5 sports à ne pas pratiquer après l'accouchement

Savez-vous quels sont ces sports que vous ne devriez pas pratiquer pendant la période post-partum ? Nous vous conseillons de prêter attention à l'article suivant.
5 sports à ne pas pratiquer après l'accouchement
Andrés Felipe Cardona Lenis

Rédigé et vérifié par le diplômé en éducation physique et sportif Andrés Felipe Cardona Lenis.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Il y a des sports qu’il ne faut pas pratiquer après l’accouchement et les raisons à cela sont nombreuses. Le processus de gestation est considéré comme un état exceptionnel, en raison des changements physiques et physiologiques du corps qui nécessitent de nombreuses adaptations.

Ces types de modifications sont en faveur du bien-être de la future maman et du bébé. En effet, la grossesse nécessite des soins et une attention particulière.

Le post-partum est l’une des étapes les plus pertinentes pour les femmes et doit être accompagné correctement. L’un des aspects incontournables à l’heure actuelle est la pratique sportive régulière.

Cependant, vous devez savoir quels sports vous ne devez pas pratiquer après la naissance de votre tout-petit et quels aspects vous devez prendre en compte pour offrir à votre corps les soins appropriés.

Sports à ne pas pratiquer après l’accouchement

Le processus de gestation se présente comme une étape traumatisante due à des changements corporels, comme mentionné ci-dessus. Par conséquent, la période post-partum est connue comme la phase de récupération et de reconstruction.

Pendant cette période, les groupes musculaires commencent à reprendre leur place et à retrouver leur état d’origine. D’autre part, différents segments du corps, tels que les articulations, nécessitent un repos afin de se conditionner au nouveau poids.

Le plus approprié est de recourir à des activités à faible impact et, surtout, d’avoir un délai d’attente raisonnable. Habituellement, les professionnels conseillent de reporter la reprise de la pratique sportive d’au moins 6 mois. Néanmoins, cela dépend de chaque personne.

Par conséquent, il existe des sports que vous ne devriez pas pratiquer pendant la période post-partum. Savez-vous lesquels?

1. Abdominaux

Bien que les exercices abdominaux en eux-mêmes ne soient pas un sport, ils font partie des mouvements les plus célèbres axés sur la stimulation et le développement musculaire.

Cet exercice est contre-indiqué pour toutes les femmes après l’accouchement, car les muscles abdominaux ont besoin de temps pour se remettre de la grossesse.

Cependant, nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel afin que vous sachiez comment reprendre cette activité.

2. Tennis

jambes de femme sur un court de tennis en terre battue.

Le tennis sur court est reconnu comme un sport amusant et intense. Cependant, il fait partie de ceux qu’il ne faut pas pratiquer pendant la grossesse. L’intensité de sa pratique, combinée à l’enchaînement des mouvements à exécuter, en fait une alternative à fort impact.

Dans cet ordre d’idées, les sauts et les courses explosives pourraient affecter la récupération du corps en général pendant la période post-partum.

3. Courir

Courir pendant la grossesse est l’un des sports les plus recommandés, grâce à la série de bienfaits qu’il apporte à l’organisme. Cependant, il doit s’adapter aux capacités de la femme enceinte à chaque trimestre.

Par contre, c’est l’un des sports que vous ne devriez pas pratiquer dans la période post-partum. Il est préférable de laisser passer un temps considérable avant de reprendre la pratique de la course à pied. Son impact constant sur les articulations peut influencer négativement votre processus de récupération. Nous vous conseillons de le changer pour des balades modérées.

4. Volley-ball

Vous aimez le volley? Au cas où ce sport vous passionnerait, le mieux est de rester calme et de vous reposer après l’accouchement.

L’impact du sport, conjugué aux sauts et aux coups, en font une alternative déconseillée après l’accouchement. Essayez d’y aller doucement et gardez le repos nécessaire avant de retourner sur les courts.

5. Haltérophilie ou exercice avec des poids, des sports à ne pas pratiquer après l’accouchement

Pendant la grossesse, il est recommandé de travailler divers exercices liés à l’haltérophilie en raison des bienfaits qu’il offre. Bien sûr, ce travail doit être adapté au processus de gestation, qui doit bénéficier de soins suffisants.

Malgré cela, l’haltérophilie fait partie des sports qui sont contre-indiqués pendant la période post-partum. Les différents groupes musculaires, en particulier ceux de la zone centrale, sont très faibles. Et la chose la plus recommandable est de ne pas les forcer avec tout type d’exercice excessif.

Une femme qui fait de l'haltérophilie.

Sports qu’il ne faut pas pratiquer après l’accouchement: conclusion

D’une manière générale, vous devez éviter tous les types de sports à fort impact ou à haute intensité. Il convient de mentionner que le temps d’attente avant d’effectuer ces activités dépend de chaque personne. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une approbation médicale et les conseils professionnels appropriés.

En revanche, le plus approprié serait de trouver des alternatives pour stimuler moins intensément l’organisme. La marche et les exercices de Kegel sont des exemples de ce que nous vous recommandons de faire.

Par conséquent, assurez-vous que vos contrôles post-partum sont effectués régulièrement et sollicitez toutes sortes de recommandations auprès de professionnels.

Cela pourrait vous intéresser ...
Récupération post-partum: prendre un an pour se remettre sur pied
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Récupération post-partum: prendre un an pour se remettre sur pied

Contrairement aux croyances et idées reçues, la récupération post-partum prend bien plus de temps qu'on ne l'imagine pour surmonter tous les change...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.