6 conseils pour aider les enfants qui se sentent rejetés

22 février, 2021
Certains enfants sont rejetés par leurs pairs et leur bien-être psychologique en est affecté. Les parents peuvent aider leurs enfants lorsqu'ils se trouvent dans cette situation.

Comment pouvons-nous aider les enfants qui se sentent rejetés ? Malheureusement, de nombreux enfants ou adolescents se sentent aujourd’hui rejetés. La plupart du temps, ils ressentent cela parce qu’ils ont l’impression d’être différents de leurs pairs, de leurs amis ou de leur famille. Ceci, que ce soit sur le plan physique, verbal, sentimental ou intellectuel.

C’est par exemple le cas des enfants qui se distinguent par leurs notes, qui sont différents physiquement mais aussi ceux qui aiment se vêtir différemment. Est sujet au rejet tout ce qui est différent par rapport à leurs camarades et amis.

Même si cela n’est pas nécessairement vrai. Parfois, il y a des enfants qui se sentent rejetés et qui ne présentent aucune des caractéristiques mentionnées ci-dessus.

Les conséquences à court terme

Les enfants qui sont rejetés par leurs amis ou leurs pairs voient leur bien-être psychologique menacé. En effet, ce sont des circonstances qui produisent un stress important sur l’enfant. Parmi les conséquences que ce rejet peut avoir, on peut citer celles-ci :

Un enfant triste qui souffre d'isolement au collège.

  • Renvoie une image de soi négative.
  • Développe des symptômes d’anxiété et de dépression.
  • Peuvent apparaître des douleurs psychosomatiques. Comme par exemple des maux de tête, des douleurs au ventre ou encore des insomnie, parmi d’autres)
  • On observe souvent des difficultés dans les relations avec les autres
  • Mais aussi de l’isolement social.
  • Il y a une perte d’intérêt et un manque d’énergie
  • Des problèmes de concentration et d’attention.
  • S’ajoute aussi parfois des difficultés d’apprentissage et des problèmes à l’école.
  • Une incapacité à profiter de ce qu’ils ont.
  • Des problèmes d’estime de soi.

Des conseils pour aider les enfants qui se sentent rejetés

Nous, parents, pouvons aider nos enfants si nous soupçonnons qu’ils sont en situation de rejet par leurs pairs. Voici quelques conseils pour aider les enfants qui se sentent rejetés.

Encourager-les à ne pas courir après les personnes qui les rejettent

Nous devons expliquer aux enfants, en nous adaptant à leur âge, que si un ami ou un copain l’a laissé de côté et ne veut plus être avec lui, il ne doit pas insister dans le désir de convaincre l’autre de cette amitié.

Si ce groupe d’enfants ou de camarades de classe ne l’accepte pas tel qu’il est, cela ne vaut pas la peine de leur offrir son amitié. En outre, il y aura sûrement d’autres enfants qui auront des goûts similaires aux siens. Par conséquent, il sera bien plus heureux quand il sera avec ces nouveaux amis.

Encourager la communication pour aider les enfants qui se sentent rejetés

Nous devons parler avec l’enfant, l’écouter et comprendre ce qu’il ressent. Nous n’avons pas à le traiter comme une victime ou à lui faire comprendre qu’il n’y a pas de solution à la situation. Par exemple, s’il n’est pas invité à une fête d’anniversaire, on peut lui expliquer qu’il y aura probablement beaucoup d’autres anniversaires à fêter. L’important est qu’il comprenne et exprime ses sentiments au cas où cela se reproduirait.

Travailler sur ses compétences sociales

Souvent, les enfants ne savent pas comment se comporter avec les autres. Parfois ils sont gênés d’engager la conversation avec d’autres enfants ou ne savent pas comment le faire.

C’est pourquoi il est important de travailler avec eux sur différentes compétences sociales pour les aider à établir des relations saines. Il est important de travailler en particulier sur des situations plus difficiles, comme lorsqu’il s’agit de résoudre des conflits, d’expliquer l’importance de l’affirmation de soi et de la maîtrise de soi, entres autres.

Renforcer leur estime de soi pour aider les enfants qui se sentent rejetés

Lorsqu’un enfant est rejeté, la première chose qui est endommagée est son estime de soi. Il se sent souvent inférieur et se compare aux autres. Il est donc essentiel de travailler à son renforcement.

Nous devons parler à l’enfant et essayer de minimiser ce rejet. Il faut lui expliquer qu’il n’est pas seul, qu’il a sa famille et qu’il peut toujours se faire de nouveaux amis.

Il faut aussi lui faire comprendre que ce n’est pas sa faute s’il est rejeté, mais que les autres ne sont pas comme lui et n’ont pas les mêmes goûts. La solution est de chercher des enfants ayant les mêmes goûts que lui, ce qui existe sûrement.

Parler de la situation de rejet à l’école et demander de l’aide

Nous, les parents, ne sommes pas présents à l’école et ne savons donc pas exactement ce qui s’y passe. Il est donc important que les professeurs de nos enfants nous aident en nous donnant leur version des faits.

Une fille solitaire contre un mur de briques.

Si tous les conseils ci-dessus n’améliorent pas la situation, vous devriez en parler à l’enseignant. Ainsi, il pourra vous dire ce qui se passe réellement avec votre enfant à l’école et s’il a constaté qu’il est rejeté par ses camarades de classe.

Dans ce cas, il pourrait être nécessaire pour le professeur de parler à d’autres parents afin de résoudre ce problème. En outre, il pourra aider l’enfant à l’école dans son intégration. Il est important de chercher des solutions pour éviter que les performances scolaires de l’enfant ne baissent à cause de cette circonstance.

Demandez une aide professionnelle si nécessaire

Si vous constatez que l’état de votre enfant se dégrade au fil du temps, qu’il se sent triste la plupart du temps, n’a plus d’énergie et s’est désintéressé de tout ce qui l’entoure, il serait prudent de demander une aide professionnelle. Cela permettra à votre enfant de travailler sur les compétences nécessaires pour pouvoir faire face à cette situation ou à d’autres, si elles se reproduisent.

En conclusion, ces conseils peuvent aider les enfants qui se sentent rejetés, même si parfois cela ne suffit pas. Parfois, cette situation de rejet se transforme en intimidation et il est important que nous la détections et que nous trouvions une solution.

Si, en tant que parents, nous ne savons pas quoi faire dans cette situation ou n’avons pas les stratégies nécessaires pour aider notre enfant, ces conseils peuvent alors vous être très utile. Lorsque cela est nécessaire, il ne faut pas hésiter à demander l’aide d’un professionnel de la santé mentale. En effet, ce dernier vous guidera de manière personnalisée dans le cas de votre enfant.

  • Górriz, A. B., Villanueva, L., & Clemente, R. A. (2009). Comprensión de la mente y habilidades comunicativas en niños rechazados por sus iguales. Infancia y Aprendizaje, 32(1), 17-32.
  • Bacete, F. J. G., Barreda, A. R., Rojas, I. M., & Perrin, G. M. (2013). El aprendizaje de la amistad en la Educación Primaria. Un procedimiento intensivo para ayudar a los niños rechazados a hacer amigos. Apuntes de Psicología, 31(2), 155-163. http://apuntesdepsicologia.es/index.php/revista/article/view/318
  • Andrés, M. D. R. A. (2013). Intervención socioemocional en alumnado rechazado de primer curso de Educación Primaria (Doctoral dissertation, Universidad de Valladolid). https://dialnet.unirioja.es/servlet/tesis?codigo=138168