5 jeux pour travailler l'empathie chez les enfants

La capacité de comprendre la réalité d'une autre personne et de pouvoir se mettre à sa place rend les enfants plus tolérants. Et s'ils l'apprenaient par le jeu ?
5 jeux pour travailler l'empathie chez les enfants

Dernière mise à jour : 25 avril, 2022

Les jeux pour travailler l’empathie chez les enfants sont une ressource très précieuse pour soutenir le développement de l’intelligence émotionnelle et sociale chez nos enfants.

“Qu’est-ce que l’empathie? C’est une compétence qui nous permet de comprendre et de partager les sentiments des autres, leur façon de penser sans les juger ni avoir à être d’accord avec eux.”

-UNICEF-

Ci-dessous, nous vous présentons une série d’activités ludiques simples qui rendent visibles des situations courantes afin que les enfants comprennent mieux ce qu’est l’empathie.

Des jeux amusants à faire à la maison ou à l’école pour travailler l’empathie

Voici plusieurs options où les enfants sont les protagonistes de leur apprentissage des valeurs.

1. La pelote de laine et la toile d’araignée

C’est un jeu très amusant et un outil idéal pour se présenter face à un nouveau groupe. La dynamique est très facile et vous n’avez besoin que d’une pelote de laine.

Pour commencer, les enfants s’assoient en cercle et la personne qui dirige le jeu ramasse la pelote de laine. Elle se présente d’abord et raconte à tout le monde quelque chose qu’elle aime faire, comme “Je m’appelle Lucía et j’adore faire du vélo”.

Ensuite, elle prend une extrémité du fil et passe la pelote à un enfant pour qu’il puisse se présenter de la même manière. Ceci est répété avec le reste des participants jusqu’à ce qu’une toile de laine se forme dans le cercle qui les inclut et les relie tous.

Une jeune fille avec des émoticônes heureux et fâché.

2. De quelle émotion s’agit-il ?

Les émoticônes sont à la mode et les enfants les adorent. Par conséquent, une bonne idée est de les utiliser pour leur enseigner les émotions.

L’activité consiste à présenter les petits visages. Aux enfants ensuite de dire quelle émotion ils représentent et à chacun de dire dans quelle situation quotidienne il aurait cette expression sur son visage. À la fin, vous devez nommer chacun d’entre eux.

Par exemple, lorsqu’un smiley est présenté, il vous rappelle un après-midi où votre maman a fait votre dessert préféré. Dans ce cas, l’émotion est la joie.

3. Dans vos souliers

C’est l’un des jeux les plus simples pour travailler l’empathie, mais aussi l’un des plus efficaces. En effet, en impliquant un aspect sensoriel, cela permet aux enfants de comprendre rapidement ce que ça fait d’être “à sa place”.

La dynamique est la suivante : les enfants s’assoient en cercle et enlèvent leurs chaussures, puis les passent à leur partenaire assis à leur droite.

Lorsque le petit met les chaussures de quelqu’un d’autre, l’animateur doit demander quelle est la couleur et le modèle de chaussures qu’il préfère? Et l’enfant doit répondre en fonction de ce que pense le véritable propriétaire des chaussures.

Avec cette activité les petits se rendent compte qu’il y a une grande diversité de goûts et qu’ils sont tous respectables.

4. Les locataires parmi les jeux pour travailler l’empathie avec les enfants

Ce jeu est un exercice idéal pour montrer comment une personne se sent lorsqu’elle est exclue d’un groupe ou d’une activité.

Vous devez diviser les enfants en groupes de 3 et laisser quelques enfants sans groupe assigné. Les deux premiers se tiennent par la main et forment une maison, tandis que le troisième se tient au milieu et joue au locataire.

Au bruit de “tremblement de terre” les maisons sont démontées et doivent être remontées avec un autre locataire à l’intérieur. Lorsque cela se produit, il y en aura toujours deux dehors pour des raisons indépendantes de leur volonté et le débat s’ouvrira autour de savoir ce que ressentent ou pensent les exclus.

Quel est le sentiment des enfants lorsqu’ils sont exclus d’un groupe ? Que ressentent-ils? Que faire quand on est témoin de cette situation ?

5. L’île des naufragés

Ce jeu d’équipe est parfait pour les enfants de plus de 10 ans. Puisque l’idée est qu’ils s’accordent et que chacun collabore avec la compétence qu’il gère le mieux.

Formez des groupes de 4 ou 5 enfants et dites-leur qu’ils sont sur une île déserte, où ils sont arrivés après un naufrage. Indiquez ensuite qu’ils doivent trouver une solution pour s’en sortir ensemble puis donnez-leur une liste du matériel dont ils disposent.

Grâce à cette activité, les enfants pourront voir chez l’autre une capacité particulière et comprendre que nous sommes tous différents. Cependant, chaque aspect qui nous différencie peut être très précieux pour la société que nous formons et partageons tous.

Trois enfants qui jouent ensemble;

Pourquoi utiliser les jeux pour travailler l’empathie chez les enfants ?

Il est prouvé que les enfants apprennent mieux et plus vite lorsqu’ils le font par le biais d’activités ludiques. Les jeux créent des environnements détendus dans lesquels les plus petits peuvent plus facilement exprimer leurs émotions.

D’autre part, les situations fictives créées dans un jeu les aident à comprendre ce que les autres peuvent ressentir dans certaines circonstances.

Axé sur le travail de l’empathie, le jeu devient alors un outil puissant pour faciliter la coexistence, encourager l’inclusion et abandonner les préjugés, au profit d’une intégration pleine et réelle. Sans discrimination d’aucune sorte.

Enfin, comme exprimé dans le Guide de l’UNICEF pour promouvoir l’empathie :

« L’empathie aide à améliorer les relations sociales et à accepter que nous sommes tous différents, et que ce sont ces différences qui nous enrichissent ».

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi est-il important de travailler l’empathie à la maison ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Pourquoi est-il important de travailler l’empathie à la maison ?

L'empathie n'est pas un trait génétique ou un don. On n'est pas non plus né avec. C'est une compétence que chaque personne peut développer.