L'allaitement améliore le développement du cerveau chez les bébés

Si vous envisagez d'allaiter votre bébé, sachez que l'allaitement peut améliorer le développement de son cerveau, en plus d'autres nombreux avantages.
L'allaitement améliore le développement du cerveau chez les bébés

Dernière mise à jour : 14 juin, 2021

Au cours de leurs premières années de vie, les bébés connaissent une croissance rapide au niveau cognitif. Par conséquent, il y a un grand intérêt à déterminer quels événements qui ont lieu au cours de cette première étape influencent l’évolution et la maturation du cerveau. De plus, les preuves existent que l’allaitement améliore le développement du cerveau dès les premières années.

Nous savons que les soins et l’attention des parents sont déterminants. A tel point que leur manque peut entraîner de graves déficits et altérations.

D’autre part, il est important de souligner que toutes les femmes ne sont pas en capacité ou désireuses d’allaiter leur bébé. C’est une décision personnelle et valable dans tous les cas. Chaque situation personnelle est différente et de multiples facteurs entrent en jeu dans chaque cas. Cependant, si vous envisagez d’allaiter votre bébé, vous pourriez être intéressé de découvrir les répercussions positives que cela peut avoir sur son développement.

L’importance de l’allaitement

L'allaitement améliore le développement du cerveau chez les bébés.

Le lait maternel est l’aliment optimal pour les bébés. D’un point de vue nutritionnel, il contient tous les apports nécessaires à une croissance adéquate. De plus, il renforce le système immunitaire du nouveau-né, le protégeant contre diverses maladies et affections.

Pour cette raison, les pédiatres et les organisations internationales recommandent de nourrir le bébé par un allaitement exclusif pendant au moins six mois. Ensuite, il est conseillé que l’allaitement soit associé à une alimentation complémentaire, au moins jusqu’à deux ans.

Par ailleurs, l’allaitement offre également des bienfaits émotionnels importants, tant pour le bébé que pour la mère. En effet, l’établissement du lien d’attachement est favorisé. Et couvre les besoins d’affection et de sécurité du nouveau-né après son arrivée au monde.

De plus, nous savons que l’allaitement améliore le développement du cerveau chez les bébés. Cela se traduit effectivement par de meilleures performances cognitives chez les nourrissons qui sont nourris au sein.

Comment le lait maternel contribue-t-il au développement du cerveau ?

Une étude de l’Université Brown a montré que l’allaitement améliore le développement du cerveau chez les bébés. Ces découvertes intéressantes ont été obtenues après avoir observé le cerveau de 133 enfants âgés de 10 mois à quatre ans à l’aide d’une IRM.

Les nourrissons ont été classés selon le type d’alimentation qu’ils suivaient (allaitement maternel exclusif, lait maternisé ou allaitement mixte). Et les résultats ont montré des différences statistiquement significatives à cet égard.

La recherche a révélé que les bébés qui avaient été exclusivement allaités avaient un plus grand développement cérébral par rapport aux deux autres groupes. Plus précisément, ces enfants ont montré une croissance supérieure de la substance blanche myélinisée comprise entre 20 et 30 %.

La myéline est une substance qui recouvre les fibres nerveuses des neurones et favorise la transmission des impulsions électriques. En d’autres termes : elle améliore la bonne communication neuronale.

Ainsi, à l’âge de deux ans, il existait déjà une différence substantielle du volume de matière blanche cérébrale en faveur des enfants nourris au sein. Plus précisément, le cerveau de ces nourrissons a montré un développement amélioré dans des domaines clés tels que le langage, la cognition et la fonction émotionnelle.

Mère allaitant son bébé.

Le fait d’avoir été exclusivement allaité pendant seulement trois mois offrait déjà un avantage aux enfants. Toutefois, plus la période d’allaitement est longue, plus les améliorations du développement du cerveau sont importantes. De plus, les bébés qui sont nourris au sein ont également eu des résultats supérieurs par rapport à ceux qui n’avaient reçu que du lait maternisé.

La nécessité de maintenir l’allaitement pour un bon développement du cerveau

Cette étude récente corrobore et développe les avantages bien connus de l’allaitement. De plus, elle nous montre comment un allaitement partiel ou prolongé pendant une courte période a également un impact positif sur les bébés. Pour cette raison, il est essentiel que les mères reçoivent le soutien médical et social nécessaire pour allaiter leurs enfants.

La pression sociale, le jugement extérieur et les difficultés conduisent de nombreuses femmes à abandonner l’allaitement dès le début. Ou à l’abandonner plus tôt qu’elles ne l’auraient souhaité. Par conséquent, si vous essayez de mettre en œuvre ou de poursuivre l’allaitement, nous vous encourageons à rechercher des conseillers, des groupes de soutien ainsi que des professionnels avertis pour vous guider dans la réalisation de cet objectif très positif pour le développement de votre bébé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Douleur pendant l’allaitement: ce qui est normal et ce qui ne l’est pas
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Douleur pendant l’allaitement: ce qui est normal et ce qui ne l’est pas

La douleur et l'inconfort sont assez courants pendant l'allaitement, surtout quand c'est la première fois..Est-ce normal? Quelles sont les causes? ...