5 exercices de pleine conscience pour les enfants atteints de TDAH

Les exercices de pleine conscience se sont avérés très bénéfiques, tant pour les enfants que pour les adultes. Découvrez pourquoi nous les recommandons pour votre enfant atteint de TDAH.
5 exercices de pleine conscience pour les enfants atteints de TDAH

Dernière mise à jour : 18 mai, 2022

Malgré le fait que les enfants atteints de TDAH aient du mal à concentrer leur attention de manière soutenue et aient des difficultés au moment de planifier des choses, il a été démontré que les exercices de pleine conscience (ou mindfulness) peuvent aider à améliorer leurs symptômes.

En effet, l’un des objectifs de cette technique est de focaliser notre esprit sur notre respiration afin d’atteindre un état de relaxation. Et aussi, d’optimiser la capacité de concentration et de contrôle des réponses automatiques.

De nombreux parents dont les enfants présentent cette pathologie ont déjà mis en œuvre ces exercices dans leurs propres routines car ils les aident à améliorer leur relation avec leurs enfants. Par conséquent, si vous êtes maman d’un enfant atteint de TDAH, voici quelques exercices pour explorer la pleine conscience et corroborer ses bienfaits. Restez avec nous !

Si votre enfant est atteint de TDAH, assurez-vous d’essayer ces exercices de pleine conscience

Nous allons dès maintenant voir quelques exercices de pleine conscience qui peuvent être très utiles à appliquer à la maison avec vos enfants, qu’ils présentent ou non un TDAH. C’est parti !

Enfants pratiquant la pleine conscience en classe.
Les bienfaits de la pleine conscience sont nombreux : elle améliore l’humeur, renforce l’attention, favorise la relaxation et le bien-être familial.

1. S’entraîner à respirer avec une peluche ou une poupée

Il est assez difficile pour un enfant atteint de TDAH de se concentrer sur sa respiration, mais s’il reçoit l’aide de son « ami inséparable », ce sera sûrement plus facile pour lui.

Pour faire cet exercice de pleine conscience, nous demanderons au petit de prendre sa peluche ou sa poupée préférée, de s’allonger sur son lit ou sur le canapé, sur le dos, et de la placer sur son ventre. Ensuite, nous lui demanderons d’inspirer par le nez petit à petit et d’expirer doucement par la bouche.

Il doit se concentrer sur le mouvement de sa peluche et voir comment elle monte et descend avec sa respiration. Cela le poussera à focaliser son attention sur ce processus.

2. Mains magnétiques

Les enfants aiment beaucoup cet exercice et on peut le considérer comme un jeu divertissant.

Tenez-vous devant l’enfant et demandez-lui de respirer profondément. Pendant ce temps, il doit tendre les bras vers l’avant et garder ses paumes en avant. Dites-lui également d’imaginer qu’il a un aimant dans les mains qui donne envie aux paumes de se rejoindre.

Ensuite, demandez-lui de rapprocher lentement ses mains, mais sans les toucher. Avant d’entrer en contact, il doit les séparer à nouveau, mais jusqu’à une courte distance car « les aimants » ne leur permettent pas de s’éloigner.

Encouragez le petit à répéter cela environ 7 fois et observez comment il concentre son attention sur l’activité.

3. Nous partons en safari !

Cet exercice de pleine conscience est très amusant et aide également à motiver les enfants à pratiquer la pleine conscience.

Pour le mettre en pratique, il est nécessaire d’avoir un environnement naturel, que ce soit la montagne, la mer, un lac ou la campagne. Une fois sur place, demandez au petit d’enregistrer un maximum de sons : le chant des oiseaux, le bruit des grenouilles, le vent, le bruit des insectes, entre autres. Cela l’aidera à concentrer son attention et à apprécier cette activité originale.

4. Je reconnais mes émotions

Lors de cet exercice, vous devez demander à l’enfant comment il se sent car le but est de détecter son état émotionnel.

Avant de commencer, il est nécessaire d’expliquer que les émotions sont comme le temps : variables. Il peut être ensoleillé, nuageux, pluvieux, venteux ou calme. Faites-lui même remarquer que, tout comme on ne peut pas changer la météo, on ne peut pas non plus changer ses sentiments mais bien la façon dont on les exprime.

Avec la répétition de cette technique, vous aiderez le petit à identifier progressivement ses émotions et à apprendre à les canaliser de manière saine.

5. Une promenade de pleine conscience

Cette activité est très utile pour les enfants atteints de TDAH, car elle les maintient actifs et entraîne leur attention.

Pour mettre en pratique cet exercice, vous devez trouver un endroit loin de chez vous mais qui soit bien connu. La tâche consistera à détecter de petits détails auxquels on n’avait pas prêté attention auparavant. Par exemple, des sons, des parfums, des bruits ou des sensations.

Pratiquer la pleine conscience en famille est bénéfique pour tout le monde.
Consacrez un moment de la journée à pratiquer ces exercices avec vos enfants et vous remarquerez les changements positifs dans la dynamique familiale.

À propos des exercices de pleine conscience pour les enfants atteints de TDAH, nous pouvons dire…

La meilleure façon d’enseigner aux enfants ces exercices de pleine conscience est par la pratique, surtout pour obtenir des résultats positifs dans leur vie.

Vous pouvez chercher un moment dans la journée pour le consacrer à la méditation familiale, puisque les adultes tirent également profit de cette habitude. De plus, cela vous fera passer des moments partagés de qualité. Alors, n’hésitez plus à le faire et vous verrez vite des résultats apparaître !

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est ce que le TDAH chez les enfants ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Qu’est ce que le TDAH chez les enfants ?

C'est un trouble diagnostiqué dans l'enfance et qui peut persister à l'âge adulte. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ce qu'est le TD...



  • Moreno, L., Casillas Lara, M. L., Magistrati Jimenez, E., & Molina Gómez, B. Mindfulness en niños: Experiencia en psicoterapia grupal. En internet: https://melkartcongresos.com/uploads/0004/PO-18.pdf
  • Snel, E. (2013). Tranquilos y atentos como una rana: La meditación para niños… con sus padres. Editorial Kairós.
  • Pérez, J. R., Cuervo, N. M., Medina, D. A. R., Sánchez, D. P. B., & Torres, I. A. (2021). Mindfulness infantil: efectos psicofisiológicos, cognitivos y psicosociales. Revista de Psicología de la Universidad Autónoma del Estado de México10(19), 86-106. En internet: https://revistapsicologia.uaemex.mx/article/view/16053