6 aliments pour réduire les gênes de la grossesse

· 28 septembre 2018
En plus d'avoir les bons aliments pour réduire les gênes de la grossesse, la première chose à faire est de bien se programmer. Avoir un poids salutaire et une alimentation équilibrée avant de tomber enceinte préviendra de futures complications. Cela donnera également à votre bébé l'opportunité de grandir en bonne santé.

Comment réduire les gênes de la grossesse ? Au cours des premiers mois de grossesse, il est fréquent de ressentir des inconforts.

En général, les symptômes se présentent sous la forme de nausées, vomissements et acidité de l’estomac ; ils sont normaux, mais s’ils persistent pendant longtemps vous pourriez vous déshydrater et cela nuirait à votre bébé.

Votre régime alimentaire peut améliorer la situation ; c’est pourquoi vous trouverez dans cet article les aliments qui aident à réduire les gênes de la grossesse.

Fruits et aliments pour réduire les gênes de la grossesse

Consommer des fruits et des aliments nutritifs pendant la grossesse vous aidera à vous sentir mieux. De plus, cela procurera une meilleure santé à votre bébé et, par conséquent, une meilleure qualité de vie. 

Voici donc une liste d’aliments pour réduire les gênes de la grossesse.

Lait et autres produits laitiers

La consommation de produits laitiers est très bénéfique car elle favorise la production de calciumDe cette manière, vos os ne s’useront pas et le bébé aura un bon développement osseux. De plus, le lait est une source de protéines.

Maintenant, si vous êtes intolérante au lactose, vous pouvez opter pour les yaourts. C’est beaucoup mieux, car les bactéries qu’ils contiennent régulent la digestion, combattent les infections et améliorent le système immunitaire.

En effet, certaines complications comme la pré-éclampsie, le diabète gestationnel, l’infection vaginal et les allergies peuvent être évitées en mangeant des aliments probiotiques tels que le yaourt.

Les œufs

Les œufs sont indispensables dans une alimentation saine parce qu’ils contiennent des protéines fondamentales pour la croissance des cellules et la réparation de certains organes.

Ils contiennent également de nombreuses vitamines et minéraux comme le phosphore, la vitamine B12, ainsi qu’un nutriment appelé choline, qui est essentiel pour le développement cérébral.

Si vous vous préoccupez du cholestérol dans les œufs, sachez qu’il n’est pas nocif car il est naturel. C’est le contraire des graisses saturées présentes dans certains aliments que vous devriez éviter.

Les avocats

Le manque d’acide folique pendant la grossesse peut provoquer de graves maladies du tube neural chez le fœtus. L’une d’entre elles est le spina bifida. Pour l’éviter, il est nécessaire d’ingérer cette vitamine avant de tomber enceinte.

Les avocats font partie des fruits qui aident à réduire les gênes de la grossesse.

Les avocats sont une source de cette vitamine si importante. En effet, c’est un des fruits qui contient le plus d’acide folique ou vitamine B9, ainsi que les vitamines C, B et K.

Ils contiennent aussi du fer, du magnésium, des fibres et du potassium. Ce dernier sert à soulager les crampes dans les jambes qui peuvent surgir pendant la grossesse. En outre, ils sont riches en acide gras qui aident à la formation des tissus de la peau ainsi que le cerveau de votre bébé.

Les fruits secs

Les fruits secs sont très savoureux mais également très nutritifs. Leur haute teneur en fibres évite la constipation ; ils contiennent également beaucoup d’acide folique, de fer et de potassium.

Les plus communs sont les pruneaux, les raisins secs et les dattes mais en réalité il en existe beaucoup plus. Ils possèdent les mêmes propriétés que quand ils sont frais, la différence c’est qu’ils sont déshydratés et n’ont donc pas d’eau.

Il convient de noter que, si vous consommez 6 dattes par jour, il y a plus de chances que l’accouchement se produise de manière naturelle. Autrement dit, sans provocation.

Les viandes

Elles doivent être rouges et maigres. Afin d’éviter qu’elles contiennent des graisses, n’achetez pas de viande hachée et ne préparez pas les volailles avec la peau. 

C’est l’un des meilleurs aliments pour réduire les gênes de la grossesse comme la fatigue et le dégoût. Cela est lié au fait que l’on produit beaucoup plus de sang que d’habitude, jusqu’à 50%, et nous avons donc besoin de fer pour pouvoir fonctionner correctement ; si vous n’en avez pas assez, l’anémie peut se déclencher.

C’est pourquoi la consommation de viandes rouges vous fournira une grande partie des valeurs en fer dont vous avez besoin chaque jour. Néanmoins, il existe d’autres aliments qui contiennent également du fer, comme les légumineuses, les légumes, les légumes verts et les fruits secs que vous pouvez ajouter à votre régime habituel, mais n’oubliez pas de prendre les suppléments qui contiennent ce minéral.

Les poissons

Le plus conseillé est le saumon car il est extrêmement riche en acides gras oméga 3. Ceux-ci sont essentiels pour la formation de la rétine et du cerveau du fœtus.

De plus, un bébé qui a reçu la quantité nécessaire d’oméga 3 se concentre et apprend mieux, et est plus sociable. Il aura aussi une meilleure vision. Les maladies cardiovasculaires, la paralysie, les retards de développement ainsi que l’autisme peuvent même être évités.

réduire les gênes de la grossesse

 « La haute teneur en fibres des fruits secs évite la constipation ; ils sont également très riches en acide folique, en fer et en potassium »

Quelques conseils pour éviter des complications

Les aliments pour réduire les gênes de la grossesse sont une bonne option. Toutefois, vous devriez tenir compte d’autres conseils tels que :

  • Ne pas consommer de caféine.
  • Eviter les graisses et les plats épicés.
  • Prendre le temps de mâcher comme il faut les aliments.
  • Boire beaucoup d’eau.

Enfin, n’oubliez pas de consommer tous les aliments recommandés ci-dessus pour réduire les gênes de la grossesse. Non seulement lorsque vous êtes enceinte, mais également avant et après afin d’assurer votre santé et celle de votre bébé.