5 risques de donner trop de jus de fruits aux enfants

Une consommation excessive de fructose peut augmenter le risque de développer des maladies métaboliques à moyen et long terme.
5 risques de donner trop de jus de fruits aux enfants

Dernière mise à jour : 13 avril, 2022

Le jus de fruit est un aliment idéal pour les enfants, ses propriétés nutritionnelles sont incontestables ; cependant, les pédiatres ont mis en garde contre les risques d’une trop grande consommation de ces derniers. Selon des études menées par l’American Academy of Pediatrics, la consommation excessive de jus de fruits peut nuire à la santé des enfants dans différents éléments de leur système.

Sans crainte de nous tromper, nous, les parents, préférons donner à nos enfants des produits naturels. Néanmoins, dans le cas de certains d’entre eux, leur composition pourrait être la clé pour les considérer à risque ou non. Une consommation excessive de jus de fruits pourrait entraîner des problèmes de santé liés à la nutrition, au système digestif ou aux dents.

Comme nous le savons, même l’option la plus saine pourrait avoir des conséquences sur notre santé si nous en consommons en excès. Dans le cas des fruits, il s’agit d’un aliment aux propriétés infinies mais, une fois transformés, leur apport pourrait être négatif en fonction de la quantité consommée, selon une étude publiée dans la revue Pediatrics.

Les jus sont devenus un aliment largement accepté par les enfants. Ils sont aussi faciles à préparer et à servir et constituent une excellente alternative pour calmer la faim. Pour les parents, c’est une option saine, qui remplace en grande partie les bonbons, les boissons gazeuses ou les sucreries conçues pour les enfants.

634536575e45775c75a57291ab9dc0b3

De quoi faut-il s’inquiéter au sujet des jus de fruits ?

Jusqu’à présent , il n’y a aucune raison de dire que les jus de fruits sont nocifs pour la santé des enfants. Nous nous inquiétons seulement des risques liés à leur consommation excessive. Même s’il n’existe pas d’éléments suffisants pour dire qu’il convient de limiter leur consommation, des spécialistes ont révélé qu’ils pourraient nuire à la santé des enfants.

Le principal motif d’inquiétude concernant cet aliment est le sucre car, à notre connaissance, le goût agréable que les enfants trouvent dans ce produit est sa douceur. Si l’on peut affirmer que les sucreries ne présentent un risque que lorsque leur consommation est exagérée, il en va de même lorsqu’on leur donne des boissons sucrées, même si elles sont d’origine naturelle.

Cependant, le sucre naturel des fruits n’est pas aussi nocif que celui transformé. Cependant, et selon une étude publiée dans The Journal of Clinical Investigation, cet élément pourrait aussi être nocif si on en consommait trop. Par exemple, on pense que ce produit pourrait engendrer un déséquilibre diététique ou provoquer de la diarrhée.

2115ec5154a1fba2162c452bf56b162d

Une malnutrition potentielle est l’un des effets que les pédiatres craignent lorsque l’on donne trop de jus de fruits aux enfants. Ce résultat est possible car la consommation du jus peut réduire l’appétit des plus petits. Les parents peuvent croire qu’il est nourri, mais il lui manque les nutriments nécessaires pour compléter son alimentation.

De même, les caractéristiques particulières de chaque jus ne leur permettent pas de contenir tous les éléments indispensables pour garantir une meilleure nutrition. Autrement dit, ils ne possèdent pas la quantité nécessaire de matières grasses, de protéines, de la plupart des vitamines et, dans le cas des jus emballés, ils manquent également de fibres.

De leur côté, les glucides que l’on trouve sous forme de sucre peuvent être responsables d’une malnutrition ou d’autres problèmes comme les suivants :

  • Surpoids.
  • Diarrhée.
  • Flatulences.
  • Douleur abdominale.
  • Caries.

Consommation estimée par âge

La consommation de cet aliment naturel se réglemente en quantité, mais tout dépend de l’âge de l’enfant. En ce sens, l’American Academy of Pediatrics recommande que des limites soient établies dans sa consommation en fonction des besoins nutritionnels, du poids de l’enfant et d’autres caractéristiques liées à son âge.

Par conséquent, selon la réglementation proposée par les experts, les enfants devraient consommer des jus de fruits selon les critères suivants :

  • La consommation est contre-indiquée pour les enfants de moins de six mois, notamment parce que le lait maternel est le seul aliment qu’ils doivent recevoir à ce stade. Par conséquent, leur donner un biberon de jus de fruits pour étancher leur soif ou leur faim est une erreur à cet âge.
  • Les enfants âgés de douze mois à six ans ne devraient pas boire plus d’un verre par jour. Autrement dit, leur donner plus de 115 millilitres par jour peut être considéré comme excessif.
  • Après l’âge de sept ans, les enfants peuvent boire deux verres de jus par jour (235 millilitres) ; au-delà, ce serait considéré comme un excès.
  • Il est également déconseillé de donner du jus de fruits avant le coucher ou comme traitement de la déshydratation.

Le jus de fruit, oui, mais avec modération

La consommation de jus peut être une stratégie pour augmenter la consommation de fruits chez les enfants. Cependant, cela ne devrait pas être le seul moyen de fournir ces aliments. Il est nécessaire d’habituer les enfants à manger des fruits entiers, car leur teneur en fibres minimise l’impact du fructose sur le métabolisme.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 jus de fruits pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
4 jus de fruits pour les enfants

Les jus de fruits contribuent au développement de votre enfant de façon significative et ils l'aident à renforcer son système immunitaire.



  • Abrahams S. A. Weighing in on fruit juice: AAP now says no juice before age 1. American Academy of Pediatric News. Mayo 2017.
  • Dennison B. A. Excess fruit juice consumption in preschool aged children is associated with short stature and obesity. Pediatrics. Enero 1997. 99 (1): 15-22.
  • Hannou SA., Haslam DE., McKeown NM., Herman MA., Fructose metabolism and metabolic disease. J Clin Invest, 2018. 128 (2): 545-555.
  • Heyman MB., Abrams SA., Fruit juice in infants, children, and adolescents: current recommendations. Pediatrics, 2017.
  • Hoekstra J. H, van der Aker J. H, et al. Fluid intake and and industrial processing in apple juice induced chronic non-specific diarrhoea. Archives of Disease in Childhood. Agosto 1995. 73 (2): 126-30.
  • König K. G, Navia J. M. Nutritional role of sugars on oral health. American Journal of Clinical Nutrition. Julio 1995. 62 (1 Suppl): 275S-282S.