5 manières de pratiquer le cododo

3 avril 2019
Pour dormir avec le bébé la nuit, avec les bénéfices que cela possède, il existe beaucoup d'idées différentes. Il n'est pas nécessaire que l'enfant soit dans le lit des parents, un Moïse, un berceau cododo ou un matelas par terre sont des alternatives.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, il existe plusieurs façons de pratiquer le cododo. Cela signifie que dormir avec le bébé dans le lit n’est pas la seule méthode valide.

Pour ceux qui l’ignorent, le cododo est une pratique qui veut que le bébé dorme avec ses parents dans le même lit. Il existe un réel débat sur l’aspect pratique ou non de cette pratique. Ceux qui sont pour en appellent à la connexion familiale. Ceux qui sont contre pensent que cela perturbe la vie sexuelle du couple.

La bonne nouvelle est que le « lit familial » offre plusieurs alternatives à cette situation. Se mettre d’accord sera beaucoup plus simple après avoir découvert ces différentes formes de pratiquer le cododo.

La méthode traditionnelle : placer le bébé dans le lit conjugal

La disposition classique consiste à permettre que le bébé dorme dans le lit conjugal. Évidemment, cette option suppose un problème. Pour des raisons de sécurité, le bébé devra toujours dormir entre les deux parents.

Il y en a qui peuvent le faire et veulent le faire comme ça. Tant que cela est une décision bilatérale des parents, c’est bien. Il faut néanmoins admettre que cela suppose une dynamique difficile. En effet, le couple doit renoncer à son espace intime pour le partager avec l’enfant.

Il est très probable que, depuis le point de vue de la chaleur et de l’union de la famille, ce soit la méthode la plus complexe. En dépit des opinions favorables et défavorables, il existe d’autres méthodes afin que toute la famille se repose la nuit.

Lisez également :
Devrions-nous laisser les bébés dormir dans le lit des parents ?

Un couple de parents avec leur bébé dans leur lit

Le Moïse à côté du lit conjugal

Avoir l’enfant dormir à côté et non dans le même lit fait également partie du cododo et possède ses avantages. En dépit de ces quelques centimètres de distance, l’enfant dort avec ses parents. L’enfant sera toujours à la portée de l’un de ses parents.

En outre, comme le Moïse est bas, il n’y a pas de risque que l’enfant tombe. Il n’y a pas non plus de risque d’écrasement ni de coups de pied nocturnes. Si l’enfant pleure, on pourra rapidement l’atteindre.

Bien sûr, cette méthode pourra uniquement être utilisée pendant ses premiers mois. Ensuite, il grandira et, en plus d’être plus grand, il sera plus mobile. La décision de placer des édredons et des oreillers sera une bonne mesure de précaution.

 « Ceux qui sont pour en appellent à la connexion familiale. Ceux qui sont contre pensent que cela perturbe la vie sexuelle du couple ».

Les façons innovantes de pratiquer le cododo : le berceau cododo

Ce qui est merveilleux avec cette méthode est que notre bébé dormira à côté du lit à notre hauteur. Pour cela, nous aurons besoin d’un berceau dont on pourra descendre l’un des côtés. Aujourd’hui, il existe même des berceaux cododo.

L’idée consiste à coller le berceau au lit, en laissant les barreaux des côtés non collés au lit. Cette option garantit que l’un des parents puisse entrer facilement en contact avec l’enfant.

Encore mieux, l’enfant pourra se placer entre le matelas du berceau et le lit conjugal. Les parents pourront ainsi être proches de lui sans qu’il soit entre les deux.

L’enfant sur un matelas au ras du sol

Si, en revanche, nous souhaitons que l’enfant soit protégé sans avoir de barreaux, nous pourrons ainsi utiliser un matelas. Dans ce cas, il existera moins de risques de chute. On conseille d’entourer le matelas d’oreillers et d’éléments rembourrés.

Cette alternative est la plus recommandée chez les enfants qui ont au moins trois ans. À cet âge, ils ont acquis plus d’autonomie et de conscience de leurs mouvements. En outre, cette dynamique peut contribuer à l’indépendance du bébé.

Une mère et son bébé dans un berceau cododo

Et si nous dormions tous par terre ?

C’est une grande idée pour profiter d’une expérience différente en famille. On peut ainsi installer des matelas ou des duvets. Le plus important est que toute la famille dorme par terre.

Cette méthode peut se réaliser de temps en temps, pour sortir de la routine familiale. En réalité, pratiquer le cododo ne nous oblige pas à dormir tous ensemble au quotidien. Tout dépendra des goûts des parents.

Comme on peut le remarquer, les manières de pratiquer le cododo sont multiples. Celles-ci s’adapteront à l’âge de l’enfant, aux goûts des parents et autres variables. Il n’existe aucune raison pour nous éloigner du bébé. On peut même alterner la méthode selon chaque situation.