Le brossage nettoie toutes les surfaces dentaires

Il est vrai qu’un bon brossage des dents doit atteindre toutes les faces de toutes les dents de la bouche. Ainsi, les poils nettoient effectivement les surfaces interne, externe et occlusale. Néanmoins, les faces interdentaires ne peuvent pas être atteintes avec la brosse et, pour pouvoir les nettoyer, il faut recourir à l’utilisation de fil dentaire ou de brosses spéciales.

Avec le fil dentaire, on complète l’hygiène des dents et la plaque dentaire ainsi que les restes de nourriture qui s’accumulent sont éliminés.

6. Il faut se brosser les dents vigoureusement

Il existe une croyance selon laquelle plus les mouvements de nettoyage seraient énergiques, meilleurs seraient les résultats. Mais ce n’est pas le cas.

Un brossage rapide, énergique et brusque n’élimine pas correctement les bactéries et use la surface des dents tout en traumatisant les gencives.

Les mouvements contrôlés, précis et fluides sont moins dommageables et beaucoup plus efficaces. Le brossage doit être conscient, pour bien nettoyer chaque coin de la bouche sans endommager ses structures.

L’aide du dentiste pédiatrique

Prendre soin de la santé bucco-dentaire est une tâche qui commence dès l’enfance. Aider les petits de la maison à adopter des habitudes saines dès leur plus jeune âge est de la responsabilité des adultes qui s’occupent d’eux.

Ainsi, il est essentiel d’être prudent avec les informations qui proviennent d’Internet ou de la famille et des amis. De nos jours, il est en effet courant de trouver des remèdes maison ou des mythes sur les soins de la bouche qui, comme vous l’avez vu, peuvent être nocifs.

Pour conclure, la clé pour offrir une bonne santé bucco-dentaire aux tout-petits est de consulter fréquemment le dentiste pédiatrique. Avec des visites chez le dentiste et des adultes responsables et avertis, le sourire des enfants sera entre de bonnes mains.

Cela pourrait vous intéresser ...
Santé bucco-dentaire des enfants : chaque âge nécessite des soins spécifiques
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Santé bucco-dentaire des enfants : chaque âge nécessite des soins spécifiques

Prendre soin de la santé bucco-dentaire des enfants en fonction de chaque âge permet de répondre aux besoins particuliers de chaque instant.



  • Holmgren, C., & Benzian, H. (2018). Global recommendations to prevent tooth decay must be evidence-based. Eastern Mediterranean Health Journal, 24(10), 973.
  • Thornton-Evans, G., Junger, M. L., Lin, M., Wei, L., Espinoza, L., & Beltran-Aguilar, E. (2019). Use of toothpaste and toothbrushing patterns among children and adolescents—United States, 2013–2016. Morbidity and Mortality Weekly Report, 68(4), 87.
  • Walsh, T., Worthington, H. V., Glenny, A. M., Appelbe, P., Marinho, V. C., & Shi, X. (2010). Fluoride toothpastes of different concentrations for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane database of systematic reviews, (1).
  • Arrieta-Vergara, K. M., González-Martínez, F., & Luna-Ricardo, L. (2011). Exploración del riesgo para fluorosis dental en niños de las clínicas odontológicas universidad de Cartagena. Revista de salud pública, 13, 672-683.
  • Acosta-Andrade, A., David-Solórzano, J., Pico-Sornoza, A., Sinchiguano-Quinto, K., & Zambrano-Torres, J. (2021). Correcto cepillado dental en niños: Artículo de revisión bibliográfica. Revista Científica Arbitrada en Investigaciones de la Salud GESTAR. ISSN: 2737-6273., 4(7), 2-22.
  • Soria-Hernández, M. A., Molina, N., & Rodríguez, R. (2008). Hábitos de higiene bucal y su influencia sobre la frecuencia de caries dental. Acta pediátrica de México, 29(1), 21-24.
  • Pita-Fernández, S., Pombo-Sánchez, A., Suárez-Quintanilla, J., Novio-Mallón, S., Rivas-Mundiña, B., & Pértega-Díaz, S. (2010). Relevancia clínica del cepillado dental y su relación con la caries. Atención primaria, 42(7), 372-379.
  • Solis, G., Pesaressi, E., & Mormontoy, W. (2020). Tendencia y factores asociados a la frecuencia de cepillado dental en menores de doce años, Perú 2013-2018. Revista Peruana de Medicina Experimental y Salud Pública, 36, 562-572.